Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Athénée de Naucratis
Références Les Deipnosophistes, XI, p. 507
Sujet Quel avantage pouvons-nous retirer de l'immortalité de l'âme telle que Platon l'a décrite dans ses Dialogues ?
Descripteurs immortalité de l'âme; Platon; dialogues; morts; souvenir;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm#athenee
Extrait Grec
(117) ?e?? d? t?? ?? t??? d?a?????? a?t?? ?e??eµµ???? t? ?? ?a? ????? t??; ? µ?? 
??? ???? ? d?ap?att?µ??? ????at?? ?p´ a?t?? ?a? ?at? t?? ?p???s?? 
??????µ??? t?? s?µat?? pa?? p??t??? e???ta? ?µ???. ??t?? ??? e?pe? ?? ? 
t?? ?at?????? ???? «??d?sde ?at???e? ?? p?tµ?? ????sa, ??p???´ ??d??t?ta 
?a? ?ß??.» 
?? d´ ??? ?a? ???t???? f?se??? t?? e??a? t?? ?????, ??? ??? t??´ ?s???aµe? ?p´ 
a?t?? ?f??e?a?. (507f) ??? ??? ?a? s??????s? t?? µe??stas?a? t?? t?? 
tete?e?t???t?? ????? e?? ???a? f?se?? ? p??? t?? µete???te??? ?a? 
?a?a??te??? ?????es?a? t?p??, ?te ???f?t?t?? µete???sa?, t? p???? ?µ??; ?? 
??? µ?t´ ???µ??s?? ?st?? ?? p?te ?µe? µ?t´ a?s??s??, e? ?a? t? s?????? ?µe?, 
t?? ????? ta?t?? t?? ??a?as?a?;
Traduction française
(117) Mais que dira-t-on des réflexions qu'il produit dans ses Dialogues, 
particulièrement sur l'âme qu'il représente comme immortelle, après sa séparation du 
corps? D'abord il n'est pas le premier qui ait pensé ainsi. Homère n'a-t-il pas dit que 
l'âme de Patrocle 
«Était descendue  dans l'Hadès, pleurant sa destinée, en ce qu'elle abandonnait la 
jeunesse de son corps, et sa vigueur.» 
Quand d'ailleurs Platon aurait eu le premier cette idée, je ne vois pas quelle utilité il 
nous en résulterait. (507f) Ainsi, en accordant que les âmes des morts prennent alors 
une autre nature, et s'élèvent à des régions plus hautes et plus pures, vu l'extrême 
légèreté qu'elles peuvent avoir, qu'en avons-nous de plus? En effet, si nous n'avons 
aucun souvenir de ce que nous étions précédemment, et si nous ne sentons plus que 
nous ayons jamais existé, de quel avantage est pour nous cette immortalité ?

Trad. : Lefebvre de Villebrune, Banquet des savans par Athénée. 
Tome IV, Paris, Lamy, 1789
Date : 04-01-2008

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002