Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     13-02-2009

Sujets :
Projet HELIOS : un nouvel espace s'ouvre : L'Espace expérimental; Fiches de lecture : 18 ajouts; Culture : La langue de Rome fait l'éducation de l'humanité; HODOI ELEKTRONIKAI : 6 nouveaux environnements hypertextes : Dion Cassius, Eusèbe de Césarée, Plutarque, Polybe, Procope, Strabon;

Notice :

1. Projet HELIOS & Espace expérimental :

C'est un plaisir pour nous de pouvoir vous annoncer l'ouverture d'un nouvel espace au sein du Projet HELIOS :

L'Espace expérimental

Que peut-on trouver dans cet espace ?

"Cet Espace présente les travaux qui sont encore en cours d'élaboration. Ils vous sont néanmoins présentés de façon à ce que vous puissiez les expérimenter, réagir, nous faire part de vos remarques et suggestions éventuelles et apporter les corrections nécessaires."

Trois rubriques sont d'ores et déjà pourvues de contenus :

Le scénario pédagogique consacré à Hannibal constitue la première collaboration au Projet HELIOS de l'équipe de l'Académie de Toulouse. Ce scénario prend appui sur la leçon d' Anne FILLON : TITE-LIVE, la seconde guerre punique. Deux grands hommes : Hannibal et Scipion.

Le scénario a été réalisé par Marie Saint-Michel.

D'autres scénarios - et aussi des séquences d'apprentissage - sont en cours de réalisation à Toulouse. Nous vous les présenterons le moment venu.

Le Projet HELIOS s'est ainsi élargi à une Académie supplémentaire et a pu, aussi, gagner à sa cause de nouveaux collaborateurs (et collaboratrices, ne l'oublions pas !).


2. Fiches de lecture :

  • Adresse du site : Lectures (site arrêté à la date du 18 mai 2006)
  • Base de données : Fiches (depuis le 19 mai 2006)

  • Ajouts : consultation des ==> Nouveautés <==

Les Nouveautés concernent :

  • ==> LATIN :

  • PLINE l'ancien, Histoire naturelle, livre III
  • SÉNÈQUE, Lettres à Lucilius, I, 1

  • ==> GREC :

  • DION CASSIUS, L'histoire romaine, livre LXVI
  • PLUTARQUE, Oeuvres morales- Apophthegmes des rois et des capitaines célèbres
  • POLYBE, Histoire, livre X
  • PROCOPE, Le livre des guerres, livre V

  • Fabius, à cheval, devant son fils, consul
  • Antiochus, Titus Quinctius, les armures et les mets
  • Scipion le Jeune et la discipline militaire
  • Pompée : Il y a plus de gens qui adorent le soleil levant que le soleil couchant
  • César: La femme de César doit être exempte même de soupçon
  • L'Italie, l'élue des dieux, ...patrie de tous les peuples de la terre
  • Description du Vésuve
  • Les conséquences de l'éruption du Vésuve : Herculanum et Pompéi sont ensevelies
  • Une fable d'Ésope racontée par Plutarque : le renard et la grue
  • A propos du butin fait par l'armée romaine et de son partage
  • Scipion l'Africain et la belle captive de Carthagène
  • Scipion l'Africain fit de Carthagène, conquise, un atelier de Mars
  • A quelle place doit se trouver le commandant de la cavalerie ? En tête des escadrons ?
  • A propos du temps : il est des heures qu’on nous enlève par force, d’autres par surprise, d’autres coulent de nos mains
  • A propos de la Via Appia
  • A propos du Palladium
  • Peut-on connaître le sens des oracles de la Sibylle ?
  • A propos des portes du temple de Janus à Rome


3. Culture :

Livre : Wilfried STROH, Le latin est mort, vive le latin !
Titre original : Latein ist tot, es lebe Latein !
Traduit de l'allemand par Sylvain BLUNTZ
Paris, Les Belles Lettres, 2008, 301 pp.

Extrait : pp. 92-93 :

"... La langue de Rome fait l'éducation de l'humanité.
Une affirmation de Pline l'Ancien dans sa célèbre Histoire naturelle (Naturalis historia, 77 après J.-C.) marque en quelque sorte la fin de la première phase du développement du latin vers une langue universelle. Cette affirmation a été peu remarquée jusqu'ici. Quand Pline chante l'Italie dans une prose très lyrique, il aborde le sujet de la langue de l'Italie:

Italia [est], numine deum electa, quae caelum ipsum clarius faceret, sparsa congregaret imperia ritusque molliret et tot populorum discordes ferasque linguas sermonis commercio contraheret ad conloquia et humanitatem homini daret breuiterque una cunctarum gentium in toto orbe patria fieret.

