Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     05-03-2010

Sujets :
Fiches de lecture : 8 ajouts; Concours de version latine : Les Rencontres latines 2010; Lecture : A propos de l'intelligence torve, retorse (M. Detienne - J.- P. Vernant) ; HODOI ELEKTRONIKAI : 10 nouveaux environnements hypertextes : Lysias (x 6), La Septante (x 4); Statistiques de consultation - février 2010 ;

Notice :

1. Fiches de lecture :

  • Adresse du site : Lectures (site arrêté à la date du 18 mai 2006)
  • Base de données : Fiches (depuis le 19 mai 2006)

  • Ajouts : consultation des ==> Nouveautés <==

Les Nouveautés concernent :

  • ==> GREC :

  • CLÉMENT d'Alexandrie, Les Stromates, livres II et III

  • Le meilleur enseignement est stérile, sans l'assentiment de l'élève
  • Clément et les trois sortes d'amitiés
  • A propos de la volupté et de ses méfaits
  • Peut-on user de la volupté sans être vaincu par elle ?
  • Clément à propos de l'utilité du mariage
  • Clément : Le mariage, oui, mais un mariage purifié de toute souillure
  • Platon : Toutes les femmes doivent être communes
  • Pourquoi les Pythagoriciens défendent-ils l'usage des fèves ?


2. Concours de version latine :

Ce mercredi, 3 mars 2010, se sont déroulées les Rencontres latines 2010 dans les locaux de la Faculté de Philosophie et Lettres (UCL-LLN). Ces Rencontres en étaient déjà à leur 25e édition. Elles ont pour objet un Concours de version latine Marius Lavency ; concours qui permet de sélectionner les participants au concours international de version latine à Arpino en Italie : Certamen Ciceronianum dont la 30e édition se déroulera à Arpino les 8 et 9 mai prochains.

Plus de 800 étudiants de l'enseignement libre francophone BE ont rejoint les différents auditoires servant de lieux d'examen.

Sur le site des Rencontres latines se trouvent réunies toutes les informations relatives à l'édition 2010 de ce concours :

  • Le petit mot sur les rencontres latines prononcé par Didier XHARDEZ, Président du Comité d'organisation de ce concours

  • Le texte de la version, tiré du Pro Plancio de Cicéron (ch. XXXIII, paragraphes 80-81 partim)

  • Les traductions de la version (celle du lauréat, Eliott DELCROIX et cellede Piere GRIMAL ("Les Belles Lettres", 1976)

  • Les résultats

Ces Rencontres furent aussi l'occasion pour nous de retrouver à l'Université plus d'un de nos collègues qui, en pionniers, s'étaient mis, en 2000, à l'édition sur la Toile de parcours didactiques au sein des ITINERA ELECTRONICA. Cette année-là, en effet, les équipements informatiques faisaient leur entrée généralisée dans l'enseignement secondaire belge ; ces équipements devaient permettre aux enseignants de langues anciennes d'aborder, à leur tour, les NTIC (TICE en FR), c'est-à-dire les Nouvelles Technologies d'Information et de Communication au bénéfice de l'enseignement.

Nous souhaitons aux Rencontres latines de nombreuses autres éditions tout aussi couronnées de succès. En ce qui nous concerne, nous nous limiterons à indiquer ici l'environnement hypertexte du plaidoyer de Cicéron dont a été tiré l'extrait du concours :

CICÉRON, Plaidoyer pour Plancius, ch. XXXIII, par. 80-81 : ".. La reconnaissance est non seulement la plus belle, mais encore la mère de toutes les autres vertus. ..."


3. Lecture : A propos de l'intelligence torve, retorse : μῆτις & ἀγκυλομήτης :

Livre : M. DETIENNE - J.-P. VERNANT, Les ruses de l'intelligence. La Mètis des Grecs.
Flamamrion, 1974, 317 pp.

Extrait : pp. 10-12 :

"... La μῆτις est bien une forme d'intelligence et de pensée, un mode du connaître; elle implique un ensemble complexe, mais très cohérent, d'attitudes mentales, de comportements intellectuels qui combinent le flair, la sagacité, la prévision, la souplesse d'esprit, la feinte, la débrouillardise, l'attention vigilante, le sens de l'opportunité, des habiletés diverses, une expérience longuement acquise; elle s'applique à des réalités fugaces, mouvantes, déconcertantes et ambiguës, qui ne se prêtent ni à la mesure précise, ni au calcul exact, ni au raisonnement rigoureux. ..."

