Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     06-11-2009

Sujets :
Fiches de lecture : 9 ajouts; Locutions : Tout s'écoule, rien ne reste - On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve (Héraclite d'Éphèse); HODOI ELEKTRONIKAI : 8 nouveaux environnements hypertextes : Aristote (x 6), Homère (?), Musée le grammairien; Statistiques de consultation - octobre 2009;

Notice :

1. Fiches de lecture :

  • Adresse du site : Lectures (site arrêté à la date du 18 mai 2006)
  • Base de données : Fiches (depuis le 19 mai 2006)

  • Ajouts : consultation des ==> Nouveautés <==

Les Nouveautés concernent :

  • ==> GREC :

  • ARISTOTE, Oeuvres diverses

  • A propos du discours éristique et du discours sophistique
  • A quoi s'applique la mémoire ?
  • Les Pythagoriciens : Il y a des animaux qui se nourissent d'odeurs
  • C'est quoi, le monde ?
  • La vue est plus rapide que l'ouïe
  • Aristote : Dieu n'a pas à s'occuper de tout
  • A propos de Phidias et de son portrait gravé dans la statue d'Athéna
  • Lors d'une éruption de l'Etna, de jeunes gens sauvent leurs parents en les emportant sur leurs épaules
  • L'allégorie des Parques


2. Locutions (HÉRACLITE d'Éphèse) :

Héraclite d'Éphèse (576 av. J.-Chr. - 480 av. J.-Chr.) :

Tout s'écoule, rien ne reste - On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve

Attestations :

  • PLATON, Cratyle, p. 402a :

    Σωκράτης Λέγει που Ἡράκλειτος ὅτι « πάντα χωρεῖ καὶ οὐδὲν μένει, » καὶ ποταμοῦ ῥοῇ ἀπεικάζων τὰ ὄντα λέγει ὡς « δὶς ἐς τὸν αὐτὸν ποταμὸν οὐκ ἂν ἐμβαίης. »

    SOCRATE. Héraclite dit que "tout passe, que rien ne subsiste"; et comparant au cours d'un fleuve les choses de ce monde : "Jamais, dit-il, vous ne pourrez entrer deux fois dans le même fleuve".

  • PLUTARQUE, Que signifie le mot EI gravé sur la porte du temple de Delphes ? , p. 392b

    ἂν δὲ τὴν διάνοιαν ἐπερείσῃς λαβέσθαι βουλόμενος, ὥσπερ ἡ σφοδρὰ περίδραξις ὕδατος τῷ πιέζειν καὶ εἰς ταὐτὸ συνάγειν διαρρέον ἀπόλλυσι τὸ περιλαμβανόμενον, οὕτω τῶν παθητῶν καὶ μεταβλητῶν ἑκάστου τὴν ἄγαν ἐνάργειαν ὁ λόγος διώκων ἀποσφάλλεται τῇ μὲν εἰς τὸ γιγνόμενον αὐτοῦ τῇ δ´ εἰς τὸ φθειρόμενον, οὐδενὸς λαβέσθαι μένοντος οὐδ´ ὄντως ὄντος δυνάμενος. « Ποταμῷ γὰρ οὐκ ἔστιν ἐμβῆναι δὶς τῷ αὐτῷ » καθ´ Ἡράκλειτον οὐδὲ θνητῆς οὐσίας δὶς ἅψασθαι κατὰ ἕξιν· ...

    (392b) Veut-on appliquer son esprit pour les saisir par la pensée ? il en est d'elles comme d'un liquide qu'on presse dans ses mains ; à mesure qu'on le serre davantage, il s'écoule et se perd. Ainsi la raison, en voulant se former une idée évidente des substances passibles et muables, s'égare nécessairement, parce qu'elle s'attache à leur naissance ou à leur mort, sans pouvoir saisir en elles rien de permanent et qui ait une existence réelle. On ne descend pas deux fois dans le même fleuve, dit Héraclite. On ne trouve pas non plus deux fois dans le même état une substance périssable. ...

  • SÉNÈQUE, Lettres à Lucilius, VI, 58

    Quaecumque uidemus aut tangimus Plato in illis non numerat quae esse proprie putat; fluunt enim et in assidua deminutione atque adiectione sunt. Nemo nostrum idem est in senectute qui fuit iuuenis; nemo nostrum est idem mane qui fuit pridie. Corpora nostra rapiuntur fluminum more. Quidquid uides currit cum tempore; nihil ex iis quae uidemus manet; ego ipse, dum loquor mutari ista, mutatus sum. (23) Hoc est quod ait Heraclitus: 'in idem flumen bis descendimus et non descendimus'. Manet enim idem fluminis nomen, aqua transmissa est. Hoc in amne manifestius est quam in homine; sed nos quoque non minus uelox cursus praeteruehit, et ideo admiror dementiam nostram, quod tantopere amamus rem fugacissimam, corpus, timemusque ne quando moriamur, cum omne momentum mors prioris habitus sit: uis tu non timere ne semel fiat quod cotidie fit!

    Toutes les choses que nous voyons et que nous touchons, Platon ne les range pas parmi les êtres qu'il regarde comme doués d'une existence propre. Elles ont un cours en effet, et sont dans un accroissement et dans un déchet continuel. Nul n'est dans la vieillesse ce qu'il a été dans sa jeunesse; nul n'est le matin ce qu'il était la veille. Nos corps sont emportés à la manière des fleuves; tout ce que l'on voit passe avec le temps, et rien de ce que nous voyons n'est stationnaire. Moi- même, tandis que je dis que tout change, je suis déjà changé. C'est en ce sens qu'Héraclite a dit: «On ne se baigne pas deux fois dans le même fleuve! » Le nom du fleuve lui reste; mais l'eau s'est écoulée. Ce changement est plus sensible dans une rivière que dans l'homme ; mais le courant qui nous entraîne n'est pas moins rapide, et je ne puis concevoir notre folie, de tant aimer une chose aussi fugitive que notre corps, et de craindre le moment du trépas, lorsque chaque instant est la mort de notre état précédent.

