Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Denys d'Halicarnasse
Références Les Antiquités romaines, VIII, 79
Sujet Les Romains des premiers siècles traitaient leurs enfants avec une sévérité inexorable
Descripteurs Roamins; sévérité; enfants, fils; Brutus; Manlius;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm#Denys_hal
Extrait Grec
t?  µ?? ??? p????? ?a? ?pa?a?t?t?? t?? t?? pat???? ????? e?? ????? ?d?????ta? 
?a? µ???st´ ?? t??? t?te ??µa???? ??d? ta?t?? ?p??e?ta? t?? p??fas??? ?pe?
 ?a? p??te??? ????t?? ? t??? ßas??e?? ??ßa??? ?µf?t????? t??? ????? 
?d??a??se ?at? t?? t?? ?a??????? ??µ?? ?p??a?e??, ?a? pe???es? t??? 
a????a? ?pe??p?sa?, ?t? s?µp??tte?? t??? ßas??e?s??  ?d????? t?? ????d??. 
?a? µet? ta?ta ??????? t?? Ga?at???? p??eµ?? st?at???? t?? ???? 
???ste???ta ?at? p??eµ?? t?? µ?? ??d?e?a? ??e?a t??? ???ste???? stef?????
 ???sµ?se?, ?pe??e?a? d´ ?p??a???, ?t? ??? ?? ? ?t???? f?????? ?µe??e?, ???? 
pa?? t?? ?p?ta??? t?? ??eµ???? ?????e? ???????µe???, ?? ??p?t??t?? 
?p??te??e. ?a? ????? p????? pat??e?, ?? µ?? ?p? µe???s?? a?t?a??, ?? d´ ?p´ 
???tt?s??, ??te fe?d? t?? pa?d?? ??t´ ??e?? ?s???.
 
Traduction française
LA sévérité inexorable avec laquelle les pères traitaient leurs enfants qui se 
trouvaient atteints de quelque crime, surtout chez les Romains des premiers siècles, 
ne permet pas de rejeter entièrement cette opinion. C'est ainsi qu'avant lui, Brutus 
qui châtia les rois de la ville de Rome, avait condamné à mort ses deux fils, et  leur 
avait fait couper la tête, parce qu'ils étaient accusés et convaincus de favoriser le 
rétablissement des tyrans. Manlius dans la suite, qui commanda en qualité de général 
dans la guerre contre les Gaulois, exerça la même rigueur envers son fils: il lui donna 
des couronnes de valeur pour avoir signalé sa bravoure dans la guerre, mais il le fit 
mourir comme déserteur et comme coupable de désobéissance, parce qu'au lieu de 
demeurer dans le poste où on l'avait placé, il en était sorti sans l'ordre de son général 
pour livrer bataille. On trouve encore plusieurs autres pères qui sans aucune 
compassion pour leurs fils et  sans épargner leur propre sang, les ont punis avec la 
dernière sévérité les uns pour de grandes fautes, les autres pour des sujets plus 
légers.

Trad. : M. BELLANGER, 
Les Antiquités romaines de Denys d'Halicarnasse.
Tome I. Paris, Lottin, 1723
Date : 06-08-2009

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002