" ... L'univers intellectuel du philosophe grec, contrairement à celui des penseurs chinois ou indiens, suppose une dichotomie radicale entre l'être et le devenir, l'intelligible et le sensible. Il ne met pas seulement en jeu une série d'oppositions entre termes antithétiques. Groupées en couples, ces notions contrastées s'ajustent les unes aux autres pour former un système complet d'antinomies qui définissent deux plans de réalité, s'excluant mutuellement : d'un côté, le domaine de l'être, de l'un, de l'immuable, du limité, du savoir droit et fixe; de l'autre, le domaine du devenir, du multiple, de l'instable, de l'illimité, de l'opinion biaisée et flottante. Dans ce cadre de pensée la μῆτις ne peut plus avoir de place : ce qui la caractérise c'est précisément d'opérer par un continuel jeu de bascule, d'aller et retour entre pôles opposés; elle renverse en leur contraire des termes qui ne sont pas encore définis comme des concepts stables et délimités, exclusifs les uns des autres, mais se présentent comme des Puissances en situation d'affrontement et qui, suivant la tournure de l'épreuve où elles se combattent, se retrouvent tantôt victorieuses dans une position, tantôt vaincues dans la position inverse. Comme il appartient aux mêmes divinités, maîtresses des liens, de se tenir sans cesse sur leurs gardes pour n'être pas liées à leur tour, l'individu doué de μῆτις, qu'il soit dieu ou homme, lorsqu'il est confronté à une réalité multiple, changeante, que son pouvoir illimité de polymorphie rend presque insaisissable, ne peut la dominer, c'est-à-dire l'enclore dans la limite d'une forme unique et fixe, sur laquelle il a prise, qu'en se montrant lui-même plus multiple, plus mobile, plus polyvalent encore que son adversaire. De la même façon, pour atteindre directement son but, pour suivre sans dévier sa route à travers un monde fluctuant, oscillant sans cesse de côté et d'autre, il faut procéder soi-même en biaisant, se faire l'intelligence assez retorse et souple pour ployer en tout sens, la démarche assez « courbe » pour s'ouvrir vers toutes les directions à la fois; ou, pour employer le terme grec, on dira qu'il revient à l'ἀγκυλομήτης, à qui dispose d'une μῆτις torve, de combiner avec le plus de rectitude la voie qui mène le projet à sa réalisation effective. ..."

" ... Plus généralement, la μῆτις grecque pose le problème de la position qu'occupe dans l'économie des mythes d'un grand nombre de peuples le personnage du type « trompeur », celui que les anthropologues anglo-saxons conviennent de désigner du nom de trickster le décepteur. ..."

Sources :

Pour μῆτις nous avons regroupé toutes les attestations glanées dans les HODOI ELEKTRONIKAI dans un fichier de type traitement de texte. Un chacun pourra ainsi se faire une idée de la μῆτις au travers des 28 et 56 attestations provenant de différents auteurs : Apollonios de Rhodes, Aristote, Athénée de Naucratis, Dion Chrysostome, Eschyle, Eusèbe de Césarée, Hésiode, Homère, Lucien, Maxime de Tyr, Philostrate, Pindare, Plutarque, Ps.-Hérdote, Quintus de Smyrne, Sophocle.

Nous nous limiterons, ici, à ne relever que les 3 attestations trouvées pour ἀγκυλομήτης :

  • HOMÈRE, Iliade, IV, V. 50-61 :

    [4,50] Τὸν δ᾽ ἠμείβετ᾽ ἔπειτα βοῶπις πότνια Ἥρη·
    ἤτοι ἐμοὶ τρεῖς μὲν πολὺ φίλταταί εἰσι πόληες
    Ἄργός τε Σπάρτη τε καὶ εὐρυάγυια Μυκήνη·
    τὰς διαπέρσαι ὅτ᾽ ἄν τοι ἀπέχθωνται περὶ κῆρι·
    τάων οὔ τοι ἐγὼ πρόσθ᾽ ἵσταμαι οὐδὲ μεγαίρω.
    55 Εἴ περ γὰρ φθονέω τε καὶ οὐκ εἰῶ διαπέρσαι,
    οὐκ ἀνύω φθονέουσ᾽ ἐπεὶ ἦ πολὺ φέρτερός ἐσσι.
    Ἀλλὰ χρὴ καὶ ἐμὸν θέμεναι πόνον οὐκ ἀτέλεστον·
    καὶ γὰρ ἐγὼ θεός εἰμι, γένος δέ μοι ἔνθεν ὅθεν σοί,
    καί με πρεσβυτάτην τέκετο Κρόνος ἀγκυλομήτης,
    60 ἀμφότερον γενεῇ τε καὶ οὕνεκα σὴ παράκοιτις
    κέκλημαι, σὺ δὲ πᾶσι μετ᾽ ἀθανάτοισιν ἀνάσσεις.

