Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     05-10-2007

Sujets :
Fiches de lecture : 22 ajouts; Lecture : Érasme et le premier apprentissage du latin : un programme pédagogique; HODOI ELEKTRONIKAI : nouveaux environnements hypertextes : Eschine, Eusèbe de Césarée, Platon, Plotin (x 2), Porphyre; Statistiques de consultation - septembre 2007; Miscellanea : boîte à outils; devise américaine;

Notice :

1. Fiches de lecture :

  • Adresse du site : Lectures (site arrêté à la date du 18 mai 2006)
  • Base de données : Fiches (depuis le 19 mai 2006)

  • Ajouts : consultation des ==> Nouveautés <==

Les Nouveautés concernent :

  • ==> GREC :
  • DIOGÈNE LAËRCE, Vies, doctrines et sentences des Philosophes illustres, X
  • EUSÈBE de Césarée, Préparation évangélique, IV
  • PLATON, Lettres
  • PORPHYRE, De l'abstinence, I

Nouvelles étincelles glanées :

  • Platon à propos des grandes fortunes
  • Platon : Il faut des philosophes à la tête des gouvernements
  • Platon à propos de l'attitude à avoir à l'égard d'un État qui s'écarte de la droiture
  • Platon et l'attitude du sage à l'égard de sa patrie
  • Platon : Un État doit être gouverné par des lois
  • Platon à propos de la carrière de philosophe
  • Hésiode instruit et conseille ...
  • Eschine et les qualités du bon républicain
  • La procédure (déroulement) d'une accusation concernant les lois
  • Eusèbe de Césarée à propos des (prétendus) thaumaturges et de leurs artifices
  • Eusèbe de Césarée et l'étymologie du nom démon
  • Eusèbe cite Porphyre à propos des régles des sacrifices d'animaux
  • Pour Porphyre, d'après Eusèbe, les dieux ne doivent être honorés par aucune espèce d'holocauste ou de sacrifice
  • Théophraste (d'après Eusèbe) et les trois raisons d'offrir un sacrifice aux dieux : rendre hommage, remercier pour un bienfait, obtenir une faveur
  • Denys d'Halicarnasse, d'après Eusèbe, donne à entendre que ce fut Hercule qui, le premier, mit fin aux sacrifices humains
  • Il n'y a pas de lois entre les animaux
  • Pourquoi faut-il tuer des animaux?
  • Les sacrifices des animaux sont conformes à la pieté
  • Le philosophe est un homme solitaire : il ne participe à rien
  • A propos du recours aux plaisirs
  • Épicure : L'univers est infini
  • Épicure à propos de la composition de l'âme


2. Lecture : Érasme et le premier apprentissage du latin : un programme pédagogique :

Livre : Franz BIERLAIRE, Les Colloques d'Érasme : réforme des études, réforme des moeurs et réforme de l'Église au XVIe siècle.
Paris, "Les Belles Lettres", 1978

Extrait : pp. 50-53 :

"... Le parent ou le précepteur racontera à l'enfant des fables, des apologues, des sentences brèves et attrayantes. Pour que ces récits soient appris avec plus de facilité, pour qu'ils restent gravés dans sa mémoire, on pourra lui présenter les sujets sous les yeux, habilement figurés. On utilisera également de telles images pour lui apprendre les noms d'arbres, d'herbes, de bêtes, en même temps que la nature propre à ces êtres, spécialement les plantes et les animaux exotiques :

