Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Eschine
Références Contre Ctésiphon, par. 134-136
Sujet Hésiode instruit et conseille ...
Descripteurs Hésiode; peuple; république; Démosthène;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm#Eschine
Extrait Grec
?? ??? pe?? t?? t????t?? ?s??d?? ? p???t?? ?p?fa??eta?? ???e? ??? p??, 
pa?de??? t? p???? ?a? s?µß???e??? ta?? p??es? t??? p??????? t?? 
d?µa????? µ? p??sd??es?a?• (135) (???? d? ???? t? ?p?• d?? t??t? ??? ??µa? 
pa?da? ??ta? ?µ?? t?? t?? p???t?? ???µa? ??µa????e??, ??' ??d?e? ??te? 
a?ta?? ???µe?a)•
??????? d? ??µpasa p???? ?a??? ??d??? ?p???a, 
?? ?e? ???t?a??? ?a? ?t?s?a?a µ?t??ata?. 
???s?? d' ???a???e? µ??' ?p??a?e p?µa ???????, 
???µ?? ?µ?? ?a? ??µ??? ?p?f???????s? d? ?a??• 
? t?? ?e st?at?? e???? ?p??ese?, ? ? ?e te????, 
? ??a? ?? p??t? ?????d?? ?p?te???ta? a?t??. 
(136) ??? d?, pe??e???te? t?? p???t?? t? µ?t???, t?? ???µa? ??et???te, 
??µa? ?µ?? d??e?? ?? p???µata ?s??d?? e??a?, ???? ???sµ?? e?? t?? 
??µ?s?????? p???te?a?. ?a? ??? ?a?t??? ?a? pe?? st?at??, ?a? p??e?? ??d?? 
e?s?? ????pasµ??a? ?? t?? t??t?? p???te?a?.
Traduction française
La pensée d'Hésiode, à ce sujet, est donc bien véritable : il dit, dans un endroit de ses 
poèmes, où il veut instruire les peuples et conseiller les républiques, qu'il ne faut pas 
écouter des ministres criminels. 135. Je rapporterai ses vers; car, sans doute, on ne 
nous fait apprendre, dans notre enfance, les plus belles sentences des poètes, 
qu'afin que, dans le reste de la vie, nous en fassions usage au besoin.
VERS D'HÉSIODE.
Pour un seul criminel, sur une ville entière, 
Jupiter a souvent fait tonner sa colère.
Du céleste courroux, qu'allument ses forfaits, 
La cité malheureuse épuise tous les traits. 
Tous les maux réunis viennent fondre sur elle, 
La peste, la famine et la guerre cruelle.
Ses murs sont renversés, et la mer dans ses bois 
Dévore les débris de ses frêles vaisseaux.
136. Si vous oubliez le poète, pour ne songer qu'au sens des vers, il vous 
semblera, je crois, que les vers d'Hésiode sont un oracle prononcé contre 
le ministère de Démosthène. C'est lui, en effet, c'est son ministère funeste qui a ruiné, 
de fond en comble, les armées navales, les troupes de terre, les républiques.

Trad. : abbé AUGER - J. PLANCHE, Oeuvres complètes de Démosthène et d'Eschine. 
Paris, Verdière, 1820
Date : 02-10-2007

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002