Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Latin
Auteur Augustin
Références La Cité de Dieu, VII, 18
Sujet Hypothèse : les dieux (romains) ont été des hommes et c'est la flatterie qui les a faits dieux
Descripteurs dieux; hommes; flatterie; adulation; solennités; rites; traditions;
Hypertexte http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/intro.htm#augustin
Extrait Latin
[7,18] XVIII. De quibus credibilior redditur ratio, cum perhibentur homines fuisse et 
unicuique eorum ab his, qui eos adulando deos esse uoluerunt, ex eius ingenio 
moribus, actibus casibus sacra et sollemnia constituta atque haec paulatim per 
animas hominum daemonibus similes et ludicrarum rerum auidas inrependo longe 
lateque uulgata, ornantibus ea mendaciis poetarum et ad ea fallacibus spiritibus 
seducentibus.
Traduction française
[7,18] XVIII. La raison la plus vraisemblable qui se puisse donner, c'est que les dieux 
ont été des hommes, et à la flatterie qui les a faits dieux ils doivent ces solennités et 
ces rites qu'elle a su composer suivant l'esprit, le caractère, les actes et la destinée de 
chacun. En s'insinuant peu à peu dans les âmes humaines, semblables à celles des 
démons et passionnées pour l'erreur, ces traditions sacrilèges se sont répandues 
partout, accréditées par les ingénieux mensonges des poètes et les séductions des 
esprits de malice.

Trad. : L. Moreau, La Cité de Dieu de Saint Augustin. 
Tome premier, Paris, Lecoffre, 1853
Date : 04-09-2006

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002