Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     23-12-2005

Sujets :
ITINERA - HODOI - HELIOS : une procédure nouvelle : l'anneau central; HODOI ELEKTRONIKAI : nouveaux environnements hypertextes : Arrien, Diodore de Sicile, Homère, Strabon; Lectures : Les oies du Capitole - Une technique romaine : la construction d'un pont fait de bâteaux; Statistiques de consultation - décembre 2005; Pour clôturer l'année, une réflexion philosophique : Devenez votre liberté;

Notice :

1. : ITINERA - HODOI - HELIOS : L'anneau central :

Boris MAROUTAEFF vient de terminer la mise au point d'une nouvelle procédure interactive sur la Toile; procédure à laquelle nous avons donné le nom d' Anneau central :

Adresses sur la Toile :

En guise de présentation de cette procédure, nous reproduisons ci-dessous les lignes écrites pour faire office de "Consigne" :

L'anneau central constitue une procédure interactive sur la Toile.
Elle est l'oeuvre de l'ingénierie de Boris Maroutaeff.

Objectifs :

Cette procédure permet à l'utilisateur - enseignant ou apprenant - de mettre en oeuvre, à partir d'un point d'accès unique, quatre instruments de travail qui constituent autant de pièces maîtresses des projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI et HELIOS.

La familiarisation avec ces outils de travail devrait ainsi être rendue plus aisée puisqu'un même bureau de travail relie maintenant différentes ouvertures et/ou exploitations possibles.

Aux enseignants et aux apprenants de la langue grecque est offerte, en plus, une possibilité de mutualisation des savoirs par la pratique de descriptions lexicographiques et d'analyses morphologiques pour des formes encore absentes des instruments de travail visés par l'anneau.

Dispositif (ou pupitre virtuel) :

le dispositif comprend :

  • des données textuelles placées dans la rubrique située au-dessus de l'anneau central. Ces données proviennent soit d'un fichier ouvert sur le poste de travail de l'utilisateur (anneau latin), soit résultent d'une opération de copier-coller (anneau grec).

    Dans ce dernier cas, les données doivent être au format UNICODE et avoir eté composées avec une police de caractères grecs polytoniques (ex. : PALATINO LINOTYPE).

    Le Dépôt HODOI ELEKTRONIKAI ainsi que le module TEXTE des environnements hypertextes renferment de telles données pour un nombre croissant d'auteurs et d'oeuvres de la littérature grecque.

  • quatre embranchements "cliquables" conduisant aux outils de travail suivants: Lexique grec (latin) - français, Dictionnaire des formes, Précis de grammaire et Environnements hypertextes.

  • un point central, sous la forme d'une rubrique ouverte au centre de l'anneau, dans lequel sera insérée la forme qui fera l'objet de la consultation (directe - indirecte) des quatre outils de travail.

  • côté grec : l'accès à un espace pratique portant sur une analyse linguistique avancée de formes encore absentes des instruments de travail mis à disposition sur la Toile. Analyses qui peuvent être envoyées, via le courrier électronique, à eif@fltr.ucl.ac.be pour insertion dans le Lexique grec-français.

Instruments de travail :

  • Lexique grec/latin - français : ces lexiques contiennent les descriptions lexicographiques des formes : l'entrée de dictionnaire (le lemme), la catégorire grammaticale, la traduction et les différents sens, les "familles" françaises et grecque/latine. Le Lexique grec-français est rédigé par Danielle de Clercq. Le Lexique latin-français résulte d'une collaboration avec Yves OUVRARD (collatinus.org).

    Le Lexique grec-français est en construction. Dès lors, il ne renferme pas encore de description pour bien des formes emmagasinées déjà dans les banques de textes traités.

  • Dictionnaire des formes : c'est une base de données qui se déroule en deux étapes : en réponse à une interrogatuion, est fournie, tout d'abord, la liste des auteurs et des oeuvres attestant la forme; en sélectionnant, ensuite, un des item de cette liste, l'utilisateur est conduit vers lescontextes et, de là, vers les extraits de texte eux-mêmes, extraits accompagnées d'une traduction française, souvent belle infidèle car provanant d'une édition du XIXe ou du début du XXe siècle.

  • Précis de grammaire grecque/latine : ces précis ne sont pas directement liés à des formes mais à des fonctions (morphologie / syntaxe) que les mots peuvent occuper dans la phrase. Les deux précis ont été rédigés et mis en page par Anne-Marie BOXUS et Jacques POUCET.
    Les séquences d'enseignement disponibles au sein du Projet HELIOS, sous la forme de leçons, comportent déjà de nombreux renvois interactifs vers ces Précis.

