Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     21-08-2001

Sujets :
projet ITINERA ELECTRONICA - Approches statistiques en ligne et hors ligne - résultats d'analyses faites

Notice :

Concerne les applications du Projet ITINERA ELECTRONICA intitulées Approches statistiques.

Le 12 juin 2001, dans une autre Actualité nous vous présentions les Approches statistiques hors ligne qui vous permettent, une fois que sont téléchargés le dossier ainsi que l'application ITINERA_2000.zip, de réaliser vous-mêmes, sur votre propre poste de travail, sans qu'il soit relié à l'infrastructure des réseaux de communication, des Approches sur des textes librement choisis par vous (du moment qu'ils sont présents sur votre poste de travail).

Adresse web des Approches statistiques hors ligne:
http://pot-pourri.fltr.ucl.ac.be/itinera/Hors_ligne/default.htm

L'ensemble des Approches statistiques liées au Projet ITINERA ELECTRONICA se trouvent présentés dans la nouvelle revue électronique relative aux études classiques dont le numéro un vient de sortir: les Folia Electronica Classica.

Adresse web des FEC:
http://bcs.fltr.ucl.ac.be/FE/folia.html

De manière à épargner aux intéressés des exécutions dévoreuses de temps lorsqu'il s'agit de traiter des oeuvres entières - et que ce soit en ligne ou hors ligne - nous avons ajouté une page web au site des Approches statistiques; page dans laquelle nous énumérons, avec leur lien respectif, des résultats statistiques d'analyses faites soit au format HTML soit au format PDF.

Adresse web des résultats:
http://pot-pourri.fltr.ucl.ac.be/itinera/groupe_etude/admin_statistique/resultats.htm

Cette énumération comprend à la date du 21 août 2001:

- le résultat de la comparaison des vocabulaires de la Guerre de Catilina de Salluste avec celui des Catilinaires de Cicéron,

- des listes du vocabulaire des formes (liste générale, listes particulières (voc. commun - voc. propre) pour les XII chants de l'Enéide de Virgile.

L'Enéide comprend 63.705 formes alphabétiques - ou occurrences - qui se répartissent sur 16.613 formes différentes.

De ces 16.613 formes différentes seulement 162 se retrouvent au moins à une reprise dans tous les chants; ce sont essentiellement des mots de liaison (ou "outils"). Parmi la trentaine de formes de substantifs il y a: Aeneas, amore, arma, bello, caelo, caput, corpora, deum, fata, ferro, fortuna, labores, manus, moenia, oculos, pater, pectore, sanguine, Teucrum, uiri, uirum, etc.

Le chant I atteste, lui, 725 formes différentes qui lui sont propres c.à.d. qui n'interviennent dans aucun autre des 11 chants de l'Enéide - du moins pas avec la forme telle qu'elle est déclinée ou conjuguée dans le chant I -.
Parmi ces formes propres il y a Bacchus et nantes; cette dernière forme intervient dans le fameux vers rari nantes in gurgite uasto ("rares sont ceux qui nagent sur l'immense abîme").

Question: A quoi peuvent bien servir ces listes?

Tout d'abord, déjà, pour vérifier la présence ou non d'une forme latine donnée dans l'Enéide; si c'est le cas, pour observer la répartition de cette forme à l'intérieur des différents chants.

Rappel: Pour les fichiers au format PDF, il faut recourir au logiciel ACROBAT READER de la firme ADOBE pour pouvoir en visualiser le contenu. Ce logiciel est doté d'une fonction de recherche (icône "jumelles") autorisant une recherche immédiate et directe.

Ensuite, ces listes se prêtent très bien à des relevés de champs lexicaux, sémantiques ou thématiques. Ainsi, il est apparu que la forme iter n'est attestée dans l'Enéide que dans cette formulation (nominatif ou accusatif singulier) - phénomène s'expliquant par des nécessités de la versification? - et, elle est attestée surtout dans les chants 5, 6 et 7, respectivement 6, 9 et 7 fois (sur un total de 34 attestations).

L'étude du concept "voyage, navigation,cheminement" dans l'Enéide, au travers des formes latines exprimant cette réalité, devrait permettre de caractériser les différents emplois et/ou sens de cette notion.

Conclusion:Ces outils électroniques - listes et répartitions de vocabulaires - fournissent des pistes à explorer aisément car les relevés initiaux sont déjà faits et les répartitions par chants autorisent une étude par groupes d'étudiants: à chacun "son" chant.

Pour ceux qui veulent aller plus loin dans l'analyse philologique, la lemmatisation par exemple, - par lemmatisation on entend le regroupement des formes d'un texte sous l'entrée canonique ou entrée de dictionnaire sous laquelle elles sont énumérées -, il est loisible de construire, à partir du relevé des formes dans l'ordre alphabétique, un Thesaurus formes-lemmes - avec éventuellement l'indication des catégories grammaticales de base -.

L'outil fourni par les nouvelles technologies se révèle, en fin de compte, multi-fonctionnel.


Autres instruments de travail en ligne
(en rapport, entre autres, avec l'Enéide de Virgile):


Dernière mise à jour: 22 août 2001


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002