Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     09-08-2002

Sujets :
CALEPINVS NOVVS - Le Latin d'aujourd'hui

Notice :

La Fundatio Melissa (guy.licoppe@pophost.eunet.be) et le Musée de la Maison d'Érasme (erasmusav@skynet.be) ont édité en cette année 2002 les deux volumes du CALEPINVS NOVVS de Françoise DERAEDT et Guy LICOPPE:

Vocabulaire latin d'aujourd'hui Français-Latin /
Vocabularium linguae latinae hodiernum Latino-Francogallicum.

D'une présentation raffinée, les deux lexiques(dont l'un est la version inversée de l'autre)sont préfacés de même : en français par les auteurs et A. Vanautgaerden, conservateur du Musée de la Maison d'Érasme, ainsi que par le professeur Th. Sacré, qui propose une importante notice historique rédigée en latin

Le titre fait évidemment référence au Dictionnaire de la Langue latine (1502) de l'humaniste bergamasque Ambrogio Calepino, dont la dernière édition remonte à 1772. Comme l'écrit A. Van Autgaerden(p.6): ... ce nouveau Calepin, qui se range désormais dans notre bibliothèque entre le Lexicon graeco-latinum paru à Bâle en 1532 chez Oporin d'après les travaux de Budé, d'Érasme et de Ludovicus Coelius, le Lexique de la prose latine de la Renaissance de René Hoven et son illustre ancêtre, le Dictionarium undecim linguarum d'Ambroise Calepin que nous conservons dans une édition bâloise d'Henri Petri de 1605 ..."

Ce Calepinus Nouus prend la succession du Petit Lexique du Latin moderne(1988), aujourd'hui épuisé. Ce premier recueil de mots latins ayant trait à la vie quotidienne comprenait surtout des néologismes. Plus riche que son prédécesseur, l'ouvrage est un instrument conçu à l'intention de ceux qui utilisent le latin pour communiquer, soit qu'ils cherchent les mots adéquats pour désigner les choses d'aujourd'hui, soit qu'ils ignorent la signification de certains mots dans un texte néolatin. Ce lexique, en proposant des néologismes créés à toutes les époques depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, témoigne de la richesse et de la longévité de la latinité (Fr. Deraedt et G. Licoppe p. 5)

Nombreuses et variées sont les sources où vont puiser ces deux lexiques : des dictionnaires et lexiques, et grammaires latines évidemment, mais aussi l'oeuvre complète d'Érasme, divers ouvrages représentant toutes les sciences exactes, des traductions d'oeuvres littéraires (La nuit de Lisbonne de E.M. Remarque)... et même le De sigaris Pharaonis traduit d'Hergé par C.Eichenseer (Castermann, Tournai 1990). Et aussi les Radiophoniae Finnicae Nuntii Latini redacti a T. Pekkanen et R. Pitkäranta : www.yle.fi/fbc/latini

Quelques exemples: Parmi les mots antiques, sont repris ceux qui tout en concernant la vie quotidienne ne se rencontrent guère chez César ou Cicéron:

ANTLIA: pompe

ALBUMEN: blanc d'oeuf
ASSUM: rôti

BIBLIOPOLA: libraire

MUCCINIUM : mouchoir

PLACENTA: gâteau (Le même qualifié de Neapolitana est une pizza)

RUNCINA: rabot

VITELLUS: jaune d'oeuf ...

Certains autres ont subi un glissement de sens, plus ou moins important:

ARCANUM: mot de passe

BACILLUS (BACILLUM): bacille

CAUPONA: restaurant

CHARTA: papier

GUNNA: jupe

LABELLUM: évier

NAVICVLA: navette spatiale

NOTARIUS: notaire

OBSESSIO: obsession

OVARIUM: ovaire

PORTA: but (football)

REGULA: rail

SUBLIGAR: caleçon

VACATIO: chômage ...

Venons-en à des termes plus récents:

lecteur de CD: DISCOPHONUM

ordinateur: ORDINATRUM préférable à COMPUTATRUM (calculatrice), GESTABILE s'il est portable comme le TELEPHONUM

télévision : TELEVISIO tandis que télésurveillance se dit TELECUSTODIA.

Un peu de sport(ARS ATHLETICA):

TENILUDIUM (TENISIA) = tennis ou plutôt du rugby : HARPASTUM

un tour en bicyclette(BIROTA)

- de la plongée (URINATIO)

- ou du foot (PEDIFOLLIUM).

Dans la cuisine, une MACHINA ELUTORIA est bien sûr indispensable à côté du FOCUS GASALIS ou ELECTRICUS et du TOSTRUM (grille-pain); malheureusement le four à MO n'a pas encore trouvé sa traduction.

À suivre et à compléter, d'autant que les deux volumes comportent in fine des pages blanches, qui attendent des trouvailles glanées par le lecteur.

Août 2002 Danielle De Clercq - de_clercq_danielle@hotmail.com


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002