  • Environnements hypertextes : ce sont des architectures comprenant plusieurs modules : contextes, concordances, listes du vocabulaire et juxtapositions d'extraits textuels avec une traduction française correspondante. Une telle architecture est construite, par Christian Ruell, pour chaque oeuvre ou extrait d'oeuvre (livre).

Ultérieurement :

Le souhait a déjà été exprimé, à propos de l'anneau, de pouvoir diposer à l'avenir d'un formulaire sur la Toile permettant de sauvegarder, d'une façon ou d'une autre, une stratégie de recherche menée au travers de ces différents outils. La demande est enregistée.

Jean Schumacher
22 décembre 2005

Dernières nouvelles :

  • HELIOS termine l'année en force : deux nouvelles leçons, l'une grecque (Lysias), l'autre latine (Tite-Live), sont entrées en validation auprès des responsables du Projet HELIOS; une troisième leçon, une latine (Didon et Énée), est sortie des limbes et est entrée dans l'atelier d'habillage TICE/NTIC; pour le module TEXTES de cette leçon, la magicienne d'HELIOS a imaginé et créé une nouvelle présentation remarquable et dont l'apport pédagogique est indéniable.

  • Didactique des langues anciennes : une "ancienne" étudiante mais jeune enseignante fraîchement promue a répondu à notre appel : la transformation d'une de ses leçons de stage en leçon prototype est en cours : l'habillage NTIC/TICE est déjà fort avancé; cette leçon prototype pourrait ainsi servir de modèle aux futures enseignant(e)s qui iront, dans quelques mois, présenter des leçons de stage, appareillées technologiquement, dans les établissements d'enseignement secondaire (BE); leçons représentant le côté pratique du parcours d'agrégation des futurs enseignants en BE ; agrégation suivie et reçue à l'Université.

  • Paul-Augustin Deproost et son cours d'Explication d'auteurs latins : P.-A. D. lui a fait "subir" une sorte d'anastylose ("Réédification des colonnes avec leurs éléments d'origine dûment identifiés.") - pour ne pas dire lifting - des plus chatoyantes :

    Explication d'auteurs latins

    Les rubriques sont indiquées en latin ; le logo, en haut à gauche, est censé représenter un maître entouré de deux disciples ; ce logo sert, à l'intérieur des pages, de balise de retour à la page d'entrée; les différents auteurs traités (Virgile, Horace, Sénèque, etc.) sont gratifiés, chacun, d'un logo qui exerce la même fonctionnalité ("retour au menu") à l'intérieur des pages d'un auteur; les mélomanes sont abondamment servis aussi : dès la page de garde du cours les trompettes et l'orgue à la Collégiale Sainte Waudru à Mons se font entendre.
    Une réécriture du meilleur aloi ... et qui fait de son auteur un expert en habillage NTIC/TICE. Expert ... à suivre.

  • A l'horizon 2006 : deux nouveaux développements sont attendus : une architecture CORPORA pour les données grecques, similaire à celle qui existe pour les données latines : il s'agit d'une base de données consultable de diverses façons sur la Toile et consacrée à une oeuvre complète d'un auteur; oeuvre pour laquelle différents environnements hypertextes existent (pour des parties d'oeuvre) : les Fables d'Ésope, la Cyropédie de Xénophon, bientôt : l'Anabase d'Arrien, l'Odyssée d'Homère, les Geographica de Strabon, etc.

    Autre possibilité : des environnements hypertextes mineurs pour des oeuvres ou parties d'oeuvres dépourvues de traduction française disponible et/ou libre de droits. Exemple pour le grec : les Antiquités romaines de Denys d'Halicarnasse : au-delà du livre II, il n'existe pas de traduction française digne de ce nom. Faut-il pour autant ne pas traiter les autres livres de cet auteur? En retirant les modules "lecture" et les juxtapositions "données grecques - traduction française" des environnements, ces oeuvres sans traduction peuvent "rentrer" pleinement dans l'ensemble des applications existantes au sein des ITINERA et des HODOI : texte, listes du vocabulaire, contextes, concordances; ... et, surtout, ces données pourront ainsi être intégrées dans le Dictionnaire des formes, base de données attestant le vocabulaire global déjà traité.


