Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Latin
Auteur Dictys de Crête
Références Ephémérides de la guerre de Troie, III, 23
Sujet Achille se répand en imprécations contre Hélène qu'il se jure de faire périr après la prise de Troie
Descripteurs Achille; Hélène; Troie; prise;
Hypertexte http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/intro.htm
Extrait Latin
Non enim Helenae, neque Menelai gratia exercitum, relictis sedibus paruulisque, 
procul ab domo cruentum suo hostilique sanguine inter ipsa belli discrimina 
huiusmodi militiam tolerare : sed supere dinoscere, Barbarine, Graecine 
summa rerum potirentur : quamquam iustam causam fuisse inferendi belli, 
etiam pro muliere : namque uti ipsi raptu rerum alienarum laetarentur, ita 
maxime dolori esse his qui amiserint. Ad haec multa infausta detestandaque 
Helenae imprecari, confirmareque, se capto Ilio, ante omnes, tanti admissi 
poenas sanguine eius expetere : ob quam patria, parentibusque carens, 
Patroclum etiam, solitudinis suae leuamen maximum, amiserit.
 
Traduction française
Que ce n'était point en faveur d'Hélène ni de Ménélas que les Grecs avaient quitté 
leurs foyers, abandonné leurs familles, couru les hasards de la guerre, et versé tant de 
sang, mais pour savoir lesquels des Barbares ou d'eux étaient dignes de commander. 
Que cependant l'enlèvement d'une femme était une cause assez juste pour 
entreprendre une guerre; car les Troyens devaient penser que s'ils 
prenaient tant de plaisir à s'emparer du bien d'autrui, les Grecs, de leur 
côté, n'étaient pas moins sensibles à la perte du leur. Alors il se répand 
en imprécations et en malédictions contre Hélène, et jure qu'après la 
prise de Troie il fera, avant tout, périr dans les tourments cette 
misérable qui lui avait fait abandonner ses parents et sa patrie; cette 
furie, cause première de la mort de Patrocle, qui seul pouvait le soulager 
des ennuis de la solitude.

Trad. : N. L. ACHAINTRE, Histoire de la guerre de Troie attribuée à Dictys de Crète. 
Paris, Brunot-Labbe, 1813.
Date : 12-03-2007

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002