Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     25-06-2001

Sujets :
Murena; Philippe Delaby; Jean Dufaux; bande dessinée;

Notice :

Concerne: Jean Dufaux (scénariste) - Philippe Delaby (dessinateur).
Bande dessinée MURENA
2001-, Dargaud, Bénélux (EDL. B & M - s.a.), deuxième édition (première édition 1997).

Analyse: (Crédit: Danielle de Clercq)

Après Racine et Sienkiewicz et bien d'autres, la personnalité de Néron et son rapport contrarié à Agrippine ont inspiré la B.D.

Trois volumes sont actuellement disponibles:
1. La pourpre et l'or (les derniers jours du règne de Claude et son empoisonnement)
2. De sable et de sang (jusqu'à la mort de Britannicus)
3. La meilleure des mères (jusqu'à l'apparition de Poppée dans la vie de Néron).

Ami du jeune Néron et de Pétrone, le personnage fictif de Murena, fils de Lollia Paulina, rivale d'Agrippine dans le coeur de Claude, est le fil conducteur des trois chapitres. Ainsi d'autres intrigues se greffent étroitement à l'histoire de la famille impériale, plongeant le lecteur dans le milieu des gladiateurs et dans les bas-fonds de Rome, que Néron et Agrippine ne dédaignent  pas de hanter. Le dessin se concentre sur les personnages, souvent présentés en buste, et surtout sur les visages, bien davantage que sur le décor, qui n'est pas ressenti avant tout comme une reconstitution. Un réalisme assez cru(el)  marque certaines images. Nudité, érotisme, sang  et mise à mort ne se font pas rares dans ce récit complexe et rondement mené qui tient facilement le lecteur, même non initié, en haleine.

Les auteurs s'appuient sur une documentation fournie et éprouvée - dont Suétone et Tacite, J. Carcopino, P. Grimal, M. Demat - J. Laloup - qu'ils citent à la fin de chaque chapitre. Ceux-ci comportent chacun  un glossaire (présentation de certains personnages historiques, expressions latines, etc...).

La page arrière de couverture résume l'intrigue par des citations: pour les deux premiers chapitres, les auteurs ont recouru à Suétone pour décrire le sadisme de Claude et l'apparition des vices de Néron. Par contre, le troisième est illustré par un extrait des Mémoires d'Agrippine de P.Grimal, pour décrire la personnalité d'un Néron qui se cherche. Or cet ouvrage n'est pas cité dans la bibliographie et un lecteur non averti peut croire à  une citation tirée d'une oeuvre antique. D'autre part, l'attention du lecteur n'est pas attirée par la reconstitution, qui, sans avoir l'importance et la minutie de celles de J. Martin, est dans l'ensemble plausible, sans plus. On remarquera en passant que le Canope de la villa d'Hadrien a inspiré la représentation de la demeure de Pétrone et que certaines fontaines sont plutôt baroques.

Un certain souci de respecter la vérité historique est présent et les auteurs reconnaissent à l'occasion l'une ou l'autre erreur (p. ex. la confusion au ch. 2 de Vespasien et de Titus) ou signalent une liberté qu'ils prennent avec la réalité (p.ex. le meurtre de Locuste par Agrippine). Toutefois d'autres événements reçoivent un éclairage assez particulier, comme l'attribution à Agrippine de l'empoisonnement de Britannicus. D'autre part, pour accroître la tension dramatique, des faits éloignés dans le temps sont présentés comme concomitants: l'assassinat de Lollia Paulina, commandité par Agrippine en 49 P.C., coïncide ici avec l'agonie de Claude. Le défi que lance Britannicus à Néron lors des Saturnales est repris dans le festin au cours duquel le poison est administré au jeune prince.Parfois la réalité est forcée: Pallas est encore assez jeune et devient en amour le rival de Néron, qui lui a ravi Acté. Enfin, Murena veut venger à tout prix sa mère assassinée, Lollia Paulina. Or celle-ci n'eut jamais d'enfant...

Les personnages historiques, pris dans les inévitables schématisations inhérentes au genre, sont conformes à leur réputation, mauvaise pour la plupart : Claude aime les "arènes sanglantes" tout en se montrant aussi un père (tardivement) inquiet pour l'avenir de Britannicus. Néron, au départ un adolescent contrarié dans ses affections, devient peu à peu le jeune empereur qui s'affranchit difficilement mais inéluctablement d'Agrippine et assume, parfois à contrecoeur, les noires réalités et contraintes du règne. Belle, intelligente et retorse, Agrippine, très présente dans le récit, est dévorée par le goût du pouvoir et étale sans complexe cynisme et cruauté, ses charmes aussi. Pallas est veule et sans scrupules. Acté aime Néron sans détours. Jeune et riche, Pétrone est un ami dévoué qui prend avec détachement la laideur morale ambiante. L'athlétique Burrhus, renonce à Agrippine, comme d'autres à Satan, et choisit de suivre fidèlement Néron. Sénèque est donneur de leçons et plutôt ennuyeux. Locuste devrait être effrayante comme une Gorgone, mais est surtout caricaturale. L'ensorcelante Poppée est aussi ambitieuse que  ses yeux sont langoureux. Finalement on retrouve des personnages assez typés qu'on pourrait facilement rencontrer dans d'autres récits, pas nécessairement historiques, racontés en B.D.

C'est aussi le cas pour les personnages fictifs, parmi lesquels Murena, tenace et courageux redresseur de torts, et Balba, le gladiateur nubien qui reste humain dans la bestialité de son milieu, apportent une note positive.

Le latin se meurt, le latin est....Voire. Rome et son "monde impitoyable"continuent à nourrir notre imaginaire. A suivre?

Liens:

Bibliographie sélective:

  • GRIMAL, P., La vie à Rome dans l’antiquité, coll., que sais-je ?, n°596, 1953
  • GAL,R., Histoire de l’éducation, coll., Que sais-je ? , septième édition, 1950, pp 34-38
  • DAUTRY, J. , HACQUARD, G. , MAISANT, O. , Guide romain antique, coll., classique Hachette, Paris, 1952, pp 30-31, 83, 154
  • DEMAT, M. , LALOUP, J , A la découverte du monde Greco-Romain, coll. H.Dessain, n°2211, 1964 (Tome I)
  • DEMAT, M. , LALOUP, J. , la découverte du monde Greco-Romain, coll. H.Dessain, n°2212, 1964 (Tome II)
  • PAOLI, U.E. , Vita Romana . La vie quotidienne dans la Rome antique , Desclée de Brouwer, Paris, 1955
  • LAURAND, L. , LAURAS, A. , Manuel des études grecques et latines, Rome (Tome II), édition A. et J. Picard & Cie., 13ième édition, 1960
  • CARCOPINO, J., La vie quotidienne à Rome à l’apogée de l’Empire, Hachette, Paris , 1939

(Crédit:: L'éducation chez les Romains)


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002