Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Dion Cassius
Références L'Histoire romaine, XLIX, 30
Sujet Armée romaine : la formation en tortue
Descripteurs armée; romaine; tortue; bouclier; soldat; armes; cavaliers; bagages; phalange;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm#DION
Extrait Grec
[49,30] ? d? d? ?e???? a?t? t???de t?? ?st? ?a? t??de t?? t??p??
 ????eta?. t? µ?? s?e??f??a ?a? ?? ????? ?? te ?pp?? ?? µ?s?
 t?? st?ate?µat?? tet??ata?? t?? d´ ?p??t?? ?? µ?? ta?? p??µ???s?? 
 ?sp?s? ta?? ????a?? ta?? s?????e?d?s? ???µe??? pe?? te t?
 ?s?ata ?spe? ?? p?????? t??? t?ss??ta?, ?a? t??? ??????, ??? te
 ß??p??te? ?a? t? ?p?a p??ßeß??µ????, pe??????s??? ?? d´ ?te???
 ?? t?? p?ate?a? ?sp?da? ????te? ?? te t? µ?s? s?spe????ta? ?a?
 ??e??a? ?a? ?p?? ?a?t?? ?a? ?p?? t?? ????? ?p??t?? ?pe?a????s??, 
 ?ste µ?t´ ???? t? p??? ?sp?d?? d?? p?s?? ?µ???? t?? f??a???? 
 ???s?a?, ?a? ?? s??p? t?? ße??? p??ta? a?t??? ?p? t??
 p????t?t?? t?? s??t??e?? ????es?a?. ??t? ??? t?? de???? ?s?????eta? 
 ?ste ?a? ßad??e?? t???? ?p????e? a?t??, ?a? p??s?t? ?a?
 ?pp??? ?a? ???µata, ?s???? ?? ?? ????? t??? ?a? ste?? ?????
 ?????ta?, ??e?a??es?a?. t????t?? µ?? d? t? s??µa t?? t??e??
 ta?t?? ?st?, ?a? d?? t??t? ?a? t?? t?? ?e????? ?p????s??, p???
 te t? ?s????? ?a? p??? t? e?s??past?? a?t??, e???fe. ????ta?
 d? a?t? d???? ? ??? p??? f??????? t? p??sµ?s???te? p??sp??e???ta?, 
 ?a? p??????? ?a? ?p´ a?t? t? te???? ??aß?ß????s? t??a?, ?
 ?p? t???t?? p?te pe??st????s???te? ??pt????s? p??te? ?µa (?a?
 ??? ?a? ?? ?pp?? ?????e?? ?a? ?ata????es?a? d?d?s???ta?), ???
 t??t? d???s?? sf?s?? ?? ?a? ?e?µ???te? pa?as???te? ??e?e????ta? 
 te pe?as??t?? a?t?? ??a?f???, ?a? ?? ??p????? sfa? ?a??st?s??.
Traduction française
[49,30] Voici en quoi consiste la tortue et de quelle manière elle se fait. Les bagages, 
les soldats légèrement armés et les cavaliers se rangent au milieu; parmi les soldats 
pesamment armés, ceux qui portent des boucliers creux et courbés en forme de 
croissant se placent aux extrémités, comme dans un ouvrage en brique, et, les 
regards dirigés au dehors des rangs, couverts de leurs armes, enveloppent les autres ; 
ceux qui ont des boucliers larges se serrent an milieu et les tiennent élevés au-dessus 
de leurs têtes et au-dessus de celles de leurs compagnons; en sorte que, par toute la 
phalange uniformément, on ne voit rien que des boucliers, et que tous les soldats, 
tellement leurs rangs sont serrés, sont à l'abri des traits. Cette tortue offre une force 
de résistance tellement grande que des hommes marchent dessus, et que même des 
chevaux et des chars y circulent, toutes les fois qu'on se trouve dans un lieu creux et 
étroit. Telle est la figure de cette manœuvre, et c'est pour cela, c'est-à-dire à cause de 
sa résistance et de son ensemble compacte, qu'on lui a donné le nom de tortue. 
Les Romains l'emploient dans deux cas différents, soit quand ils marchent à l'attaque 
d'une forteresse, et souvent même, alors, par son moyen, ils font monter des soldats 
jusque sur le mur; soit lorsque, investis d'un cercle d'archers, ils se baissent tous à la 
fois (les chevaux mêmes sont dressés à s'agenouiller et à se coucher), donnant ainsi à 
croire à l'ennemi qu'ils sont épuisés, puis se relèvent soudainement à son approche, 
et le frappent d'épouvante.

Trad. : E. Gros - V. Boissée,  Histoire romaine de Dion Cassius. 
Tome sixième. Paris, Firmin Didot, 1863
Date : 30-08-2006

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002