    [4,50] La respectable Héra aux yeux de génisse répondit : « Trois villes me sont spécialement chères, Argos, Sparte, et Mycènes aux larges rues. Détruis-les, quand tu les haïras; je ne les protégerai pas, ni ne m'opposerai à leur perte, D'ailleurs, même si je refusais de te les laisser détruire, mon refus serait vain, car tu es beaucoup plus fort que moi. Mais il faut que mes peines, elles aussi, aboutissent; car moi aussi je suis une divinité, ma race est la même que la tienne; et je suis vénérable entre toutes les filles de Cronos à l'esprit retors, pour deux raisons : par ma naissance, et parce qu'on me nomme ton épouse, et que tu règnes sur tous les immortels.

  • HÉSIODE, Les travaux et les jours, v. 42-49 :

    Κρύψαντες γὰρ ἔχουσι θεοὶ βίον ἀνθρώποισιν·
    ῥηιδίως γάρ κεν καὶ ἐπ' ἤματι ἐργάσσαιο,
    ὥστε σε κεἰς ἐνιαυτὸν ἔχειν καὶ ἀεργὸν ἐόντα·
    45 αἶψά κε πηδάλιον μὲν ὑπὲρ καπνοῦ καταθεῖο,
    ἔργα βοῶν δ' ἀπόλοιτο καὶ ἡμιόνων ταλαεργῶν.
    ἀλλὰ Ζεὺς ἔκρυψε χολωσάμενος φρεσὶν ᾗσιν,
    ὅττι μιν ἐξαπάτησε Προμηθεὺς ἀγκυλομήτης·
    τοὔνεκ' ἄρ' ἀνθρώποισιν ἐμήσατο κήδεα λυγρά.

    En effet, les dieux cachèrent aux mortels le secret d'une vie frugale. Autrement le travail d'un seul jour suffirait pour te procurer les moyens de subsister une année entière, même en restant oisif. Tu suspendrais soudain le gouvernail au-dessus de la fumée et tu laisserais reposer tes boeufs et tes mulets laborieux. Mais Jupiter nous déroba ce secret, furieux dans son âme d'avoir été trompé par l'astucieux Prométhée. Voilà pourquoi il condamna les hommes aux soucis et aux tourments.

  • DION CHRYSOSTOME, Sur Troie (discours 11), par. 12-13 :

    (12) δεινὸν γὰρ τὴν μὲν τῷ Διὶ συνοῦσαν μὴ νομίσαι αὐτὸν κριτὴν ἱκανὸν τοῦ αὑτῆς εἴδους, εἰ μὴ ἀρέσει καὶ τῶν ἐν Ἴδῃ βουκόλων ἑνί, τὴν δὲ ἀρχὴν ὑπὲρ κάλλους ἐρίζειν τῇ Ἀφροδίτῃ, πρεσβυτάτην φάσκουσαν εἶναι τῶν Κρόνου (13) παίδων, ὡς αὐτὸς Ὅμηρος ἀπήγγειλε ποιήσας, καί με πρεσβυτάτην τέκετο Κρόνος ἀγκυλομήτης, ...

    (12) For it is passing strange that the consort of Zeus did not consider him a competent judge of her beauty unless it should be pleasing to one of the shepherds of Ida also, and that she had any contest at all with Aphrodite for the prize of beauty, she who asserted that she was the eldest of the children of Cronus, as Homer himself has expressed it in the verse, "Me as the eldest child hath Cronus the crafty begotten." ...


4. HODOI ELEKTRONIKAI & environnements hypertextes :

Cette semaine-ci, ce sont Lysias et La Septante qui ont fait "souffrir" Christian RUELL : il a produit 10 nouveaux environnements hypertextes :

  • Lysias, Discours IV : Sur une accusation de blessure [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Lysias, Discours V : Pour Callias [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Lysias, Discours VI : Sur l'impiété d'Andocide [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Lysias, Discours X : Contre Théomneste (1) [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Lysias, Discours XI : Contre Théomneste (2) [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Lysias, Discours XXVIII : Contre Ergoclès [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • La Septante, Les juges, texte complet [Texte grec et traduction française repris au site THE UNBOUND BIBLE]
  • La Septante, Ruth, texte complet [Texte grec repris au site de la BIBLIOTHECA AUGUSTANA ; traduction française reprise au site THE UNBOUND BIBLE]
  • La Septante, Samuel, livre I [Texte grec et traduction française repris au site THE UNBOUND BIBLE]
  • La Septante, Samuel, livre II [Texte grec et traduction française repris au site THE UNBOUND BIBLE]

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles dans le Dépôt HODOI ELEKTRONIKAI.


