Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     23-04-2010

Sujets :
Fiches de lecture : 9 ajouts;Suivi : Les bouddhas de Bamiyan en Afghanistan ; Réflexion : Qu'est-ce qu'un buzz ? ;

Notice :

1. Fiches de lecture :

  • Adresse du site : Lectures (site arrêté à la date du 18 mai 2006)
  • Base de données : Fiches (depuis le 19 mai 2006)

  • Ajouts : consultation des ==> Nouveautés <==

Les Nouveautés concernent :

  • ==> GREC :

  • ATHÉNÉE de Naucratis, Les Deipnosophistes, livre XIV

  • Anciennement la musique avait pour but d'animer la valeur des guerriers
  • A propos de la danse pyrrhique
  • A propos de la danse gymnopédique
  • A propos des chorèges
  • A propos de la sambuque
  • Polybe et le lotus de Libye
  • Les viandes bouillies l'emportent sur les viandes rôties
  • Myron de Priène à propos des esclaves (Hilotes) à Sparte
  • L'art de la cuisine a contribué à la piété des hommes


2. Suivi : Les bouddhas de Bamiyan :

Dans le journal GRENZ-ECHO, édition du vendredi 16 avril 2010, il est fait mention d'une réunion qui s'est tenue à Berlin (Allemagne) le jeudi 15 avril 2010. C'est l'organisme ICOMOS (International Council on Monuments and Sites - Conseil International des Monuments et Sites) qui a donné, lors de cette réunion, l'état de la restauration des bouddhas géants de Bamiyan, détruits en 2001 par les talibans.

A trois reprises, nous avons déjà faits état de ces Bouddhas géants de Bamiyan dans les ACTU'ITINERA :

  • Actu du 12 mars 2001 : La destruction par les talibans des Bouddhas géants de Bamiyan a suscité un concert de protestations ...

  • Actu du 17 juin 2005 : sortie d'un film tourné à Bamiyan en novembre 2000, peu avant la destruction des bouddhas

  • Actu du 14 août 2009 : Malgré des promesses d'occupation de ces niches par d'autres bouddhas géants, trouvés couchés et conservés dans des musées, huit ans après le dynamitage, rien n'a encore été fait ...

D'après l'article du GRENZ-ECHO il est dit que plus de 60 tonnes de lourds fragments de ces bouddhas dynamités ont pu être conservés. Les pieds du grand Bouddha de 55 m de haut sont de nouveau visibles. Le mur arrière du petit Bouddha de 38 m de haut est maintenant sécurisé. Des experts internationaux travaillent au sauvetage du site faisant partie du patrimoine mondial de l'UNESCO. Projet soutenu par le gouvernement afghan.

Acceptons-en l'augure. A suivre.


3. Réflexion : Qu'est-ce qu'un buzz ? :

Jean-Claude GUILLEBAUD, dans le TÉLÉ Obs du 17-23 avril 2010, en donne la description au sein d'un article intitulé : Le réel désintégré par la vitesse.Qu'elles soient graves ou fantaisistes, les informations naissent, se propoagent et s'éteignent de plus en plus vite. Au détriment de tout esprit critique.

"... Un matin vers 8 heures, mettons un vendredi, une information apparaît quelque part : un crime, une déclaration choquante, une tempête climatique, un carambolage routier, la parution d'un livre ou d'un film, un résultat électoral, la confidence inattendue d'un gouvernant, etc. Quinze minutes plus tard, l'information est reprise sur la plupart des sites internet. A 8h30, elle fait déjà l'objet de nombreux commentaires sur les blogs et sur les radios. Vers 9 heures, elle fait son entrée à la télévision via les chaînes d'information continue de la TNT. A la mi journée, elle est adoubée par les grands journaux des chaînes et stations traditionnelles. Plus elle est choquante, curieuse, imprévue, et plus ce parcours est rapide ; plus les commentaires sont péremptoires et violents, plus la propagation devient planétaire.
On appelle ça un buzz. ..."

A propos de l'esprit critique, POLYBE disait déjà, dans son Histoire, III, 58 :

... ἐὰν δὲ καὶ γνῷ τις, ἔτι τῶν πρὸ τοῦ δυσχερέστερον τὸ τῶν ἑωρακότων τινὰ μετρίῳ χρῆσθαι τρόπῳ καὶ καταφρονήσαντα τῆς παραδοξολογίας καὶ τερατείας ἑαυτοῦ χάριν προτιμῆσαι τὴν ἀλήθειαν καὶ μηδὲν τῶν πάρεξ ὄντων ἡμῖν ἀναγγεῖλαι.

Enfin, fût-on parvenu à apprendre quelque chose, ne reste-il pas à vaincre une tentation, plus malaisée à surmonter que tous les obstacles précédents? Saura-t-on être assez raisonnable pour ne jamais tomber dans l'invraisemblance ou dans le merveilleux, pour respecter toujours la vérité et ne rien raconter qui ne soit authentique ?

