Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Grec
Auteur Diodore de Sicile
Références La Bibliothèque historique, XI, 25
Sujet Après la batille d'Himère, remportée par Gélon de Sicile en 480 av. J.-Chr., les Agrigentins emploient les prisonniers carthaginois à des travaux publics
Descripteurs Gélon; Sicile; Himère; Agrigentins; temples; souterrains phéaques; Phéax; cygnes; bassin de natation; travaux publics; pierres; piscine; Carthaginois; prisonniers; écoulement des eaux;
Hypertexte http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/intro.htm#DIODORE
Extrait Grec
p?e?st?? d? e?? t? d?µ?s??? ??e?e????t??, ??t?? µ?? t??? ?????? ?teµ???, ?? ?? 
?? µ???? ?? µ???st?? t?? ?e?? ?a?? ?ates?e??s??sa?, ???? ?a? p??? t?? t?? 
?d?t?? ?? t?? p??e?? ?????? ?p???µ?? ?ates?e??s??sa? t??????t?? t? 
µ??e???, ?ste ??????at??  e??a? t? ?atas?e?asµa, ?a?pe? d?? t?? e?t??e?a? 
 ?ataf?????µe???. ?p?st?t?? d? ?e??µe??? t??t?? t?? ????? ? 
p??sa???e??µe??? Fa?a? d?? t?? d??a? t?? ?atas?e??sµat?? ?p???se? ?f´ 
?a?t??  ??????a? t??? ?p???µ??? fa?a?a?. ?ates?e?asa?  d? ?? ???a?a?t???? 
?a? ????µß???a? p???te??, t?? pe??µet??? ????sa? stad??? ?pt?, t? d? ß????
 p???? e???s?. e?? d? ta?t?? ?pa??µ???? p?taµ???  ?a? ????a??? ?d?t?? 
?????t??fe??? ????et?, p?????? pa?e??µe??? ????? e?? t??f?? ?a? ?p??a?s??? 
 ?????? te p?e?st?? e?? a?t?? ?ataptaµ???? s???ß? t?? p??s???? a?t?? 
?p?te?p? ?e??s?a?.
Traduction française
La plupart [des prisonniers] appartenaient à l'État; [à Agrigente] ils taillaient les 
pierres qui devaient servir à la construction des plus grands temples des dieux, ainsi 
qu'à la construction des égouts souterrains pour l'écoulement des eaux hors de la 
ville, ouvrages remarquables, quoique vils par leur destination. L'architecte 
qui dirigea ces travaux s'appelait Phéax; c'est de là que les conduits souterrains 
reçurent le nom de "Phéaques". Les Agrigentins firent aussi construire une belle 
piscine de sept stades de périmètre et de vingt coudées de profondeur. Ils 
y firent entrer des eaux de rivières et de sources, et en formèrent un vivier qui 
fournissait des poissons en abondance pour le luxe des tables. Les nombreux cygnes, 
qui venaient s'y abattre en volant, offraient un spectacle fort agréable.

[tiré de : Ferd. HOEFER, La Bibliothèque historique de Diodore de Sicile,  
t. II, Paris, Hachette, 1865]
Date : 17-08-2006

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002