Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     26-06-2009

Sujets :
Fiches de lecture : 11 ajouts ;Livre : Étienne WOLFF, FULGENCE. Virgile dévoilé ; HODOI ELEKTRONIKAI : 8 nouveaux environnements hypertextes : Aristote, Denys d'Halicarnasse, Diogène Laërce, Grégoire de Nazianze (x 2), Hésiode, Isocrate (x 2);

Notice :

1. Fiches de lecture :

  • Adresse du site : Lectures (site arrêté à la date du 18 mai 2006)
  • Base de données : Fiches (depuis le 19 mai 2006)

  • Ajouts : consultation des ==> Nouveautés <==

Les Nouveautés concernent :

  • ==> GREC :

  • ARISTOTE, Histoire des animaux, , livre II
  • DENYS d'Halicarnasse, Les Antiquités romaines, livre V
  • GRÉGOIRE de Nazianze, Discours funèbre
  • HÉSIODE, Les travaux et les jours

  • A propos d'une expédition du roi de Perse contre la Grèce
  • Une ville et sa population se soulèvent
  • La fable du rossignol et de l'épervier
  • Hésiode donne des conseils matrimoniaux
  • A propos des dents de sagesse ou crantères
  • Le consul Brutus condamne à mort ses propres fils et assiste à leur exécution
  • A propos des cérémonies, des jeux et des éloges funèbres à Rome et à Athènes
  • A propos des haches et des faisceaux, marques de la dignité consulaire
  • Différences entre le triomphe et l'ovation
  • L'Histoire est maîtresse de vie
  • La république (cité) ressemble à un homme ayant une âme (le sénat) et un corps (le peuple)


2. Livre :

Livre : Étienne WOLFF, FULGENCE, Virgile dévoilé.
Postface de Françoise GRAZIANI
Collection Mythographes
Presses Universitaires du Septentrion, Villeneuve d'Ascq, mai 2009, 220 pp.

Pages numérisées : couverture, 4e de couverture, page de garde, Table des matières (a), table des matières (b).

Auteur : FULGENCE (dit) le Mythographe : voir à ce sujet : op. cit. pp. 11-14 : Le problème des deux Fulgence

Oeuvres : voir à ce sujet : op. cit. pp. 14 - 16 : L'oeuvre de Fulgence ; titres : Mitologiae (3 livres) ; Expositio sermonum antiquorum, De aetatibus mundi et hominis ; Super Thebaiden ; et

Expositio Virgilianae continentiae (Interprétation de la substance de l'oeuvre de Virgile selon les philosophes moraux) ; présentation : cf. op. cit. p. 17 numérisée (partim)

Procédé littéraire utilisé dans cette Expositio : L'interprétation allégorique : cf. op. cit. p. 22 numérisée

Témoignage cité : MACROBE, Saturnales, I, 24, 12-13 : c'est Symmaque qui parle à propos de l'Énéide :

"De Aenea quidem meo, si mehercle iam dignum auribus haberem tuis, libenter mitterem: sed tanta inchoata res est, ut paene uitio mentis tantum opus ingressus mihi uidear, cum praesertim, ut scis, alia quoque studia ad id opus multoque potiora inpertiar". Nec his Virgilii uerbis copia rerum dissonat, quam plerique omnes litteratores pedibus inlotis praetereunt, tamquam nihil ultra uerborum explanationem liceat nosse grammatico. Ita sibi belli isti homines certos scientiae fines et uelut quaedam pomeria et effata posuerunt, ultra quae si quis egredi audeat, introspexisse in aedem deae a qua mares absterrentur existimandus sit. Sed nos, quos crassa Minerua dedecet, non patiamur abstrusa esse adyta sacri poematis, sed archanorum sensuum inuestigato aditu doctorum cultu celebranda praebeamus reclusa penetralia.

[Virgile parle dans une lettre adressée à Auguste] "Quant à mon Énée, certainement si je le jugeais digne de t'être lu, je te l'enverrais volontiers; mais l'ouvrage est encore tellement ébauché, que, par suite de mon incapacité, un si grand travail me parait à peine commencé; surtout depuis que j'y consacre, comme tu le sais, de nouvelles études d'une grande importance". Ces paroles de Virgile sont concordantes avec l'abondance des choses que renferme son ouvrage, sur lesquelles la plupart des littérateurs passent légèrement; comme si les grammairiens n'avaient autre chose à connaître que d'épiloguer sur les mots. Ces beaux diseurs ont posé des bornes à la science, et lui ont tracé comme une enceinte consacrée, que nul ne peut avoir l'audace de franchir, sans être accusé d'avoir porté des regards dans l'intérieur du temple de la déesse dont les mâles sont repoussés. Pour nous, à qui cette sagesse grossière ne saurait convenir, nous ne souffrirons pas que les mystères du poème sacré restent voilés; mais, par l'investigation du sens qui s'y trouve caché, nous offrirons au culte des savants la connaissance de choses qui n'avaient pas encore été pénétrées.

