Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     19-11-2010

Sujets :
Lecture : A propos des perdrix ; Lecture : Auguste et les deux corbeaux ; Didactique des langues anciennes : Sur les traces d'Ulysee (Marie-Bernadette MARS - Bénédicte BAUDHUIN) ; ITINERA ELECTRONICA : 5 nouveaux environnements hypertextes : Cicéron, Guillaume de Tyr, Paul Diacre, Solin, Tertullien ;

Notice :

1. Lecture : A propos des perdrix :

SOLIN, Recueil de faits remarquables (POLYHISTOR), VII :

Concionantur a perdicibus nidi munitione solerti: spineis enim fruticibus ac surculis receptus suos uestiunt, ut animalia, quae infestant, arceantur asperis surculorum. Ouis stragulum puluis est, ad quae clanculo reuertuntur, ne indicium loci conuersatio frequens faciat. Plerumque feminae transuehunt partus, ut mares fallant, qui eos affligunt impatientius saepissime adulantes. Dimicatur circa connubium, uictosque credunt feminarum uice uenerem sustinere: ipsas libido sic agitat, ut si uentus a masculis flauerit, fiant praegnantes odore. Tunc si quis hominum, ubi incubant, propinquabit, egressae matres uenientibus sese sponte offerunt, et simulata debilitate uel pedum, uel alarum, quasi statim capi possint, gressus fingunt tardiores. Hoc mendacio sollicitant obuios, et eludunt, quoad profecti longius a nidis auocentur. Nec in pullis studium segnius ad cauendum: quum enim uisos se persentiscunt, resupinati glebulas pedibus attollunt, quarum obtentu tam callide proteguntur, ut lateant etiam deprehensi.

Les perdrix savent habilement arranger et munir leurs nids : elles les couvrent de broussailles, de branches épineuses, dont les piquants écartent les animaux malfaisants. Elles forment un lit de poussière pour y déposer leurs oeufs, vers lesquels elles retournent furtivement, de peur qu'un séjour trop assidu ne fasse découvrir le lieu qu'elles ont choisi. Souvent les femelles transportent ailleurs leurs oeufs, pour tromper les mâles, qui les brisent dans leur impatience de satisfaire une trop vive passion. Vers l'époque de la pariade, les mâles se battent entre eux, et le vaincu, comme si c'était une femelle, subit, dit-on, la lubricité du vainqueur. Quant aux femelles, elles sont d'une ardeur telle, que le vent qui leur apporte l'odeur des mâles suffit pour les féconder. Si quelqu'un s'approche de l'endroit où couvent les mères, elles viennent à sa rencontre, et en feignant de souffrir des pattes ou des ailes, elles laissent croire, par leur lenteur, qu'on peut les prendre sans peine. C'est par cette feinte qu'elles excitent et trompent l'espoir de ceux qui se présentent, jusqu'à ce qu'ils soient bien loin de la couvée. Les petits ne se montrent pas moins soigneux de leur conservation : quand ils craignent d'avoir été vus, ils se couchent sur le dos, et, à l'aide de leurs pattes, ils élèvent sur eux de petits tas de terre, dont ils se couvrent avec tant d'adresse qu'ils échappent même à la vue de celui qui vient de les surprendre.


2. Lecture : Auguste et les deux corbeaux :

Macrobe, Les Saturnales, II, 4 :

Sublimis Actiaca uictoria reuertebatur. Occurrit ei inter gratulantes coruum tenens, quem instituerat haec dicere: "Aue, Caesar uictor imperator". Miratus Caesar officiosam auem uiginti milibus nummum emit. Socius opificis, ad quem nihil ex illa liberalitate peruenerat, adfirmauit Caesari habere illum et alium coruum, quem ut adferre cogeretur rogauit. Adlatus uerba quae didicerat expressit: "Aue, uictor imperator Antoni". Nihil exasperatus satis duxit iubere illum diuidere donatiuum cum contubernali