L'Italie est élue par les dieux pour faire le ciel même plus lumineux, pour unir des empires dispersés et adoucir les moeurs. L'Italie, rapproche les langues éparses et sauvages de tant de peuples en une langue commune pour que les hommes se comprennent, l'Italie donne ainsi à l'homme son humanité, bref, l'Italie devient une seule patrie de tous les peuples de la terre.

C'est la continuation et l'amplification du devoir d'impérialisme que Virgile avait assigné aux Romains (regere imperio populos, gouverner les peuples par la puissance), qui devient maintenant un devoir d'éducation et se réalise par la diffusion mondiale de la langue latine. Cette diffusion fait bien sûr du latin un instrument de communication, mais aussi un véritable mode d'éducation des barbares de tous les peuples.

Le mot humanitas utilisé ici, désigne, comme chez Cicéron qui a forgé ou en tout cas diffusé le terme, l'humanité au sens moral (nous sommes Hommes ensemble), et « les humanités » (la formation intellectuelle). La langue latine produit donc les deux.

C'est la première expression d'une pensée annonciatrice de l'« humanisme » de l'époque moderne. L'éducation proprement humaine, « humaniste » est celle qui se fait par la langue et la littérature. On pourrait plaisanter et dire que Pline parle déjà comme un professeur de lycée du XIXe siècle défendant l'enseignement des langues anciennes. Les Grecs ne s'y sont pas trompés. Un siècle après Pline, l'orateur grec Ælius Aristide déclare que désormais les hommes ne sont plus à séparer en Grecs et Barbares mais en Romains et non-Romains.

Cela devrait vouloir dire que désormais les Grecs eux aussi doivent apprendre le latin. Nous voyons bien que dès l'époque de Cicéron, les Grecs se laissent influencer par la littérature latine. Le mouvement grec qui prône pour la langue un retour aux prosateurs attiques des IVe et Ve siècles avant J.-C., pourrait être inspiré par de jeunes orateurs romains des années cinquante. A partir de l'époque d'Auguste, on voit que de nombreux poètes et auteurs grecs sont familiers de la littérature latine et ils ont naturellement appris le latin. On pense en particulier à Plutarque et à ses biographies de Romains. Il affirme que le latin « est maintenant la langue que tous les hommes parlent ». ..."

Témoignage : CICÉRON, De l'Orateur, III, 15 :

Sed ut homines labore adsiduo et cotidiano adsueti, cum tempestatis causa opere prohibentur, ad pilam se aut ad talos aut ad tesseras conferunt aut etiam nouum sibi ipsi aliquem excogitant in otio ludum, sic illi a negotiis publicis tamquam ab opere aut temporibus exclusi aut uoluntate sua feriati totos se alii ad poetas, alii ad geometras, alii ad musicos contulerunt, alii etiam, ut dialectici, nouum sibi ipsi studium ludumque pepererunt atque in eis artibus, quae repertae sunt, ut puerorum mentes ad humanitatem fingerentur atque uirtutem, omne tempus atque aetates suas consumpserunt.

Mais comme les hommes accoutumés à un travail assidu et journalier, lorsque le mauvais temps les force à l'interrompre, s'amusent à jouer à la paume, aux dés, aux osselets, ou imaginent quelque autre distraction pour occuper leur loisir; de même les philosophes, débarrassés des travaux pénibles de l'administration, soit que les circonstances les en écartassent, ou que leur inclination leur fît préférer la retraite, s'adonnèrent, les uns à la poésie, les autres à la géométrie ou à la musique; d'autres, comme les dialecticiens, se créèrent une sorte de jeu nouveau dans une science de leur invention; et tous ils consumèrent leur vie entière dans la culture de ces arts, inventés seulement pour orner l'esprit des jeunes gens et les former à la vertu.


4. HODOI ELEKTRONIKAI & environnements hypertextes :

Christian RUELL, toujours aussi appliqué, a pu constituer, pendant la semaine, 6 nouveaux environnements hypertextes :

  • Dion Cassius, L'Histoire romaine, livre LXVI (fragments) [Texte et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Eusèbe de Césarée, Démonstration évangélique, livre I [Texte et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Plutarque, Oeuvres morales - Apophthegmes des rois et des capitaines célèbres [Texte et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Polybe, Histoire, livre X (fragments) [Texte et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Procope, Le livre des guerres, livre V [Texte et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Strabon, Geographica, livre XII-2 [Texte et traduction française repris au site de Philippe Remacle]

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles dans le Dépôt HODOI ELEKTRONIKAI.


Jean Schumacher
13 février 2009


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002