Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Clément d'Alexandrie
Références Discours aux gentils, par. 51
Sujet Les statues (des dieux) valent moins que le plus vil des animaux
Descripteurs statues; dieux; animaux; insensibles; sens; adorer; vers; chenilles; taupe; araignée; huîtres; idoles; terre inanimée; ouvrier;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm#Clement_Alexandrie
Extrait Grec
t? d? ?a? pa?t?? ?st?? ?t?µ?te?a ????, t? (4.51.3) ????µata. ?a? ?p?? ?e 
te?e?asta? t? ??a?s??ta, ?p??e?? ?pe?s? µ?? ?a? ?ate?ee?? t??? p?a??µ????? 
t?? ????a? ?? de??a????? e? ??? ?a? t??a t?? ???? ???? p?sa? ??e? t?? 
a?s??se??, ?spe? e??a? ?a? ??µpa? ?a? ?sa d?? t?? p??t?? ?e??se?? e???? 
???p??a fa??eta?, ?a??pe? ?? sp??a?e? ?a? ? µ??a??, ?? f?s?? ? ???a?d??? 
"t?f??? te sµe?d??? (4.51.4) te"? ???? ?e ?µe????? e?s? t?? ?????? t??t?? ?a? 
t?? ??a?µ?t?? t??e?? ??t?? ??f??? ????s?? ??? a?s??s?? µ?a? ?? t??a, f??e 
e?pe?? ????st???? ? ?pt???? ? t?? ??a?????sa? t? ?sf??se? ? t? ?e?se?? t? d? 
??d? µ??? (4.51.5) a?s??se?? µet??e?, t? ????µata. ????? d? ?st? t?? ????, 
?sa ??d? ??as?? ??e? ??te ????? ??te µ?? f????, ???? ?a? t? t?? ?st???? 
?????, ???? ?? ?e ?a? a??eta?, p??? d? ?a? t? se???? s?µp?s?e?? t? d? 
????µata ????, ?p?a?ta, ??a?s??ta, p??sde?ta? ?a? p??s?a?????ta? ?a? 
p??sp????ta?, ???e?eta?, ????ta?, p??eta?, pe????eta?, (4.51.6) ???feta?. ??f?? 
µ?? d? ?a?a? ?e??????s?? ?? ??a?µat? p????, t?? ???e?a? ???st??te? f?se??, ?p? 
t?? t????? p??s???e?? ??ape????te?? p??s?????s?? d? ?? ?e?p???? ?? ?e??? ?a? 
da?µ??a? ?at? ?e a?s??s?? t?? ?µ??, ??? d? ?a? t?????, t? ????µata ?pe? 
?st??. ?st?? ??? ?? ?????? t? ??a?µa ??? ?e??? te???t?? ?e??? µeµ??f?µ????
 
Traduction française
Les statues insensibles sont au-dessous des plus vils animaux. Comme elles sont 
privées de sentiment, je n'ai jamais pu comprendre comment est venu dans l'esprit de 
quelqu'un de les adorer, et j'ai plaint la folie de ceux qui étaient tombés les premiers 
dans cette inconcevable erreur; je les ai jugés les plus malheureux des hommes. On 
sait que certains animaux n'ont pas l'usage de tous leurs sens, comme les vers et les 
chenilles ; il en est dont l'organisation est fort incomplète, comme la taupe et 
l'araignée, qui naît sourde et muette, selon Oricande. Toutefois ils l'emportent de 
beaucoup sur vos idoles et vos statues, qui sont entièrement stupides ; car ces 
animaux sont au moins doués d'un sens, tel que l'ouïe, ou le tact, ou le goût, ou 
l'odorat; mais vos statues ne sont douées d'aucun sens. Plusieurs animaux sont privés 
de la vue, de l'ouïe, et de la voix, comme les huîtres ; mais ils vivent, mais ils 
croissent, ils éprouvent même les influences de la lune. Vos idoles ne peuvent ni agir, 
ni se remuer, ni sentir. On les lie, on les cloue, on les perce, on les fond, on les lime, 
on les coupe, on les taille, on les polit. Les statuaires font violence à la terre, quand 
leur art l'oblige de sortir de sa nature et lui concilie des honneurs divins. Ceux qui 
font des dieux n'adorent, à mon avis, ni les dieux, ni les démons ; leur culte s'adresse 
à la terre dont se fait la statue, et à l'habileté qui la façonne. Une statue, qu'est-ce 
autre chose qu'une terre inanimée qui reçoit sa forme des mains d'un ouvrier?

Trad. : Antoine Eugène de GENOUDE, Défense du christianisme par les pères des premiers siècles
de l'église contre les philosophes, les paîens et les juifs
.
Paris, Perrodil, 1846
Date : 24-02-2009

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002