Lorsqu'il retournait triomphant, après la victoire d'Actium, parmi ceux qui venaient le féliciter, se présenta un individu qui lui offrit un corbeau qu'il avait dressé à dire ces mots "Aue, Caesar uictor imperator." « Salut, César, victorieux empereur. » Auguste, agréablement surpris, acheta l'ingénieux oiseau vingt mille petits sesterces. Un camarade du précepteur de l'oiseau, auquel il ne revenait rien de cette libéralité, dit à l'empereur qu'il avait encore un autre corbeau semblable à celui-là. Auguste demanda qu'on le lui amenât : quand l'oiseau fut en sa présence, il récita les mots qu'on lui avait appris: "Aue, uictor imperator Antoni." « Salut, Antoine, victorieux empereur. » Auguste, sans s'offenser nullement, ordonna que les vingt mille pièces fussent partagées entre les deux camarades.


3. Didactique des langues anciennes : Sur les traces d'Ulysee (Marie-Bernadette MARS - Bénédicte BAUDHUIN) :

M-B. Mars et B. Baudhuin, professeurs de langues anciennes, ont produit un Manuel d'apprentissage du grec ancien, intitulé "Sur les traces d'Ulysse".

Nous avons numérisé :
- la couverture et la 4e de couverture
ainsi que le Sommaire.

Nous avons parcouru le Manuel : il nous a semblé que les TICE (Technologies d'Information et de Cummication pour l'Enseignement) n'y apparaissent d'aucune façon , si ce n'est sous la forme de quelques liens vers des pages ou des sites sur la Toile (ex. : Le Précis grammatical d'Anne-Marie Boxus).. Les TICE ne seraient-elles pas nécessaires ? Peut-on s'en passer à l'heure actuelle ? La semaine passée, lors de sa défense de thèse de doctorat, D. Augé avait signalé que les "TICE étaient un matériau comme un autre" mais que ces technologies rendaient les étudiants plus actifs et développaient chez eux des dispositions intellectuelles (apprendre à faire des choix, par exemple). Toutes les expérimentations et expériences qu'elle a menées et qui ont été consignées dans sa thèse l'onté été avec l'appui des TICE.

D'après le Sommaire, la base textuelle est réduite : quelques extraits de l'Odyssée d'Homère et de l'Epitomé et de la Bibliothèque d'Apollodore.

Signalons que l'environnement hypertexte du chant X de l'Odyssée d'Homère est disponible ici et que celui de la Bibliothèque d'Apollodure est en ligne ici.

Enfin, le serveur éducatif HODOI ELEKTRONIKAI renferme une Boîte à outils bien fournie (banque de textes, vocabulaire, grammaire, lexique, exercices, etc.).

Pourquoi ne pas avoir créé, à côté du Manuel sur papier, un volume compagnon sur la Toile pour les textes, les traductions, les exercices, etc. ? Cf. Maison d'édition de Boeck. Cela aurait évité, pour le moins, d'avoir à découper, en fin de manuel, des bouts de traductions pour les coller, à leur place, en début du Manuel.

Nous laissons à nos collègues du terrain d'apprécier ce nouveau Manuel à sa juste valeur. Il a des qualités et il a le mérite d'exister.

Rappelons, enfin, qu'au début des années 2000 les deux auteurs avaient créé des parcours didactiques sur la Toile : L'amour à Rome (B. Baudhuin) et Quelques femmes au quotidien (M.-B. Mars).

Des TICE (maintenant) hors propos ?


4. ITINERA ELECTRONICA & environnements hypertextes :

Cette semaine-ci, Christian Ruell a pu créer 5 nouveaux environnements hypertextes :

  • Cicéron, De l'invention, livre I [Texte latin et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Guillaume de Tyr, L'Histoire des Croisades, livre IV [Texte latin et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Paul Diacre, Histoire des Lombards, livre II [Texte latin et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Solin, Recueil de faits remarquables, chapitre VII [Texte latin et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Tertullien, Contre Marcion, livre IV [Traduction française repris au site TERTULLIAN.ORG]

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles dans le Dépôt ITINERA ELECTRONICA.


Jean Schumacher
19 novembre 2010


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002