Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Grégoire de Nazianze
Références Discours funèbre en l'honneur de Basile de Césarée, LVII
Sujet Une ville et sa population se soulèvent
Descripteurs ville; population; soulèvement; danger; abeilles; armuriers; tisserands; torches; pierres; massues; danger; femmes; fuseaux; intrépide;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm
Extrait Grec
? d? p????, ?? ?s?et? t?? ?a??? ?a? t?? ?????? p??t?? ???d????, ???d???? ??? 
??ast?? ?a?t?? t?? ?ß??? ta?t?? ???µ??e?, ??µa??eta? p?sa ?a? ???pteta?? ?a? 
?? ?ap??? sµ???? ????sa?t??, ????? ?p' ???? d?e?e??eta? ?a? ???stata?, ????? 
?pa? ?a? ?????a p?sa, ?? pe?? t?? ?p??p???t???? ?a? ßas??e??? ?st???????? 
µ???sta. ?a? ??? e?s? pe?? t? t??a?ta ?e?µ?te???, ?a? t? t??µ?? ?? t?? 
pa???s?a? ????te?. ?a? p?? ?? ?p??? ???st?, t? pa??? ?? t?? t?????, e? t? t? 
???? t? ?a??? t???? s?ed?as???. <4> ?? d?de? ?? ?e?s??, ?? ????? p??ßeß??µ????, 
t? ??pa?a e?t?ep?, d??µ?? ?p??t?? e??, ß?? µ?a, p????µ?a ?????. T?µ??, ? 
de???? ?p??t?? ? st?at????. ??d? ???a??e? ??p??? t????a?ta, t?? ?a???? 
?????t??? µe??a? d' ?sa? a?ta?? a? ?e???de?? a? ??d? ???a??e? ?µe??? ?t?, t? 
???? ??s?e?sa?, ?a? e?? ??d??? ???s?? µeta??att?µe?a?.
 
Traduction française
Mais la ville, dès qu'elle eut connaissance de ce malheur et du commun danger 
suspendu sur tout le monde, car ils considéraient chacun comme un danger pour soi 
cet outrage, elle s'affole tout entière et prend feu. Et comme un essaim d'abeilles 
quand il est chassé par la fumée, on les voit l'un après l'autre se réveiller, se soulever, 
toutes les conditions et tous les âges, les armuriers et les tisserands impériaux 
surtout, car ils sont dans des conjonctures pareilles assez ardents, et l'audace leur 
vient de leurs franchises. Et tout leur devenait à chacun une arme : ce que leur métier 
leur offrait à portée, ou tout autre instrument improvisé au hasard pour la 
circonstance. <4> Les torches sont dans les mains, les pierres sont tendues en avant, 
les massues sont prêtes, tout le monde court comme un seul homme, il n'y a qu'un 
cri, l'ardeur est générale. C'est la colère qui fait le redoutable soldat ou le stratège. Les 
femmes elles-mêmes ne sont point sans armes à ce moment, car la circonstance les 
aiguillonne ; pour lances, elles avaient leurs fuseaux ; elles ne restaient même plus 
femmes, l'émulation grandissait leur force et les transformait en hommes intrépides.

Trad. : abbé Fernand Boulenger, Grégoir de Nazianze, Discours funèbres. Paris, Picard, 1908  
Date : 22-06-2009

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002