5. Statistiques de consultation - février 2010 :

Ces statistiques peuvent être relevées via le Serveur ACHILLE.

  • Site ITINERA ELECTRONICA:
    • sessions de travail ouvertes: 37.797 (42.592 en janvier 2010)
    • pages visitées: 71.419 (84.858 en janvier 2010)
    • pages les plus fréquemment demandées: voir : stat_fevrier2010

  • Site AGORACLASS - Environnements hypertextes (hors Corpora) :
    • sessions de travail ouvertes: 114.553 (127.830 en janvier 2010)
    • pages visitées : 6.717.693 (7.576.965 en janvier 2010)
    • pages les plus visitées (Total hits for periode) : voir stat_fevrier2010

  • Site AGORACLASS (CORPORA):
    • sessions de travail ouvertes: 18.740 (22.336 en janvier 2010)
    • pages visitées: 375.018 (1.299.629 en janvier 2010)
    • bases de données les plus fréquemment consultées (Total hits for periode) : stat_fevrier2010
    • base de données la plus consultée : Apulée, Métamorphoses (22,20 % du total des consultations) ; Sénèque, Lettres (8,67 % du total)

  • Site BCS (Bibliotheca Classica Selecta):
    • sessions de travail ouvertes: 112.654 (124.053 en janvier 2010)
    • pages visitées: 247.867 (274.629 en janvier 2010)
    • pages les plus fréquemment demandées:

      • Folia Electronica Classica : 32.505 pages (34.391 en janvier) ;
      • Suétone : 48.172 pages (55.783 en janvier) ;
      • Virgile : 19.570 pages (21.573 en décembre) ;
      • Précis grammatical (latin) : 10.678 pages (12.647 en janvier ;
      • Précis grammatical (grec) : 6.975 pages (7.134 pages en janvier)

  • Site LCE (Lupa Capitolina Electronica):
    • sessions de travail ouvertes: 11.834 (11.970 en janvier 2010)
    • pages visitées: 14.333 (15.958 en janvier 2010)

  • Site COLLATINVS-UCL (lemmatisation - dictionnaire latin-français) :
    • sessions de travail ouvertes: 14.121 (15.785 en janvier 2010) ;
    • pages visitées: 45.255 (47.792 en janvier 2010)

  • Site HODOI ELEKTRONIKAI (Environnements hypertextes grecs) :
    • sessions de travail ouvertes: 121.622 (145.227 en janvier 2010) ;
    • pages visitées: 1.639.019 (1.786.758 en janvier 2010)
    • pages les plus fréquemment demandées (Total hits for period) : voir stat_fevrier2010 ;

    • Les textes du mois :
      DIODORE, La Bibliothèque historique, livre XVI (1,70 % du total des pages) ;
      PLATON, Banquet (1,13%) ;
      PLATON, Phèdre (0,94 %) ;
      PLATON, Timée (1,40 %) ;
      PLUTARQUE, Vie d'Alexandre (0,88 % du total des pages) ;
      PLUTARQUE, Vie de César (2,02 % du total des pages);
      POLYBE, Histoire, livre VI (1,19% du total des pages)

  • Site HELIOS (Coopération Acad. Grenoble & Toulouse - UCL-LLN (FLTR/GLOR) : Langues anciennes) :
    • sessions de travail ouvertes: 51.149 (56.452 en janvier 2010)
    • pages visitées: 172.390 (235.900 en janvier 2010) ;
    • pages les plus visitées (Total hits for periode) : stat_fevrier2010


État de la banque de textes latins :

  • Etat du dictionnaire au 3 décembre 2009 :

    272.814 formes différentes.
  • Etat du corpus de textes traités au 3 décembre 2009:

    81 auteurs, 808 oeuvres, 5.679.217 occurrences.

  • État de la banque de textes grecs :

  • Etat du dictionnaire au 5 mars 2010:

    509.627 formes différentes.
  • Etat du corpus de textes traités au 5 mars 2010:

    93 auteurs, 1.245 oeuvres, 9.934.847 occurrences (9.624.007 en janvier) .

  • Jean Schumacher
    5 mars 2010


     
    UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
    Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

    Dernière mise à jour : 17/02/2002