Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Jean Chrysostome
Références Apologie de la vie monastique, II, 2
Sujet A propos d'une conversion à la François d'Assise
Descripteurs roi; riche; fils; beauté; délices; honneurs; carrière; vie ascétique; habits grossiers; moine; pieds nus; eau;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm#Jean_Chrys
Extrait Grec
?e?s?? ??? µ? µ???? ?????a e??a? t??t?? t?? pat??a, ???? ?a? p???s??? ?p?? 
p??ta? ?????p??? ?a? ?p?ß?ept??, ?a? ?? d??aste?? ?a?est??a? µe????, ?a? 
p?????? µ?? ?????? ???t?, p????? d? ????a?, µ???a d? ???s??? t??a?ta?
?st? d? ?a? pat??d?? t?? ßas?????t?t??, ?a? ?????? t?? pe??fa?est?t??, ?a? 
µ?te ???t? pa?da? ?t?????, µ?te ??e?? ??p???t? t?? ???p??, ???´ ?? t??t? 
sa?e??t? µ??????st? d? ?a? a?t?? ??t?? ?? ??p?s? ???sta??, ?a? ta????
?p? t?? a?t?? ????? ??aß?ses?a? p??sd???s??, ?a? ?aµp??te??? a?t?? 
fa??ses?a?, ?a? p?s?? a?t?? ?p?????e?? t??? ß??t?????? e?ta ?? µ?s? t?? 
??p?d?? t??t?? p??se???s?? t??, ?a? d?a?e??s?? pe?? ta?t?? a?t? t?? 
f???s?f?a?, ?a? pe???t? p??t?? ??e???? ?ata?e??sa?ta pe??ßa??s?a? ?µ?t??? 
?d???, ?a? t?? p???? ?f??ta p??? t? ???? f??e??, ?a? f?te?e?? ??e? ?a? ??de?? 
?a? ?d??f??e??, ?a? t? ???a d? p??ta t? t?? µ??a??? p??e??, t? d?????ta e??a? 
?a? e?te?? ?a? ?p??e?d?sta??st? d? ?a? ???p?det??, ?a? ?aµa? ?a?e?d?t?, 
?e??s?? d? ?a? ?ept?? ?a? ????? ? ?a??? ?ea??a? ??t??, ? ?? t?sa?t? t??f? ?a? 
t?µ? d?ate???, ?a? t??a?ta? ???? ??p?da?, ?a? t?? ???et?? t?? ?a?t?? 
e?te?est??a? pe???e?s?? st?????
 
Traduction française
Supposez donc que non seulement ce père est païen, mais encore le plus riche des 
hommes, comme le plus considéré et le plus élevé en crédit et en puissance; qu’il 
possède beaucoup de terres, beaucoup de maisons et d’immenses trésors; qu’il soit 
en outre citoyen de la ville la plus illustre de l’univers et de la famille la plus noble; 
qu’il n’ait qu’un enfant, et qu’il n’espère plus en avoir, que toutes ses espérances ne 
reposent que sur une seule tête. Ce fils lui-même offre les plus belles espérances, il 
fait présager qu’il s’élèvera bientôt au niveau et même au-dessus de son père, et qu’il 
l’effacera par la carrière plus avantageuse et plus brillante qu’il doit parcourir. Au 
beau milieu de ces espérances, il vient quelqu’un qui converse avec lui touchant la 
vie ascétique, et lui persuade de fouler aux pieds tous ces faux biens, de revêtir un 
habit grossier, et, disant adieu à la ville, de se réfugier dans la montagne; d’y planter, 
d’y arroser, d’y porter de l’eau et de s’y astreindre à toutes les autres occupations 
des moines qui semblent viles et méprisables; il marche pieds nus, couche sur la 
terre; ce beau jeune homme élevé parmi de telles délices et tant d’honneurs, qui avait 
devant lui un si bel avenir, devient maigre et pâle, on ne le reconnaît plus; il porte 
des vêtements plus grossiers que les esclaves de son père.

Trad. : SAINT JEAN CHRYSOSTOME, OEUVRES COMPLÈTES, 
TRADUITES POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
L. Guérin & Cie, éditeurs, 1864.
Date : 11-06-2009

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002