Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Aristote
Références Météorologie, III, 1
Sujet A propos de la percussion reçue de la foudre
Descripteurs foudre; percussion; étoffe; bronze; airain; bois; vent;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm#Aristote
Extrait Grec
§ 11. ??? ?a? t? µ?? ??t?t?p?sa?ta p?s?e? t?, t? d? µ? ??d??, ???? ?sp?d?? ?d? 
t? µ?? ?????µa ?t???, t? d? ????? ??d?? ?pa?e?? d?? ??? µa??t?ta ?f?ase t? 
p?e?µa d??????? ?a? d?e????? ?a? d?' ?µat??? ?µ???? ?? ?at??a?se?, ???' ???? 
t????? ?p???se?? ?ste ?t? ?e p?e?µa ta?ta p??ta, d???? ?a? ?? t?? t????t??.
 
Traduction française
§ 11. C'est là ce qui fait aussi que les corps qui résistent à la percussion qu'ils 
reçoivent de la foudre, en conservent quelque trace ; ceux qui ne résistent pas n'en 
éprouvent aucun effet. Par exemple dans un bouclier, le revêtement de bronze a pu 
être fondu par la foudre, tandis que le bois n'avait rien ressenti ; c'est que le bois 
étant plus rare, l'air s'écoule et s'échappe en le traversant avec rapidité. Et de même, 
la foudre ne brûle pas en traversant des étoffes ; elle y fait simplement comme un 
trou. Ce qui précède prouve bien que ces phénomènes sont tous des vents.

Trad. :  J. Barthélemy Saint-Hilaire, La Météorologie d'Aristote. Paris, Durand, 1863    
Date : 25-11-2009

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002