Itinera Electronica - Hodoi Elektronikai

base de données : Fiches de lecture


  Accueil     Liste des fiches     Recherche     Fiche de lecture     Administration  

Langue Latin
Auteur Augustin
Références La cité de Dieu, II, 22
Sujet Qui a sauvé les Romains lors de l'invasion des Gaulois (en 390 av. J.-Chr.) : les dieux ? les oies du Capitole?
Descripteurs Romains; Capitole; Rome; oies du Capitole; Gaulois; invasion; fête de l'oie;
Hypertexte http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/intro.htm#augustin
Extrait Latin
Sed tamen haec numinum turba ubi erat, cum longe antequam mores orrumperentur 
antiqui a Gallis Roma capta et incensa est? An praesentes forte dormiebant? Tunc 
enim tota Vrbe in hostium potestatem redacta solus collis Capitolinus remanserat, 
qui etiam ipse caperetur, nisi saltem anseres diis dormientibus uigilarent. Vnde 
paene in superstitionem Aegyptiorum bestias auesque colentium Roma deciderat, 
cum anseri sollemnia celebrabant.
Traduction française
Mais où donc était cette multitude de dieux, quand, longues années avant la 
corruption des vieilles moeurs, Rome fut prise et brûlée par les Gaulois? Ils étaient 
présents, mais endormis peut-être. Toute la ville tombée au pouvoir de l'ennemi, 
il ne restait plus aux Romains que le rocher du Capitole, qui lui-même eût succombé, 
si les oies n'eussent veillé sur les dieux assoupis. Événement qui, par l'institution de 
la fête de l'oie, faillit précipiter Rome dans la superstition des Égyptiens, adorateurs 
de bêtes et d'oiseaux.

Trad. : L. Moreau, La Cité de Dieu de Saint Augustin. 
Tome premier, Paris, Lecoffre, 1853
Date : 04-07-2006

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002