2. HODOI ELEKTRONIKAI : nouveaux environnements hypertextes :

Christian RUELL a pu constituer les environnements hypertextes suivants :

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles, au format UNICODE, dans le Dépôt HODOI :

Statistique : depuis le retour des grandes vacances 2005 jusqu'au 22 décembre 2005, Christian RUELL a "tenu" une moyenne de 6 environnements hypertextes par semaine dont, au total, 25 latins et 85 grecs : un fabuleux exploit!


3. Lectures :

  • Les oies du Capitole :

    L'encyclopédie Wikipédia présente cet épisode de la façon suivante : "Selon la légende, rapportée notamment par Tite-Live, les oies sacrées du Capitole auraient donné l'alerte en 390 av. J.-Chr., sauvant la ville d'une invasion gauloise menée par Brennus. Les Gaulois commençèrent à escalader le Capitole mais les oies de Junon entendirent les ennemis et elles avertirent Manlius, le célèbre consul, du danger. Il appela tous les citoyens aux armes. Ces oies étaient consacrées au culte de Junon. Après cet épisode, le temple de Junon a été appelé temple de Junon Moneta - Junon qui avertit."

    Diodore de Sicile, au livre XIV, chap. CXVI, de la Bibliothèque historique raconte l'épisode de la façon suivante :

    διὸ καὶ περὶ μέσας νύκτας οἱ μὲν φύλακες παρερρᾳθυμηκότες ἦσαν τῆς φυλακῆς διὰ τὴν ὀχυρότητα τοῦ τόπου, τῶν δὲ Κελτῶν τινες κατὰ τῆς πέτρας προσανέβησαν. τοὺς μὲν οὖν φύλακας ἔλαθον, χῆνες δ´ ἱεροὶ τῆς Ἥρας τρεφόμενοι, καὶ θεωρήσαντες ἀναβαίνοντας κραυγὴν ἐποίουν. συνδραμόντων δὲ τῶν φυλάκων ἐπὶ τὸν τόπον, οὗτοι μὲν καταπλαγέντες οὐκ ἐτόλμων προσελθεῖν, Μάρκος δέ τις Μάλλιος, ἔνδοξος ἀνήρ, ἐκβοηθήσας ἐπὶ τὸν τόπον τῷ μὲν ξίφει τὴν χεῖρα τοῦ προσαναβαίνοντος ἀπέκοψε, τῷ δὲ θυρεῷ πατάξας εἰς τὸ στῆθος ἀπεκύλισεν αὐτὸν ἀπὸ τῆς πέτρας. παραπλησίως δὲ καὶ τοῦ δευτέρου προσαναβαίνοντος ἀπολομένου, οἱ λοιποὶ ταχέως πάντες ἔφυγον· ἀπορρῶγος δὲ τῆς πέτρας οὔσης ἅπαντες κατακρημνισθέντες ἐτελεύτησαν.

    Vers minuit, au moment où les gardes, rassurés par la difficulté de l'accès du Capitole, se relâchèrent de leur vigilance, quelques Celtes parvinrent jusqu'au sommet du rocher. Les gardes ne les avaient point aperçus; mais les oies sacrées de Junon, nourries dans le Capitole, élevèrent de grands cris à la vue des Celtes qui gravissaient le rocher. Éveillés par ce bruit, tous les postes accoururent sur le point menacé ; mais, saisis de frayeur, ils n'osèrent s'avancer. Cependant Marcus Manlius, citoyen illustre, accourut à la défense du poste : il coupa lui-même avec son épée la main du Celte qui allait le premier atteindre le sommet du rocher, et, lui donnant un coup de bouclier sur la poitrine, le fit rouler du haut du Capitole. Il en fit autant à un second qui voulait également monter, et tous les autres prirent la fuite. Mais comme le rocher était très escarpé, ils se tuèrent tous dans leur chute.

