Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Clément d'Alexandrie
Références Les Stromates, I, 8
Sujet A propos de l'art du sophiste (la sophistique)
Descripteurs sophiste; sophistique; rhétorique; dialectique; Platon; Aristote; Grecs; vérité; dispute; sagesse; persuasion; vraisemblable; admiration; étonnement;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm#Clement_Alexandrie
Extrait Grec
? d? s?f?st??? t????, ?? ??????as?? ?????e?, d??aµ?? ?st? fa?tast???, d?? 
????? d???? ?µp???t??? ?e?d?? ?? ?????? pa???e? ??? p??? µ?? pe??? t?? 
??t??????, p??? t? ?????st???? d? t?? ???st????. a? t????? t???a? a?ta? ??? µ? 
µet? f???s?f?a? ?????ta?, ß?aße??te?a? pa?t? p?? e?e? ??. ??t????? ???? ? 
???t?? ?a??te???a? p??se?pe? t?? s?f?st???? ? te ???st?t???? ?p?µe??? 
??ept???? t??a a?t?? ?p?fa??eta?, ?te t? ???? t?? s?f?a? ????? p??a??? 
?fa????µ???? ?a? ?pa??e???µ???? s?f?a? ?? ??? ?µe??t?se?.?? ß?a?e? d? 
e?pe??, ?a??pe? t?? ??t?????? ???? µ?? t? p??a???, ????? d? t? ?p??e???µa ?a? 
t???? ? pe???, ??t? t?? ???st???? ???? µ?? t? d??a?, ????? d? t? ?????sµa ?a? 
t???? ? ????. t?? a?t?? ??? t??p?? ?a? t?? s?f?st???? ???? µ?? t? fa???µe???, 
????? d? d?tt??, t? µ?? ?? ??t?????? d?e??d???? fa???µ????, t? d? ?? d?a?e?t???? 
???t?t????, t???? d? a?t?? ? ??p?????. ? te a? ??????µ??? ?at? t?? d?at??ß?? 
d?a?e?t??? ??µ?asµa f???s?f?? pe?? t? ??d???? de????ta? ??t???????? ??e?e? 
d???µe??? ??daµ?? d´ ?? t??t??? ? ????e?a.
 
Traduction française
L'art du sophiste, art dont les Grecs ont toujours fait le plus grand cas, est une 
puissance factice qui agit sur l'imagination, et qui par la multitude des paroles 
produit l'erreur et la donne pour la vérité. La rhétorique pour convaincre, la dispute 
pour l'emporter dans une discussion, voilà ses moyens. Les arts qui ne sont pas unis 
à la saine philosophie sont funestes à quiconque veut s'en servir. C'est pourquoi 
Platon dit positivement que la sophistique est un art pernicieux. Aristote est du 
même avis; il déclare qu'elle est l'art de tromper, puisqu'elle usurpe les fonctions de 
la sagesse, et qu'elle se donne pour la sagesse elle-même, à l'étude de laquelle elle ne 
s'est jamais livrée. La rhétorique a pour principe ce qui est probable; pour moyen, 
l'argument ; pour fin, la persuasion : l'art de la dispute a pour principe ce qui est 
vraisemblable ; pour moyen, la discussion ; pour fin, la victoire. La sophistique aussi 
a pour principe le vraisemblable, mais son mode est double : l'un rentre dans la 
rhétorique, et emploie la forme du discours suivi ; l'autre rentre dans la dialectique, 
et emploie la forme interrogative ; son but est l'admiration, l'étonnement. Enfin cette 
dialectique tant vantée dans les écoles, n'est qu'un exercice philosophique sur des 
choses d'opinions, dans la vue de contredire et de se rendre habile dans la dispute.

Trad. : Antoine Eugène de Genoude, Les Pères de l'Église, t. V, Paris, 1839
 
Date : 18-12-2009

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002