Référence : Les citations d'Héraclite d'Éphèse


3. HODOI ELEKTRONIKAI & environnements hypertextes :

Christian RUELL a fait marcher sa forge à plein tube : 8 nouveaux environnements hypertextes ont été produits :

  • Aristote, Histoire des animaux, livre III [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Aristote, Histoire des animaux, livre IV [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Aristote, Lettre d'Aristote (?) à Alexandre sur le monde, texte complet [Traduction française reprise au site de Philippe Remacle]
  • Aristote, La logique. La réfutation des sophistes, Première section [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Aristote, Opuscules - De la mémoire et de la réminiscence, texte complet [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Aristote, Opuscules - De la sensation et des choses sensibles, texte complet [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Homère (?), La Batrachomyomachie, texte complet [Traduction française reprise au site de Philippe Remacle]
  • Musée le grammairien, Héro et Léandre, texte complet [Traduction française reprise au site de Philippe Remacle]

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles dans le Dépôt HODOI ELEKTRONIKAI.


4. Statistiques de consultation - novembre 2009 :

Ces statistiques peuvent être relevées via le Serveur ACHILLE.

  • Site ITINERA ELECTRONICA:
    • sessions de travail ouvertes: 43.463 (34.337 en septembre)
    • pages visitées: 89.697 (75.380 en septembre)
    • pages les plus fréquemment demandées: voir : stat_octobre2009

  • Site AGORACLASS - Environnements hypertextes (hors Corpora) :
    • sessions de travail ouvertes: 145.191 (113.574 en septembre)
    • pages visitées : 5.096.599 (5.498.249 en septembre)
    • pages les plus visitées (Total hits for periode) : voir stat_octobre2009

  • Site AGORACLASS (CORPORA):
    • sessions de travail ouvertes: 23.603 (20.812 en septembre )
    • pages visitées: 1.364.693 (1.530.060 en septembre)
    • bases de données les plus fréquemment consultées (Total hits for periode) : stat_octobre2009
    • base de données la plus consultée : Apulée, Métamorphoses (36,80 % du total des consultations) ; Sénèque, Lettres (8,05 % du total)

  • Site BCS (Bibliotheca Classica Selecta):
    • sessions de travail ouvertes: 117.766 (93.447 en septembre)
    • pages visitées: 260.980 (203.929 en septembre)
    • pages les plus fréquemment demandées:

      • Folia Electronica Classica : 31.772 pages (25.336 en septembre) ;
      • Suétone : 54.084 pages (38.456 en septembre) ;
      • Virgile : 18.919 pages (13.855 en septembre) ;
      • Précis grammatical (latin) : 13.126 pages (10.788 en septembre) ;
      • Précis grammatical (grec) : 7.484 pages (6.429 pages en septembre)

  • Site LCE (Lupa Capitolina Electronica):
    • sessions de travail ouvertes: 26.219 (21.826 en septembre)
    • pages visitées: 18.587 (15.848 en septembre)

  • Site COLLATINVS-UCL (lemmatisation - dictionnaire latin-français) :
    • sessions de travail ouvertes: 13.828 (11.368 en septembre) ;
    • pages visitées: 48.289 (32.642 en septembre)

  • Site HODOI ELEKTRONIKAI (Environnements hypertextes grecs) :
    • sessions de travail ouvertes: 130.797 (103.306 en septembre) ;
    • pages visitées: 655.281 (588.178 en septembre)
    • pages les plus fréquemment demandées (Total hits for period) : voir stat_octobre2009 ;

    • Les textes du mois :
      EURIPIDE, Iphigénie à Aulis (2,14 % du total des pages) ;
      HERODOTE, Histoires, II (2,59 % du total des pages) ;
      PLATON, Banquet (1,64 %) ;
      PLATON, Phèdre (1,63 %) ;
      PLATON, Timée (2,26 %) ;
      PLUTARQUE, Vie d'Alexandre (2,30 % du total des pages) ; PLUTARQUE, Vie de Caton (1,39 % du total des pages) ;
      PLUTARQUE, Vie de César (1,99 % du total des pages);

  • Site HELIOS (Coopération Acad. Grenoble & Toulouse - UCL-LLN (FLTR/GLOR) : Langues anciennes) :
    • sessions de travail ouvertes: 48.170 (43.541 en septembre)
    • pages visitées: 173.463 (20.588 en septembre) ;
    • pages les plus visitées (Total hits for periode) : stat_octobre2009


État de la banque de textes latins :

  • Etat du dictionnaire au 3 septembre 2009:

    272.805 formes différentes.
  • Etat du corpus de textes traités au 3 septembre 2009:

    81 auteurs, 807 oeuvres, 5.672.874 occurrences.

  • État de la banque de textes grecs :

  • Etat du dictionnaire au 6 novembre 2009:

    483.784 (467.263 en septembre) formes différentes.
  • Etat du corpus de textes traités au 6 novembre 2009 :

    91 auteurs, 1.139 oeuvres, 8.952.862occurrences (8.729.593 en septembre) .

  • Jean Schumacher
    6 novembre 2009


     
    UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
    Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

    Dernière mise à jour : 17/02/2002