Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Dion Cassius
Références L'Histoire romaine, LXVI, 23
Sujet Les conséquences de l'éruption du Vésuve : Herculanum et Pompéi sont ensevelies
Descripteurs Vésuve; volcan; éruption; Herculanum; Pompéi; cendre; poussière; nuit; ténèbres;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm#DION
Extrait Grec
??? te ??? ?? ?µ??a? ?a? s??t?? ?? f?t?? ????et?? ?a? ?d????? ?? µ?? t??? 
???a?ta? ?pa??stas?a? (p???? ??? ?a? t?te e?d??a a?t?? ?? t? ?ap?? 
d?efa??et?, ?a? p??s?t? ?a? sa?p????? t?? ß?? ????et?), ?? d? ?a? ?? ???? ? ?a? 
p?? t?? ??sµ?? p??ta ??a??s?es?a?. ?a? d?? ta?t´ ?f???? ?? µ?? ?? t?? 
?????? ?? t?? ?d??? ?? d? ????e? e?s?, ?? te t?? ?a??ss?? ?? t?? ??? ?a? ?? 
??e???? ?? t?? ???assa?, ??a teta?a?µ???? ?a? p?? t? ?p? sf?? ?p?? 
?sfa??ste??? t?? pa???t?? ????µe???. ?a?t? te ?µa ?????et?, ?a? t?f?a 
?µ???t?? ??ef?s??? ?a? t?? te ??? t?? te ???assa? ?a? t?? ???a p??ta 
?at?s?e, ?a? p???? µ?? ?a? ???a, ?? p?? ?a? ?t??e, ?a? ?????p??? ?a? ???a?? 
?a? ß?s??µas?? ???µ??at?, t??? d? d? ????a? t? te ???ea p??ta d??f?e??e, 
?a? p??s?t? ?a? p??e?? d?? ??a?, t? te ????????e?? ?a? t??? ??µp?????, ?? 
?e?t?? t?? ?µ???? a?t?? ?a??µ????, ?at???se. ??sa?t? ??? ? p?sa ????? 
????et? ?st´ ?p´ a?t?? ???e µ?? ?a? ?? ?f????? ?a?  S???a? ?a? ?? 
????pt??, ???e d? ?a? ?? t?? ??µ??, ?a? t?? te ???a t?? ?p?? a?t?? ?p????se 
?a? t?? ????? ?pes??ase. ?a? s???ß? ???ta??a d??? ?? µ????? ?p? p????? 
?µ??a? ??t´ e?d?s? t??? ?????p??? t? ?e????? ??t´ e???sa? d??aµ?????, ???´ 
???µ???? ?a? ??e???? p??ta ??? te ?a? ??t? µetast??fes?a?, ?a? t?? µ?? 
????? ?? t?? ??? ?fa???es?a?, t?? d? ??? ?? t?? ???a??? ?????a?.

 
Traduction française
La nuit succéda au jour et les ténèbres à la lumière; les uns s'imaginaient que les 
géants ressuscitaient (on voyait dans la fumée de nombreux fantômes (qui les 
représentaient, et, de plus, on entendait un bruit de trompettes) ; les autres, que le 
monde entier allait s'abîmer dans le chaos ou dans le feu. Aussi les uns s'enfuyaient-
ils de leurs maisons dans les rues, les autres des rues dans leurs maisons, de la mer 
sur la terre, et de la terre sur la mer, en proie à la terreur et regardant tout ce qui 
était loin d'eux comme plus sûr que l'état présent. En même temps, une prodigieuse 
quantité de cendres se souleva et remplit la terre, la mer et l'air; d'autres fléaux 
fondirent aussi au hasard sur les hommes, sur les pays, sur les troupeaux, firent périr 
les poissons et les oiseaux, et, de plus, engloutirent deux villes entières, Herculanum 
et Pompéi, avec tout le peuple qui se trouvait assis au théâtre. Enfin la poussière fut 
telle qu'il en pénétra jusqu'en Afrique, en Syrie, en Égypte et même jusque dans 
Rome; qu'elle obscurcit l'air au-dessus de cette ville et couvrit le soleil. Elle y fit naître 
une grande crainte qui dura plusieurs jours, car on ignorait ce qui était arrivé et on 
ne pouvait se le figurer : on s'imaginait que tout était bouleversé de haut en bas, que 
le soleil allait disparaître dans la terre et la terre s'élancer au ciel.

Trad. : E. GROS, L'Histoire romaine de Dion Cassius. Paris, Firmin Didot, 1866  
Date : 09-02-2009

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002