Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Aristote
Références La Psychologie. Opuscules. De la sensation et des choses sensibles, V
Sujet Les Pythagoriciens : Il y a des animaux qui se nourissent d'odeurs
Descripteurs Pythagoriciens; odeurs; animaux; nourriture; saveur; organe; santé;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm#Aristote
Extrait Grec
§ 18. ? d? ?????s? t??e? t?? ???a???e???? ??? ?st?? e??????• t??fes?a? ??? 
fas?? ???a ??a ta?? ?sµa??. ???t?? µ?? ??? ???µe? ?t? t?? t??f?? de? e??a? 
s???et?? (?a? ??? t? t?ef?µe?a ??? ?p?? ?st??? d?? ?a? pe??tt?µata ????eta? 
t?? t??f??? ? ?? a?t??? ? ???? ?spe? t??? f?t???? ?pe? d? ??d? t? ?d?? ????e? 
a?t? µ???? ?µe??t?? ?? t??fe??s? µat?de? ??? t? de? e??a? t? s?st?s?µe????t? 
p??? ?tt?? e?????? t?? ???a s?µat??s?a?)• p??? d? t??t???? ?t? p?s?? ?st? t??? 
????? t?p?? de?t???? t?? t??f??? ?? ?? ????? ?aµß??e? t? s?µa• t?? d? 
?sf?a?t?? ?? t? ?efa?? t? a?s??t?????? ?a? µet? p?e?µat?d??? e?s???eta? 
??a??µ?? se??? ?st? e?? t?? ??ap?e?st???? ßad???? ?? t?p??. § 19. ?t? µ?? ??? 
?? s?µß???eta? e?? t??f?? t? ?sf?a?t??? ? ?sf?a?t??? d????• ?t? µ??t?? e?? 
???e?a?? ?a? ?? t?? a?s??se?? ?a? ?? t?? e???µ???? fa?e???? ?ste ?pe? ? 
??µ?? ?? t? ??ept??? ?a? p??? t? t?ef?µe?a? t??t? ?st? p??? ???e?a? t? (445b) 
?sf?a?t??. ?a?? ??ast?? µ?? ??? a?s??t????? d????s?? t?? t??p?? t??t??.
Traduction française
§ 18. Mais il est une opinion soutenue par quelques Pythagoriciens, qui n'est pas fort 
exacte : ils prétendent qu'il y a des animaux qui se nourrissent d'odeurs. D'abord 
nous voyons que toute nourriture doit être composée, car les êtres qui se 
nourrissent ne sont pas simples eux-mêmes; et voilà pourquoi il se forme des résidus 
des aliments, soit dans les êtres eux-mêmes, soit en dehors, comme dans les 
végétaux. De plus, l'eau toute seule et sans mélange est incapable de nourrir, car il 
faut toujours que la matière qui doit être assimilée ait une sorte de solidité corporelle 
; à bien plus forte raison ne peut-on, avec quelque apparence, supposer que l'air 
puisse prendre un corps. Ajoutons que tous les animaux ont un organe qui 
reçoit la nourriture, et d'où le corps la tire pour se l'assimiler ; mais l'organe qui 
perçoit l'odeur est placée dans la tête, et l'odeur entre avec l'exhalaison aériforme de 
sorte qu'elle va au lieu même qui sert à respirer. § 19. Il est donc évident que 
l'odorable, en tant qu'odorable, ne contribue en rien à l'alimentation. Mais il n'est pas 
moins clair qu'il contribue à la santé comme le prouve la sensation même, et comme 
le prouve aussi ce que nous venons de dire. Par conséquent, le rôle que la saveur joue 
dans la nourriture, pour les êtres quand ils se nourrissent, l'odeur (445c) le remplit 
pour la santé.

Trad. : J. Barthélémy Saint Hilaire, La Psychologie d'Aristote. Opuscules. 
Paris, Dumont, 1847
Date : 04-11-2009

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002