Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     02-05-2013

Sujets :
Lecture : VEGÈCE fait la description des chevaux des Huns ; Lecture : VEGÈCE à propos de l'utilité des boeufs; Lecture : Francis BACON (1561 - 1626) à propos des antiquités ; ITINERA ELECTRONICA & textes préparés : Augustin (saint), Végèce (x 2) ;

Notice :

1. Lecture : VEGÈCE fait la description des chevaux des Huns :

Végèce , L'Hippiatrique (Mulomedicina), livre II, ch. 6 :

... Huniscis grande et aduncum caput, extantes oculi, angustae nares, latae maxillae, robusta ceruix et rigida, iubae ultra genua pendentes, maiores costae, incurua spina, cauda siluosa, ualidissimae tibiae, paruae bases, plenae ac diffusae ungulae, ilia cauata totum que corpus angulosum, nulla in clunibus aruina, nulli in musculis tori, in longitudine magis quam in altitudine statura propensior, uenter exhaustus, ossa grandia, macies grata et quibus pulchritudinem praestet ipsa deformitas: animus moderatus et prudens et uulnerum patiens. ...

... Ceux [les chevaux] des Huns ont la tête crochue, les yeux saillants, les naseaux étroits, les mâchoires larges, l'encolure robuste et raide, la crinière leur pend plus bas que les genoux, ils ont les côtes grandes, l'épine du dos courbée, la queue bien garnie de poils, le tibia très fort, la sole petite, le sabot plein et bien fondu, les entailles creusées et tout le corps angulaire, ils n'ont point de graisse dans les fesses, point de moulures dans les muscles, leur taille est plus longue que haute, leur ventre tant soit peu ravalé et efflanqué, ils ont de grands os et une maigreur qui ne manque point d'agrément et leur difformité même fait leur beauté. Leur caractère est doux et prudent et ils supportent les blessures avec patience. ...


2. Lecture : VEGÈCE à propos de l'utilité des boeufs :

Végèce, L’Hippiatrique, Livre IV, Préface :

… Maximo autem incitamento mihi fuit ipsorum boum utilitas et gratia, sine quibus nec terra excoli nec humanum genus sustentari ullatenus poterunt. Cuncta igitur legumina siue frumenta bobus merito aratris que debentur; uinearum ipsarum usus periret, nisi eorum adminiculis subuehendis carpenta sudarent. Quid de diuersorum onerum comparatione referamus, dum et inter mobilia quidquid grauius est absque uehiculis paene reddatur immobile? Reliqua quoque animalia ipsae que cohortales aues ex eorum capiunt labore substantiam. Unde enim equis hordeum, unde cibum canibus, unde porcis pabulum dominorum sollertia ministraret, ni pararentur boum labore frumenta? Et ne longum faciam, bobus debent alimenta, quidquid ali potest. Apud alios genus mulorum, apud alios camelorum, apud paucos elephantorum licet exiguus usus est: nulla potest natio esse sine bobus. …

… J'ai [Végèce] d'ailleurs été principalement excité à le composer [le livre IV] par l'utilité des bœufs eux-mêmes et par la faveur qu'ils méritent, puisque sans eux, la terre ne pourrait être cultivée d'aucune manière, de même que le genre humain ne pourrait pas être sustenté. Car on peut dire avec justice qu'on est redevable de tous les légumes et de tous les blés aux bœufs et aux charrues : la vigne elle-même cesserait d'être cultivée, si les voitures auxquelles sont attelés ces animaux ne se fatiguaient pas à porter les soutiens de cette plante. Que dirons-nous du charroi des différents fardeaux, puisqu'entre les effets mobiliers mêmes, les plus lourds seraient presque immobiles au défaut des voitures? Les autres animaux eux-mêmes, jusqu'aux oiseaux de basse-cour, tirent leur subsistance du travail des bœufs. En effet, d'où les Propriétaires les plus industrieux pourraient-ils tirer de l'orge pour les chevaux, de la nourriture pour les chiens, ou de la pâture pour les porcs s'ils ne se pourvoyaient pas de blés à l'aide des bœufs : Et pour ne pas m'étendre davantage, n'est-on pas redevable aux bœufs de tous les aliments possibles? Il y a des peuples qui se servent de mulets, d'autres qui se servent de chameaux et quelques-uns même d'éléphants quoiqu'on tire peu de service de ces animaux, mais il n'y a pas de Nation qui puisse se passer de bœufs. …


