Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Lucien
Références Préface ou Bacchus, 1-2
Sujet Le cortège de Dionysos (en Inde)
Descripteurs Dionysos; bacchantes; silènes; satyrs; lierre; femmes insensées; tambours; piques; char; panthères; raisins; syrinx; Évohé; cortège;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm#Lucien
Extrait Grec
... ?? ? µ?? f??a?? a?t? ?a? ?? ????? ???a??e? e?e? ??f???e? ?a? µeµ????a?, ??tt?
?steµµ??a?, ?eß??da? ???µµ??a?, d???t?a µ???? ????sa? ?s?d??a, ??tt?p???ta 
?a? ta?ta, ?a? t??a pe?t???a ???fa, ß?µß???ta, e? t?? µ???? p??s??a?t?—
?sp?s? ??? e??a???, ??µa?, t? t?µpa?a— ??????? d? t??a? ????????? ?ea??s???? 
??e??a?, ??µ????, ???da?a ?????µ?????, ????? ????ta?, ?e??sta?, ??a t??? ??t? 
?e????e?s?? ???f??? ?p?f?eta?.

[2] ?a? t?? µ?? st?at???t?? a?t?? ?f´ ??µat?? ??e?s?a? pa?d??e?? 
?pe?e??µ????, ????e??? ????ß??, ??d´ ?p´ ?????? t?? pa?e??? ?????ta, 
?e?asf????, ß?t????? ?stefa??µ????, µ?t?? t?? ??µ?? ??adedeµ????, ?? 
p??f???d? ?a? ???s? ?µß?d?? ?p?st?at??e?? d? d??, ??a µ?? t??a ß?a???, 
p?esß?t??, ?p?pa???, p????st??a, ????s?µ??, ?ta µe???a ????a ????ta, 
?p?t??µ??, ??????? ?pe?e?d?µe???, ?p´ ???? t? p???? ?ppe???ta, ?? ?????t? 
?a? t??t??, p??? p??a??? t??a s??ta?µat????? a?t?? ?te??? d? te??st??? 
?????p??, t???? t? ????e? ?????ta, ??µ?t?? t? s????, ???ata ????ta,
ßa??p????a, ??????? ?a? ??µ????, ?at??? µ?? s?????a f????ta, t? de??? d? 
??ßd?? ?aµp???? ?p??µ???? ?a? pe??s???t??ta ???? t? st?at?ped??, ?a? t? 
???a?a d? f?ße?s?a? a?t?? ?a? se?e?? ??eµ?µ??a? t?? ??µa?, ?p?te p??s???, ?a? 
ß??? e???? t??t? d´ e????e?? ?a?e?s?a? a?t?? t?? desp?t??. t?? d´ ??? p??µ?a? 
d???p?s?a? ?d? ?p? t?? ???a???? ?a? d?esp?s?a? ?t? ???ta t? ???µµata? 
?µ?f????? ??? t??a? a?t?? e??a?.
 
Traduction française
La phalange et les bataillons sont, leur disait-on, composés de femmes insensées et 
furieuses, couronnées de lierre, ceintes de peaux de faons, ornées de petites piques de 
bois sans fer et entourées de lierres aussi, avec de légers boucliers qui rendent un son 
éclatant quand on les touche. On voit qu'ils avaient pris les tambours pour des 
boucliers. On voit dans les rangs quelques jeunes rustres, nus, dansant le cordas, 
ornés de queues et de cornes comme des chevreaux nouveau-nés. 

[2] Le chef de cette bande est porté sur un char attelé de panthères. Il n'a pas du tout 
de barbe, pas le moindre duvet, mais il est cornu et couronné de raisins, avec les 
cheveux retenus par une bandelette. Ses habits sont de pourpre, ses chaussures d'or. 
Près du général marchent deux lieutenants, l'un court, vieux, dodu, ventru, camus, à 
longues oreilles droites, chancelant, s'étayant d'un bâton, le plus souvent à cheval sur 
un âne, revêtu d'un crocote, digne pendant du général en chef ; l'autre est un être 
monstrueux, à figure humaine, bouc dans sa partie inférieure, ayant les jambes 
velues, cornu, barbu, rageur et violent, tenant dans la main gauche une syrinx, dans 
la droite une baguette recourbée ; il parcourt, en bondissant, toute l'armée. Les 
femmes ont peur de lui, elles s'enfuient laissant aller leurs cheveux au vent dès qu'il 
approche, et se mettent à crier : "Évohé !" Les espions s'imaginèrent que c'était le nom 
qu'elles donnaient à leur souverain. Ils rapportèrent, en outre, qu'elles ravageaient les 
troupeaux, déchiraient de leurs mains les animaux tout vivants, et que quelques-unes 
même se nourrissaient de chair crue.   

Trad. : Lucien de Samosate. Oeuvres complètes de Lucien de Samosate. 
Trad. nouvelle avec une introd. et des notes par Eugène Talbot.
Paris : Hachette, 1912
Date : 20-05-2009

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002