Postface : Françoise GRAZIANI, La parole voilée (pp. 189-202 : cf. op. cit. p. 190 numérisée (partim)

A propos de l'allegoria : MAXIME de Tyr, Dissertations, IV, ch. 5 :

Πάντα μεστὰ αἰνιγμάτων, καὶ παρὰ ποιηταῖς, καὶ παρὰ φιλοσόφοις· ὧν ἐγὼ τὴν πρὸς τὸ ἀληθὲς αἰδὼ ἀγαπῶ μᾶλλον, ἢ τὴν παρρησίαν τῶν νεωτέρων· πραγμάτων γὰρ ὑπ´ ἀνθρωπίνης ἀσθενείας οὐ καθορωμένων σαφῶς, εὐσχημονέστερος ἑρμηνεὺς ὁ μῦθος. Ἐγὼ δὲ εἰ μέν τι πλέον ἐθεάσαντο τῶν προτέρων οἱ ἔπειτα, μακαρίζω τοὺς ἄνδρας τῆς θέας· εἰ δὲ μηδενὶ πλεονεκτοῦντες κατὰ τὴν γνῶσιν, μετέλαβον αὐτῶν τὰ αἰνίγματα εἰς μύθους σαφεῖς, δέδια μή τις αὐτῶν ἐπιλάβηται ὡς ἐξαγορευόντων ἀπορρήτους λόγους. Τί γὰρ ἂν ἄλλο εἴη μύθου χρεία; λόγος περισκεπὴς ἑτέρῳ κόσμῳ, καθάπερ τὰ ἱδρύματα, οἷς περιέβαλλον οἱ τελεσταὶ χρυσὸν καὶ ἄργυρον καὶ πέπλους, τὰ πρῶτα ἀποσεμνύνοντες αὐτῶν τὴν προσδοκίαν. Θρασεῖα γὰρ οὖσα ἡ ἀνθρωπίνη ψυχή, τὰ μὲν ἐν ποσὶν ἧσσον τιμᾷ, τοῦ δὲ ἀπόντος θαυμαστικῶς ἔχει· καταμαντευομένη δὲ τῶν οὐχ ὁρωμένων καὶ θηρεύουσα ταῦτα τοῖς λογισμοῖς, μὴ τυχοῦσα μὲν σπεύδει ἀνευρεῖν, τυχοῦσα δὲ ἀγαπᾷ ὡς ἑαυτῆς ἔργον.

Tout est plein d'énigmes et d'allégories chez les poètes, et chez les philosophes; et j'aime bien mieux le respect qu'ils ont montré pour la vérité en l'enveloppant, que l'état de nudité dans lequel elle a été présentée par les modernes. Car la faiblesse humaine ne permet point de contempler les choses sous l'évidence de la réalité; et alors les mythes en sont les emblèmes les plus décents. Si d'ailleurs les modernes ont étendu les lumières de leurs prédécesseurs, c'est un bonheur dont il faut les féliciter. Mais, si sans rien ajouter sous ce rapport, ils n'ont fait qu'écarter les voiles, et donner le mot des énigmes, je crains qu'on n'ait le droit de leur reprocher d'avoir indiscrètement révélé le secret des choses. Car à quoi d'ailleurs seraient bons les mythes, s'ils n'étaient des discours destinés à cacher une vérité sous des ornements étrangers, semblables aux représentations, aux images des dieux, que les prêtres entourent d'incrustations d'or, d'argent, qu'ils couvrent de vêtements magnifiques, pour en accroître la majesté ? L'âme de l'homme est constituée de manière qu'elle contemple avec une sorte d'arrogance les choses qui sont à sa portée, et qu'elle en fait peu de cas ; tandis qu'elle attache du merveilleux à tout ce qu'elle ne peut atteindre. Guidée par la conjecture vers ce qu'elle ne voit point, elle cherche, à l'aide du raisonnement, d'en acquérir la connaissance. Si elle éprouve des difficultés, elle fait des efforts pour les vaincre; et lorsqu'elle est parvenue à apprendre ce qu'elle voulait savoir, elle n'y attache pas plus d'intérêt qu'aux choses qui sont l'objet de ses fonctions les plus naturelles.


3. HODOI ELEKTRONIKAI & environnements hypertextes :

Christian RUELL, en dépit d'une fin d'année académique mouvementée, a réussi à construire, cette semaine-ci, 8 nouveaux environnements hypertextes :

  • Aristote, Histoire des animaux, livre II [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Denis d'Halicarnasse, Les Antiquités romaines, livre V [Traduction française reprise au site de Philippe Remacle]
  • Diogène Laërce, Vies, doctrines et sentences des Philosophes illustres, livre IX [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Grégoire de Nazianze, Discours funèbre en l'honneur de Basile de Césarée, texte complet [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Grégoire de Nazianze, Discours funèbre en l'honneur de Césaire, son frère, texte complet [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Hésiode, Les travaux et les jours, texte complet [Traduction française reprise au site de Philippe Remacle]
  • Isocrate, Discours éginétique, texte complet [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Isocrate, Discours sur le couple de chevaux, texte complet [Texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles dans le Dépôt HODOI ELEKTRONIKAI.

Remarque à propos de Denys d'Halicarnasse :

En 2006-2008 nous avons traité les 20 livres des Antiquités romaines de Denys d'Halicarnasse. Pour les livres I et II nous avons pu profiter de la traduction française créée spécialement par Philippe Remacle sur son site. Pour les livres III à XX, nous avons eu recours à la traduction anglaise figurant sur le site de Bill THAYER, Lacus Curtius.

Il se fait que Philippe Remacle a trouvé une traduction française libre de droits car elle date de ... 1723. Elle est donc en françois et n'est pas numérisée ni reconnue optiquement. P. R. s'est mis à l'ouvrage et le livre V a déjà pu être traité par lui. C'est un (vrai) travail de bénédictin.

En conséquence, nous avons repris cette traduction française (en français moderne) et Christian RUELL a créé un nouvel environnement hypertexte avec cette traduction. A terme, les Antiquités romaines seront donc présentes dans nos banques de données à la fois avec une traduction anglaise et une autre, française.


Jean Schumacher
26 juin 2009


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002