Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Apollodore (Ps.)
Références Épitomé, V, 14-21
Sujet L'histoire du Cheval de Troie
Descripteurs Cheval de Troie; Ulysse; Cassandre, Laocoon; Hélène; Grecs; Ténédos; serpents; Athéna; Priam; Énée; Laodicé;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm#apollodore
Extrait Grec
[5,14] ?ste??? d? ?p???e? d???e??? ?pp?? ?atas?e??? ?a? ?p?t??eta? 
?pe??, ?? ?? ????t??t??: ??t?? ?p? t?? ?d?? ???a teµ?? 
?pp?? ?atas?e???e? ?????? ??d??e? e?? t?? p?e???? ??e??µ????. 
e?? t??t?? ?d?sse?? e?se??e?? pe??e? pe?t????ta t??? ???st???, 
?? d? ? t?? µ????? ????a? ????da f?s?, t??s???????, t??? d? 
???p??? ?e??µ???? ???t?? ?µp??sa?ta? t?? s?????, ??a????ta? 
pe?? t?? ???ed?? ?a????e?? ?a? µet? t?? ?p???sa? ???ta ?atap?e??.

[5,15] ?? d? pe????ta? ?a? t??? µ?? ???st??? ?µß?ß????s?? e?? t?? 
?pp??, ??eµ??a ?atast?sa?te? a?t?? ?d?ss?a, 
???µµata ???a???a?te? t? d?????ta: t?? e?? ????? ??a??µ?d?? 
?????e? ????? ?a??st?????. a?t?? d? ?µp??sa?te? t?? s????? 
?a? ?ata??p??te? S????a, ?? ?µe??e? a?t??? p??s?? ???pte??, 
t?? ???t?? ??????ta? ?a? pe?? ???ed?? ?a??????s??.

[5,16] ?µ??a? d? ?e??µ???? ???µ?? ?? ???e? t? t?? ??????? 
st?at?ped?? ?eas?µe??? ?a? ??µ?sa?te? a?t??? pefe????a?, 
pe???a???te? e????? t?? ?pp?? ?a? pa?? t??? ????µ?? ßas??e???? 
st?sa?te? ?ß???e???t? t? ??? p??e??.

[5,17] ?as??d?a? d? ?e???s?? ???p??? ?? a?t? d??aµ?? e??a?, ?a? 
p??s?t? ?a?????t?? t?? µ??te??, t??? µ?? ?d??e? ?ata?a?e??, t??? 
d? ?at? ßa?????? ?f???a?: d??a? d? t??? p?????? ??a a?t?? 
??s?s? ?e??? ?????µa, t?ap??te? ?p? ??s?a? e??????t?.

[5,18] ?p????? d? a?t??? s?µe??? ?p?p?µpe?: d?? ??? d?????te? 
d?a????µe??? d?? t?? ?a??ss?? ?? t?? p??s??? ??s?? t??? 
?a?????t?? ????? ?ates????s??.

[5,19] ?? d? ????et? ??? ?a? p??ta? ?p??? ?ate??e?, ?? ?p? 
?e??d?? p??s?p?e??, ?a? S???? a?t??? ?p? t?? ???????? t?f?? 
p??s?? ?pte?. ????? d? ?????sa pe?? t?? ?pp??, µ?µ??µ??? t?? 
f???? ???st?? t?? ???a????, t??? ???st?a? ????e?. ?pa???sa? d? 
??t????? ?????t?? ?d?sse?? t? st?µa ?at?s?e?.

[5,20] ?? d' ???µ?sa? ???µ?s?a? t??? p??eµ????, ?????a?te? s?? t??? 
?p???? ???esa?: ?a? p??t?? µ?? ????? ??????? ?fa???µe??? 
?p??a?e?, ?? d? ???p?? se??? ????a?te? ?a?t??? ?p? t? te??? 
pa?e?????t? ?a? t?? p??a? ?????a?te? ?ped??a?t? t??? ?p? 
?e??d?? ?atap?e?sa?ta?.