3. Lecture : Francis BACON (1561 - 1626) à propos des antiquités :

Francis Bacon, De la dignité et de l'accroissement des sciences, livre II, ch. 6 :

… Antiquitates, seu historiarum reliquiae, sunt (uti iam diximus) tanquam tabulae naufragii ; cum deficiente et fere submersa rerum memoria, nihilominus homines industrii et sagaces, pertinaci quadam et scrupulosa diligentia, ex genealogiis, fastis, titulis, monumentis, numismatibus, nominibus propriis et stilis, uerborum etymologiis, prouerbiis, traditionibus, archiuis et instrumentis tam publicis quam priuatis, historiarum fragmentis librorum neutiquam historicorum locis dispersis ; ex his inquam omnibus, uel aliquibus, nonnulla a temporis diluuio eripiunt et conseruant. Res sane operosa, sed mortalibus grata, et cum reuerentia quadam coniuncta ; ac digna certe quae, deletis fabulosis nationum originibus, in locum huiusmodi commentitiorum substituatur : sed tamen eo minus habens authoritatis, quia paucorum licentiae subiicitur quod paucis curae est. …

Les antiquités, ou les débris des histoires, sont, comme nous l'avons déjà dit, des planches de naufrage, une sorte de dernière ressource dont on use, lorsque la mémoire des choses venant à manquer, et étant comme submergée, néanmoins des hommes pleins d'industrie et de sagacité, par une sorte de diligence opiniâtre et religieuse, se prennent aux généalogies, aux fastes, aux titres, aux monuments, aux médailles, aux noms propres, au style, aux étymologies de mots, aux proverbes, aux traditions, aux archives et autres semblables instruments, soit publics, soit privés; aux fragments d'histoire qui se trouvent dispersés en différents lieux, dans des livres qui ne sont rien moins qu'historiques; quand, dis-je, à l'aide de la totalité de ces choses, ou de quelques-unes, ils tâchent d'enlever au déluge du temps quelques débris, et de les conserver; genre d'entreprise laborieuse, sans doute, mais agréable, et à laquelle est attachée une certaine vénération ; et qui, une fois qu'on s'est déterminé à effacer les origines fabuleuses des nations, mérite de remplacer ces mensonges; mais qui a d'autant moins d'autorité, que ce dont le petit nombre se mêle, est soumis au caprice de ce petit nombre. …


4. ITINERA ELECTRONICA & textes préparés :

Cette semaine-ci, nous avons pu préparer 3 nouveaux textes :

  • Augustin (saint), Du baptême, contre les Donatistes, livre IV [Traduction française reprise au site de l'Abbaye Saint Benoît de Port-Valais]
    latin :
    http://pot-pourri.fltr.ucl.ac.be/files/Aclassftp/textes/Augustin/de_baptismo_04.txt
    français :
    http://pot-pourri.fltr.ucl.ac.be/files/Aclassftp/textes/Augustin/de_baptismo_04_fr.txt

  • Végèce, L'Hippiatrique (Mulomedicina), livre III [Traduction française reprise au site de Philippe Remacle]
    latin :
    http://pot-pourri.fltr.ucl.ac.be/files/Aclassftp/textes/Vegece/Mulomedicina%20_livre_03.txt
    français :
    http://pot-pourri.fltr.ucl.ac.be/files/Aclassftp/textes/Vegece/Mulomedicina%20_livre_03_fr.txt

  • Végèce, L'Hippiatrique (Mulomedicina), livre IV[Traduction française reprise au site de Philippe Remacle]
    latin :
    http://pot-pourri.fltr.ucl.ac.be/files/Aclassftp/textes/Vegece/Mulomedicina%20_livre_04.txt
    français :
    http://pot-pourri.fltr.ucl.ac.be/files/Aclassftp/textes/Vegece/Mulomedicina%20_livre_04_fr.txt

Jean Schumacher
2 mai 2013

 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002