  • Une technique romaine : la construction d'un pont fait de bâteaux :

    Arrien, au livre V, chap. 7 de son Anabase, expose cette technique :

    καίτοι ταχυτάτη γε ὧν ἐγὼ οἶδα Ῥωμαίοις ἡ γεφύρωσις ἡ διὰ τῶν νεῶν γίγνεται, καὶ ταύτην ἐγὼ ἀφηγήσομαι ἐν τῷ παρόντι, ὅτι λόγου ἀξία. αἱ νῆες αὐτοῖς κατὰ πόρου ἀφίενται ἀπὸ ξυνθήματος, οὐκ ἐπ´ εὐθύ, ἀλλὰ καθάπερ αἱ πρύμναν κρουόμεναι. ταύτας ὑποφέρει μέν, οἷα εἰκός, ὁ ῥοῦς, ἀνέχει δὲ κελήτιον ἐπῆρες, ἔστ´ ἂν καταστήσῃ ἐς τὸ τεταγμένον χωρίον· καὶ ἐνταῦθα ἤδη καθίεται πλέγματα ἐκ λύγου πυραμοειδῆ πλήρη λίθων λογάδων ἀπὸ πρώρας ἑκάστης νεώς, τοῦ ἀνέχειν τὴν ναῦν πρὸς τὸν ῥοῦν. ἅμα δὲ δὴ μία τις τῶν νεῶν {ἅμα δὲ δὴ} ἐσχέθη, καὶ ἄλλη ἀπὸ ταύτης διέχουσα ὅσον ξύμμετρον πρὸς ἰσχὺν τῶν ἐπιβαλλομένων ἀντίπρωρος πρὸς τὸ ῥεῦμα ὁρμίζεται· καὶ ἀπ´ ἀμφοῖν ξύλα τε ἐς εὐθὺ ὀξέως ἐπιβάλλεται καὶ σανίδες ἐγκάρσιαι ἐς τὸ ξυνδεῖν· καὶ διὰ πασῶν οὕτω τῶν νεῶν, ὅσαι ἱκαναὶ γεφυρῶσαι τὸν πόρον, χωρεῖ τὸ ἔργον. ἑκατέρωθεν δὲ τοῦ ζεύγματος κλίμακες προβάλλονται καταπηγνύμεναι, τοῦ ἀσφαλεστέραν τοῖς τε ἵπποις καὶ τοῖς ζεύγεσι τὴν ἔφοδον γίγνεσθαι, καὶ ἅμα ὡς σύνδεσμος εἶναι τοῦ ζεύγματος. δι´ ὀλίγου τε ξυντελεῖται ἅπαν καὶ ξὺν πολλῷ θορύβῳ, καὶ τὸ τεταγμένον ἐν τῷ δρωμένῳ ὅμως οὐκ ἄπεστιν, οἵ τε παρακελευσμοὶ ὡς τύχοιεν κατὰ ναῦν ἑκάστην καὶ αἱ ἐπιτιμήσεις τοῦ ἐκλιποῦς οὔτε τὴν κατάκουσιν τῶν παραγγελμάτων οὔτε τὴν ὀξύτητα τοῦ ἔργου ἀφαιροῦνται.

    Je vais décrire ce dernier procédé, parce qu'il est plus prompt, plus facile, et qu'il est bon de le connaître. À un signal convenu on abandonne un bâtiment au courant, non en droite ligne, mais obliquement, comme s'il était retenu par la poupe; on rompt, à force de rames, l'effort du courant qui l'entraîne. Parvenu au lieu désigné, on jette de la proue de grands cônes d'osier remplis de pierres dont la pesanteur l'arrête.

    On tourne en face, et on fixe de la même manière la proue d'un autre bâtiment à la distance nécessaire; on jette de l'un à l'autre dans la direction du passage, des pièces de bois que l'on assujettit par des traverses; on procède ainsi d'un bâtiment à l'autre jusqu'à l'entière confection du pont, aux extrémités duquel on place des pièces de descente en bois que l'on fixe sur la rive, et qui servent à-la-fois et à faire passer commodément les chevaux et le bagage, et à retenir la masse du pont.

    L'ouvrage s'exécute en peu de temps, et en ordre au milieu du tumulte, sans que le bruit et le mouvement des travailleurs puissent empêcher de recevoir et d'exécuter promptement les ordres.


4. Statistiques de consultation - décembre 2005 :

Ce sont les dernières statistiques de l'année 2005; elles vont du 1er au 22 décembre 2005. Ce sont aussi les dernières statistiques sur l'ancien serveur facultaire. A partir du premier janvier 2006, les statistiques reprendront à zéro à partir du nouveau serveur facultaire.