[5,21] ????sa?te? d? µe?' ?p??? e?? t?? p????, e?? t?? ????a?  
?pe???µe??? ???µ?µ????? ???????. ?a? ?e?pt??eµ?? µ?? ?p? t?? 
???e??? ???? ß?µ?? ?atafe????ta ???aµ?? ??e??e?:?d?sse?? d? 
?a? ?e???a?? G?a???? t?? ??t?????? e?? t?? ????a? fe????ta 
?????sa?te? µe?' ?p??? ?????te? ?s?sa?. ???e?a? d? ????s?? t?? 
pat??a ßast?sa? ?f??e?, ?? d? ?????e? a?t?? d?? t?? e?s?ße?a? 
e?asa?.
 
Traduction française
[5,14] Quelque temps plus tard, Ulysse eut l’idée de construire un 
cheval de bois, qu’il soumit à Épéios qui était architecte. Ce dernier fit 
couper du bois sur le mont Ida et construisit un cheval, creux à 
l’intérieur, avec des ouvertures sur les flancs. Ulysse persuada 
cinquante guerriers parmi les plus valeureux à y entrer (trois mille 
suivant l’auteur de la Petite Iliade), tandis que les autres, à la nuit 
venue, devaient mettre le feu à leurs tentes, lever l’ancre, prendre 
position à Ténédos et revenir par mer la nuit suivante.

[5,15] On suivit son conseil ; on fit entrer dans le Cheval les plus 
courageux des guerriers, aux ordres d’Ulysse. Sur le Cheval, il était 
écrit : « Les Grecs consacrent ce don à Athéna pour le retour dans 
leur patrie ». Puis ils brûlèrent leurs tentes, laissèrent Sinon à terre, 
qui devait allumer un feu — un signal — et, la nuit venue, ils mirent à 
la voile et se postèrent à Ténédos.

[5,16] À l’aube, les Troyens virent que le camp des Grecs était désert ; 
croyant que leurs ennemis avaient fui, remplis d’allégresse, ils 
tirèrent le Cheval dans leur ville, le placèrent devant le palais de 
Priam et délibérèrent sur ce qu’il convenait de faire.

[5,17] Cassandre soutint qu’à l’intérieur se trouvaient des guerriers 
armés ; le devin Laocoon était d’accord avec elle ; aussi, qui voulait le 
brûler, qui le jeter dans un précipice. Mais la majorité estima qu’il 
fallait l’épargner, comme une offrande votive à la divinité ; on se 
prépara donc aux sacrifices et aux festins.

[5,18] Apollon leur envoya un signe : des îles voisines arrivèrent par 
mer deux serpents qui dévorèrent les fils de Laocoon.

[5,19] À la nuit tombée, quand tous étaient profondément endormis, 
les Grecs, ayant quitté Ténédos, firent route vers Troie. De la tombe 
d’Achille, Sinon alluma un feu pour les guider. Hélène, tournant 
autour du cheval, appelait les guerriers, en imitant la voix de chacune 
de leurs femmes. Anticlos voulut répondre, mais Ulysse lui ferma la 
bouche.

[5,20] Quand ils se furent assurés que leurs ennemis étaient 
endormis, les Grecs ouvrirent les portes du cheval et en descendirent, 
armés. Échion, le fils de Porthéos, mourut le premier, en tombant {du 
haut} ; les autres descendirent à l’aide d’une corde, puis gagnèrent les 
murs, ouvrirent les portes et firent entrer leurs compagnons revenus 
à terre de Ténédos.

[5,21] Les Grecs en armes se répandirent dans la ville, pénétrèrent 
dans les maisons et tuèrent ceux qui étaient endormis. Néoptolème 
tua Priam qui s’était réfugié sur l’autel de Zeus erchéios.
Alors que Glaucos, le fils d’Anténor, s’enfuyait vers sa 
maison, Ulysse et Ménélas le reconnurent et, grâce à leurs armes, lui 
sauvèrent la vie. Énée chargea son père sur ses épaules et se sauva ; 
les Grecs l’épargnèrent en raison de sa pietas.

Trad. : Étienne Clavier, 1805  
Date : 02-07-2008

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002