Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     07-01-2002

Sujets :
Projet ITINERA ELECTRONICA - Concordance phrase: Théophile GAUTIER, Les Grotesques - Paul Scarron, Le Virgile travesti

Notice :

Le 21 décembre dernier, nous avons clôturé l'année 2001 en vous proposant une dernière nouveauté: la concordance phrase d'une oeuvre de l'écrivain Théophile GAUTIER (1811-1872), intitulée "Les Grotesques". Titre qu'il faut lire "Les poêtes grotesques".

Dans cet écrit T. Gautier s'adonne à la critique littéraire et analyse différents "petits" poêtes du siècle précédant le sien et appartenant ou s'inscrivant dans la mouvance "grotesque" ou ""burlesque". Termes dont il donne l'étymologie et les caractéristiques à la page 227 sqq.

Nous avons pratiqué la saisie optique d'une de ces analyses littéraires, celle relative à Paul SCARRON, auteur du XVIIe siècle (1610-1660). Ecrivain multiforme: poëte, romancier, auteurs de pièces de théâtre, etc.

Source du texte: Théophile GAUTIER, les Grotesques, 2ième édition, Paris, Desessart, 1846.

L'intérêt pour cette oeuvre nous est venue dans le cadre d'une étude en cours sur l'imaginaire de T. Gautier.

Le fichier électronique "Les Grotesques - Paul Scarron" est disponible pour l'application "Concordance phrase" à l'adresse sur la Toile suivante: http://pot-pourri.fltr.ucl.ac.be/itinera/hors_ligne/concordPHR/default.htm

Paul Scarron, l'auteur analysé par T. Gautier, est connu entre autres pour des parodies d'oeuvres de l'Antiquité qu'il a intitulées "Le Virgile travesti" et "Typhon".

Comme vous êtes en possession via la Toile du texte de cette critique littéraire, nous ne pouvons que vous inviter à déguster la description de ces parodies par T. Gautier aux pages suivantes: - pp. 235-240: Le Virgile travesti - pp. 240-258: Le Typhon.

Mise en appétit (critique du Typhon): p. 242:

"Au début du poëme, les dieux font bombance dans un Olympe macaronique arrangé en pays de Cocagne. Ils ont bu du nectar un peu plus qu'assez , et se sont donné des indigestions d'ambroisie. Jupiter dort le nez sur la table; Junon est étendue sur son lit très peu chastement drapée; Mars, qui vient de Flandre, boit de la bière et fume du petun en vrai soudart qu'il est. Quant à Vénus, elle fait l'oeil à quelque jeune dieu encore imberbe qu'elle veut déniaiser."

La verve de T. Gautier paraît être au moins à la hauteur de la parodie elle-même.

Si vous voulez faire la comparaison, nous avons téléchargé la version électronique du "Virgile travesti" qui se trouve dans le même dossier "Gauthier" sous le nom de "scarron_virgile_travesti.txt" (source: http://gallica.bnf.fr/Fonds_Textes/T0101495.htm#CHAP_19

Extrait (Livre premier):

Je qui chantai jadis Typhon
D'un style qu'on trouva bouffon,
Aujourd'hui de ce style même,
Encor qu'en mon visage blême,
Chacun ait raison de douter,
Si je pourrai m'en acquitter,
Devant que la mort qui tout mine,
Me donne en proie à la vermine,
Je chante cet homme pieux,,
Qui vint chargé de tous ses dieux,
Et de Monsieur son père Anchise,
Beau vieillard à la barbe grise,
Depuis la ville où les Grégeois,
Occirent tant de bons bourgeois,
Jusqu'à celle où le pauvre Rème
Fut tué par son frère même,
Pour avoir en sautant passé
De l'autre côté d'un fossé.

Junon, déesse acariâtre
Autant ou plus qu'une marâtre,
Lui fit passer de mauvais jours,
Et lui fit force vilains tours,
Dont bien souvent, quoique très sage,
Il se souffleta le visage,
Mais enfin, conduit du Destin,
Il eut dans le pays latin
Quinze mille livres de rente,
Tant plus que moins, que je ne mente,
Et, sans regretter Illium,
Fut seigneur de Lavinium,
Dont depuis sa race par guerre
A fait une assez bonne terre.

C'est de là que nous sont venus
Les pères Albains si connus;
De là, Rome la belle ville,
Trois fois plus grande que Séville.

Petite muse au nez camard
Qui m'as fait auteur goguenard,
Et qui, quoique mon mal empire,
Me fais pourtant quelquefois rire,
Dis-moi bien comment, et pourquoi,
Junon, sans honneur et sans foi,
Persécuta ce galant homme,
Sans lequel nous n'aurions pas Rome,
Ni tous ces illustres Romains
A qui nous baisons tous les mains.

Elle fit bien la furieuse
Contre personne si pieuse.

Ils se fâchent donc comme nous?
Je ne les croyais pas si fous
Et les croyais être sans bile,
Ces beaux dieux d'Homère et Virgile!

Extrait du Typhon de Paul Scarron (début):

Ie chante, quoy que d'un gosier
Qui ne mâche point de Laurier
Non Hector, non le braue Enée,
Non Amphiare ou Capanée,
Non le veillant fils de Thétis,
Tout ces gens-là sont trop petits,
Et ne vont pas à la ceinture
De ceux dont i écris l'auanture.

Ie chante cet Homme étonnant,
Deuant qui Iuppin le Tonnant,
Plus uiste qu'un trait d'Arbaleste,
S'enfuit sans ozer tenir teste;
Ie chante l'horrible Typhon
Au nez crochu comme un Griffon,
A qui cent bras longs comme gaulles,
Sortoient de deux seules épaulles,
Entre lesquelles on voyoit
Teste qui le monde effrayoit,
Teste qui n'estoit pas à peindre,
Mais teste à redouter et à craindre,
Au reste d'esprit si quinteux,
Qui i en suis quelquefois honteux.


Dossier Concordance PHR (Phrase):

http://pot-pourri.fltr.ucl.ac.be/itinera/hors_ligne/concordPHR/default.htm

Textes français disponibles dans ce format:

déc. 2001Charles BAUDELAIRE Le jeune enchanteur, histoire tirée d'un palimpseste de Pompeïa (1846; complet; 335 phrases; source: LISIEUX : la Bibliothèque Virtuelle) texte français
déc. 2001Théophile GAUTIER Contes fantastiques - La cafetière (1831; complet; 110 phrases; source: Dépôt ITINERA ELECTRONICA) texte français
janv.. 2002Théophile GAUTIER Contes fantastiques - Onuphrius (1832; complet; 397 phrases; source: Dépôt ITINERA ELECTRONICA) texte français
déc. 2001Théophile GAUTIER Contes fantastiques - La morte amoureuse (1836; complet; 446 phrases; source: ABU : la Bibliothèque Universelle) texte français
déc. 2001Théophile GAUTIER Contes fantastiques - La pipe d'Opium (1838; complet; 83 phrases; source: Dépôt ITINERA ELECTRONICA) texte français
déc. 2001Théophile GAUTIER Contes fantastiques - Arria Marcella (1852; complet; 309 phrases; source: ABU : la Bibliothèque Universelle) texte français
déc. 2001Théophile GAUTIER Capitaine Fracasse (1863; complet; 6.996 phrases; 199.696 mots; fichier: 1,11 Mo) texte français
déc. 2001Théophile GAUTIER Les Grotesques - Paul Scarron (pp. 203-309; 597 phrases; source: Dépôt ITINERA ELECTRONICA) texte français


Dernière mise à jour: 7 janvier 2001


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002