Et, aussi, Histoire, XVI (fragments), 19 :

Διὸ δεῖ μάλιστα μὲν πειρᾶσθαι πάντων κρατεῖν τῶν τῆς ἱστορίας μερῶν· καλὸν γάρ· εἰ δὲ μὴ τοῦτο δυνατόν, τῶν ἀναγκαιοτάτων καὶ τῶν μεγίστων ἐν αὐτῇ πλείστην ποιεῖσθαι πρόνοιαν. Ταῦτα μὲν οὖν προήχθην εἰπεῖν, <3> θεωρῶν νῦν, καθάπερ καὶ ἐπὶ τῶν ἄλλων τεχνῶν καὶ ἐπιτηδευμάτων, τὸ μὲν ἀληθινὸν καὶ πρὸς τὴν χρείαν ἀνῆκον ἐν ἑκάστοις ἐπισεσυρμένον, <4> τὸ δὲ πρὸς ἀλαζονείαν καὶ φαντασίαν ἐπαινούμενον καὶ ζηλούμενον, ὡς μέγα τι καὶ θαυμάσιον, ὃ καὶ τὴν κατασκευὴν ἔχει ῥᾳδιεστέραν καὶ τὴν εὐδόκησιν ὀλιγοδεεστέραν, καθάπερ αἱ λοιπαὶ τῶν γραφῶν

Il faut donc ne reculer devant aucun effort pour exceller dans toutes les parties qui composent l'histoire. Rien de plus beau que cette universalité de connaissances. <3> Mais s'il n'est guère possible d'y parvenir, initions-nous du moins à celles qui sont les plus importantes et les plus nécessaires. <4> Ce qui m'a conduit à faire ces réflexions, c'est que je vois aujourd'hui dans l'histoire, comme dans les autres sciences et dans les arts, le vrai et l'utile dédaignés, le clinquant, au contraire, et tout ce qui frappe l'imagination, approuvé, imité à l'envi, comme quelque chose de sublime, d'admirable; et cependant, en histoire comme ailleurs, il n'est rien qui puisse plaire à moins de frais que tout ce brillant.

Plutarque, enfin, recomande la réserve à observer dans : Vies parallèles des hommes illustres - Vie de Camille, 6 :

οἱ δ' ἰσχυριζόμενοι καὶ τῷ παραδόξῳ βοηθοῦντες μεγίστην μὲν ἔχουσι συνήγορον τὴν τύχην τῆς πόλεως, ἣν ἀπὸ μικρᾶς καὶ καταφρονουμένης ἀρχῆς ἐπὶ τοσοῦτον δόξης καὶ δυνάμεως προελθεῖν δίχα θεοῦ πολλαῖς καὶ μεγάλαις <4> ἐπιφανείαις ἑκάστοτε συμπαρόντος ἀμήχανον. οὐ μὴν ἀλλὰ καὶ συνάγουσιν ὁμοειδῆ τινα, τοῦτο μὲν ἱδρῶτας ἀγαλμάτων πολλάκις ἐκχυθέντας, τοῦτο δὲ στεναγμοὺς ἀκουσθέντας ἀποστροφάς τε δεικνύντες καὶ καταμύσεις <5> ξοάνων, ἃς ἱστορήκασιν οὐκ ὀλίγοι τῶν πρότερον. πολλὰ δὲ καὶ τῶν καθ' ἡμᾶς ἀκηκοότες ἀνθρώπων λέγειν ἔχομεν <6> ἄξια θαύματος, ὧν οὐκ ἄν τις εἰκῇ καταφρονήσειεν. ἀλλὰ τοῖς τοιούτοις καὶ τὸ πιστεύειν σφόδρα καὶ τὸ λίαν ἀπιστεῖν ἐπισφαλές ἐστι διὰ τὴν ἀνθρωπίνην ἀσθένειαν, ὅρον οὐκ ἔχουσαν οὐδὲ κρατοῦσαν αὑτῆς, ἀλλ' ἐκφερομένην ὅπου μὲν εἰς δεισιδαιμονίαν καὶ τῦφον, ὅπου δ' εἰς ὀλιγωρίαν τῶν θείων καὶ περιφρόνησιν· ἡ δ' εὐλάβεια καὶ τὸ μηδὲν ἄγαν ἄριστον.

Ceux [des historiens] qui tiennent pour la réponse miraculeuse de la statue [de Junon], se fondent sur la fortune de Rome, qui, d'une origine si faible et si méprisable, ne se serait jamais élevée à un tel degré de gloire et de puissance, si quelque divinité ne lui eût constamment donné les marques les plus éclatantes de sa protection et de sa faveur. Ils citent, au reste, plusieurs autres prodiges de cette nature : N'a-t-on pas vu, disent-ils, les statues suer, soupirer, se tourner, faire des signes des yeux; merveilles consignées en grand nombre dans les anciens historiens? Nous pourrions nous-mêmes, sur l'autorité de plusieurs de nos contemporains, rapporter beaucoup de faits dignes d'admiration, et qu'il ne faut pas rejeter légèrement. Mais il est aussi dangereux d'y donner trop de confiance, que de n'y ajouter aucune foi. La faiblesse humaine n'ayant point de bornes, et ne sachant pas s'arrêter où il faut, ou se laisse entraîner à la superstition et à l'orgueil, ou tombe dans la négligence et dans le mépris des choses saintes. La réserve et la modération sont donc le parti le plus sage.


Jean Schumacher
23 avril 2010


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002