Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Latin
Auteur Dictys de Crète
Références Ephémérides de la guerre de Troie, III, 11
Sujet A propos de blessures honteuses dont les Grecs font la connaissance avec la mort de Patrocle
Descripteurs Patrocle; Troyens; Grecs; blessures honteuses;
Hypertexte http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/intro.htm
Extrait Latin
nec Patrocli tantum mors gemitum ilium cunctis incusserat, sed praecipue recordatio 
uulnerum per loca corporis pudibunda. Quod exemplum pessimum per mortales 
tum primum proditum est, numquam antea a Graecis solitum. Igitur reges multis 
precibus, atque omni consolationis modo tandem Achillem flexum, humo 
erigunt. Dein Patrocli corpus elutum, mox ueste circumtegitur, maxime ob 
tegenda uulnera, quae multis modis impressa haud sine magno gemitu 
cernebantur.
Traduction française
Les blessures honteuses dont le corps [ de Patrocle] était couvert, plutôt que la mort 
du héros, inspiraient à tous un sentiment vif et profond. Cet exemple abominable 
de mutilation, jusqu'alors inconnu aux Grecs, était donné pour la première fois au 
monde par les Troyens. Cependant les rois, à force de prières et de consolations, 
parviennent à relever Achille et à l'apaiser un peu. On lave le corps de Patrocle, et on 
le couvre d'un voile, principalement pour cacher ses blessures, cause de tant de 
douleurs.

Trad. : N. L. ACHAINTRE, Histoire de la guerre de Troie attribuée à Dictys de Crète. 
Paris, Brunot-Labbe, 1813.
Date : 12-03-2007

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002