  • Site ITINERA ELECTRONICA:
    • sessions de travail ouvertes: 25.968
    • pages visitées: 58.339
    • pages les plus fréquemment demandées: Cours GLOR 2330 (Auteurs latins - P.-A. Deproost; 11.263 pages); Actualités : 6.330 pages ; Cours GLOR 2320 + GLOR 1140 (Monique Mund-Dopchie - Auteurs grecs) : 1.729 + 2.162 pages;

  • Site AGORACLASS - Environnements hypertextes (hors Corpora) :
    • sessions de travail ouvertes: 22.196 (robots d'indexation exclus)
    • pages visitées : 214.441
    • pages les plus visitées : Cicéron, Pro Murena : 2.147 pages; Érasme, enchiridion : 1.920 pages; Pétrone, Satyricon : 1.648 pages; Sénèque, Les Phéniciennes : 2.164 pages; Suétone, Les Vies : 32.238 pages;

  • Site AGORACLASS (CORPORA):
    • sessions de travail ouvertes: 4.983
    • pages visitées: 174.576
    • bases de données les plus fréquemment consultées: Ammien, Sénèque (Lettres)

  • Site BCS (Bibliotheca Classica Selecta):
    • sessions de travail ouvertes: 75.795 (sur 22 jours)
    • pages visitées: 202.641
    • pages les plus fréquemment demandées: Folia Electronica Classica (31.183 pages); Suétone (24.177 pages); Virgile (15.740 pages); Précis grammatical (latin) : 8.473 pages ; Précis grammatical (grec) : 2.948

  • Site LCE (Lupa Capitolina Electronica):
    • sessions de travail ouvertes: 6.610
    • pages visitées: 10.677

  • Site COLLATINVS-UCL (lemmatisation - dictionnaire latin-français) :
    • sessions de travail ouvertes: 5.063
    • pages visitées: 7.624

  • Site HODOI ELEKTRONIKAI (Environnements hypertextes grecs) :
    • sessions de travail ouvertes: 18.705
    • pages visitées: 149.738
    • pages les plus fréquemment demandées: Plutarque, Vie de César : 2.990 pages; Ésope, Fables : 2.577 pages; Hérodote, Histoires, III : 2.549 pages;

  • Site HELIOS (Coopération Grenoble (LOG) - UCL-LLN (FLTR/GLOR) : Langues anciennes) :
    • sessions de travail ouvertes: 3.653
    • pages visitées: 8.711
    • dossier le plus visité : Leçon PLATON : 1.442 pages visitées; Fables d'Ésope : 856 pages;


État de la banque de textes latins :

  • Etat du dictionnaire au 25 novembre 2005 :

    231.104 formes différentes.
  • Etat du corpus de textes traités au 25 novembre 2005 :

    55 auteurs, 585 oeuvres, 4.321.955 occurrences.

  • État de la banque de textes grecs :

  • Etat du dictionnaire au 22 Décembre 2005 :

    174.665 formes différentes.
  • Etat du corpus de textes traités au 22 décembre 2005:

    24 auteurs, 166 oeuvres, 1.560.538 occurrences.

  • 5. Une réflexion philosophique :

    A l'occasion de la réception à l'Académie française, le 15 décembre 2005, de René GIRARD, anthropologue et auteur, entre autres, de La Violence et le sacré, le journal Le MONDE, dans son édition du 17 décembre 2005, donne sur une page l'essentiel du discours prononcé à cette occasion par René Girard sous l'intitulé Une expérience mystique moderne. Reçu à l'Institut le 15 décembre, René Girard a retracé le parcours du Révérend Père Carré, dominicain.

    Sur une autre page, le même journal donne la parole à Michel SERRES, philosophe : La religion contre le sacrifice. En accueillant sous la Coupole l'auteur de "La Violence et le sacré", Michel Serres a insisté sur l'actualité de la pensée pluridisciplinaire et toujours dérangeante de René Girard.

    Pour terminer la dernière Actu'ITINERA de cette année 2005 sur une réflexion philosophique, nous nous permettons d'emprunter à ce discours ce qui suit:

    "... La crise de leur éducation [l'éducation des enfants], la voici : fondé naturellement sur l'imitation, l'apprentissage enseigne à devenir des singularités inimitables.
    Tonitruants, les médias, la publicité, le commerce et les jeux répétent, au contraire : imitez-moi, devenez les véhicules automatiques de la répétition de nos marques, pour que votre corps et vos gestes répétés multiplient en les répétant nos succès commerciaux ; timide et quasi sans voix face à ces potentats, l'éducation leur souffle : n'imitez personne que vous-mêmes, devenez votre liberté. ..."


    Jean Schumacher
    23 décembre 2005


     
    UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
    Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

    Dernière mise à jour : 17/02/2002