Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Jean Chrysostome
Références A une jeune veuve (II), 12
Sujet En quoi l'aide de la femme est-elle utile et nécessaire à son mari ?
Descripteurs femme; mari; gestion; fortune; économie; aide; gouvernement; maison; ouvrier; revenus; richesse; intérêts; patrimoine; prudence; avidité;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm
Extrait Grec
???a ??? ?st? ta?ta ?a? ?? t?s? s??ef?pteta? ?µ?? e?? t?? t?? ß??? s?stas?? 
a?t?; ?pe?d? ??? ??? ?tt?? t?? d?µ?s??? t? ?d??t??? s?????te? t??
pa???sa? ?at?stas??, d?a?e?µa? a?t?, t? µ?? ?p´ ?????? p??ta ??e?e???se t??? 
??d??s?, t? d? ?at? t?? ????a? ta?? ???a???? ??? ???????ta? t?? t????, p??ta 
d?ef???? ?a? ?p????e?? ??t?? ??ast?? ?? t? ?d?? p??? ?at???? ???s?µ?te???.
?????? e? t? ?at? t?? ????a? t?? ???a??e?a? ?p?st?µ?? ????t?ta?, ?a? t?s??t?? 
?? t??t? ??e?tt?? ??d??? ? ???? ?s?? t?? ?t????? ?? te???ta? ?? ??? e?s? 
te???ta?, t? pe??tt?? t? d??? t??t? ded???aµe?; ?? µ?? ??? p??s?de?e?? ????e? 
?a? s????e?? ??d??? µ???? ?st?, ???a??a? d? ?e?da??e?? ?? ??µ???t? d? t? 
s??a????ta d?at??e?? ?a? f???tte?? ta?t?? µ???? ?st??. ?ste, e? ?a? d??e? 
p???? e??a? t? ?t?sas?a? t?? f????a?, ???´ ?µ?? ??e? t??t?? ???e??? 
????st?? ???eta? ?a? pe??tt??? p??????? d? ?a? t??t?? p??s??t?? ??e??? ?? 
µ???? ??d?? ???se?, ???? ?a? t? p??ta d??f?e??e?. ?pe?d? ??? p???µ? ?st? 
d?s?e??? ?e?da????ta ????e? ??d?a d??a?a ???d? p????es?a?—?? ??? ?p? p??? 
t?? t?? ????t???? ??t?? p?a?µate???ta? s?µf????—, ?a? t? t?? ???a???? 
t???? ?a? t? ??????µ?? p??????? ???µ??a?t? t? ?d???? ?a? µet? ß?a? e?? t?? 
?e??a? ?????ta t?? ??e????. ?ste, e? ?a? µe???? t? ?t?sas?a? t?? f????a?, 
?t??? de????ta? t??p? ??att?? t??t?, ?ta? µ? µ???? µ?d?? s??te?? e?? t?? t?? 
??t?? p??s?????, ???? ?a? d?af?e??? t? ?p??e?µe?a. ?? ??? d?d???e? ? ???a 
µ? pa?? t?? ?p??s?a? t?? ??d??? ?e???? d?a?? t? ?at? t?? ????a? ?? ?a? 
???t?? ??e???? t?? ?p?µ??e?a? e??e? a?t?;
 
Traduction française
Me demanderez-vous ici de spécifier en quoi l'aide de la femme nous est utile et 
même nécessaire ? Ne savez-vous pas que le bien-être de la vie présente résulte de la 
bonne gestion des affaires, soit extérieures, soit intérieures, et que Dieu a confié à 
l'homme le soin de traiter les premières, et à la femme celui de surveiller les 
secondes? Changez cet ordre et cette disposition, tout périt aussitôt et, s'écroule; tant 
il est vrai que jamais l'homme et la femme ne travaillent plus utilement qu'en restant 
dans leur rôle respectif. Si donc le gouvernement intérieur de la maison appartient à 
la femme, et si, en cette science, elle surpasse autant l'homme qu'un habile ouvrier 
surpasse un manoeuvre maladroit, vos craintes concernant la fortune des veuves 
sont-elles fondées? Il appartient à l'homme de voyager au loin et d'augmenter ses 
revenus; mais le devoir de la femme est bien moins d'amasser de nouvelles 
richesses que de conserver celles qui lui sont apportées, et d'en surveiller le sage 
emploi. Peut-être vous paraît-il plus glorieux de grossir votre fortune que de la 
conserver; cependant l'un devient sans l'autre vain et inutile; quelquefois même une 
stricte économie ne peut empêcher que trop d'avidité ne conduise à une ruine 
entière. Il est difficile que l'homme, tout préoccupé de ses intérêts et ambitieux 
d'agrandir son patrimoine, ne commette quelque injustice, puisqu'on ne s'enrichit 
presque toujours que par le malheur d'autrui. Or, il arrive souvent que ces richesses, 
qui sont le fruit de la rapine ou de la violence, frappent de stérilité la prudence 
de la femme, et rendent inutiles les efforts de son économie intelligente. Si donc d'un 
côté il est plus glorieux d'acquérir que de conserver, d'un autre c'est beaucoup moins 
sûr, puisque l'avidité de gagner sans cesse, au lieu d'augmenter la fortune n'aboutit 
bien souvent qu'à la détruire. Après cela une veuve craindrait-elle de voir se 
détériorer, entre ses mains, une administration qui lui était confiée du vivant même 
de son époux ?

Trad. : SAINT JEAN CHRYSOSTOME, OEUVRES COMPLÈTES, TRADUITES 
POUR LA PREMIÈRE FOIS SOUS LA DIRECTION DE M. JEANNIN,
L. Guérin & Cie, éditeurs, 1864. Tome I. Trad. par l'abbé J. DUCHASSAING.
Date : 14-04-2009

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002