«Par exemple, dit Érasme, une vignette représentera un éléphant qu'un dragon étreint dans ses replis en ayant enroulé sa queue autour de ses pattes de devant. Cette représentation nouvelle fait la joie du petit : que fera alors le maître? Il lui apprendra que le gros animal se dit en grec ἐλέφας et en latin de même, à ceci près que, selon les formes de la déclinaison latine, nous disons parfois : "elephantus, elephanti". Il lui montrera ce que les Grecs appellent προβοσκίδα (trompe) et les Latins manum (main) parce que c'est avec elle que l'éléphant saisit sa nourriture. Il lui fera remarquer que cet animal ne respire pas par la bouche, comme nous, mais par sa trompe; il lui montrera ses défenses, en saillie de part et d'autre, d'où l'on tire l'ivoire, denrée fort appréciée des riches, et en même temps, il lui présentera un peigne en ivoire. Il lui apprendra ensuite qu'il y a aux Indes des dragons d'une taille assez énorme. Que dracon (dragon) est un vocable commun au grec et au latin, à ceci près que nous le déclinons selon nos habitudes, alors que les Grecs disent δράκοντος sur le modèle de λέοντος, d'où le féminin "dracaena" sur le modèle de "leaena". Il lui apprendra qu'entre ces dragons et les éléphants une guerre inexpiable est déclarée depuis toujours. Et si l'enfant est encore plus avide de science, le maître pourra rapporter bien d'autres traits touchant la nature des éléphants et des dragons. La plupart des enfants prennent du plaisir à des scènes de chasse peintes. Que de variétés de plantes, d'oiseaux, de quadrupèdes peut-on leur faire connaître ainsi en jouant ! »

Poussé par un certain plaisir naturel de l'imitation qu'il partage avec les perroquets, l'enfant apprendra à parler le latin par l'usage. Érasme mise sur la mémoire auditive et visuelle de l'enfant, sur le plaisir qu'il éprouve à répéter, à jouer. Le maître lui proposera donc des images familières et plaisantes à la fois. Il lui arrivera même de joindre l'utile à l'agréable :

Qu'est-ce qui empêche en effet l'enfant d'apprendre une charmante petite fable d'un des poètes, une sentence plaisante, une historiette célèbre, un apologue instructif, sans y déployer plus d'effort que pour retenir une chanson inepte et, le plus souvent, bouffonne, des contes ridicules de vieilles femmes en délire, ou pour apprendre et avaler de vraies billevesées de femmelette ?

L'apprentissage du langage permet l'élargissement de la formation morale : ces aphorismes, ces proverbes, ces belles phrases destinées à enrichir peu à peu le vocabulaire ne sont pas ces formules creuses et ridicules dont les grammairiens imbus de dialectique abrutissent leurs élèves, mais des préceptes qui contribuent à la formation morale et religieuse de l'enfant :

On pourrait proposer aux enfants des mots qui ne sont pas d'usage courant, des termes recherchés et, quelquefois, des propos les exhortant à quelque bonne action. On apprend aussi facilement ce qu'est un lézard, un caméléon, un coquillage que ce qu'est un chien, ou une vache, et l'on n'écrit pas plus difficilement « Épargne ton temps » que « La vache pisse » ou « Le chien aboie ». Parfois, un seul mot contient une sentence parfaite : « Obéis ». Une telle méthode est beaucoup plus profitable encore lorsque l'enfant est déjà arrivé au stade où des vers entiers à imiter peuvent lui être proposés.

Pourquoi, en effet, ne pas plutôt lui soumettre le vers « Le tesson garde longtemps la première odeur dont il s'est imprégné » plutôt que celui-ci : « Ou il pleut ou il neige ou notre servante urine.» Peuvent être réservés à cet usage les apophtegmes des hommes illustres, les sentences brèves et choisies, les proverbes et les bons mots : un tel bagage permet davantage d'acquérir la facilité de parole. Si certaines personnes méprisent chacun de mes exemples, je leur chanterai à l'oreille cette sentence d'Hésiode : «Petit à petit, tu constitueras un gros tas ». En jouant, il est possible d'apprendre par cœur; le souvenir des choses ainsi confiées à la mémoire reste solidement accroché dans la tête jusqu'à la mort. »

Après l'apprentissage du langage viendront les soins consacrés à la lecture puis à l'écriture. L'enfant apprendra à lire avant d'apprendre à écrire : il sera ainsi obligé de cultiver, d'exercer sa mémoire, seul réservoir de son savoir. Pour l'enseignement de la lecture, Érasme, s'inspirant des conseils des Anciens, suggère de présenter à l'enfant des petits gâteaux en forme de lettres, qui seront donnés en récompense d'une bonne réponse. Outre ces lettres à manger, on pourra utiliser des lettres gravées dans l'ivoire ou dans le bois, et on initiera l'enfant à des jeux qui impliquent la composition de mots. Pour lui apprendre à écrire, on lui proposera un modèle parfait à imiter, par exemple de vieilles monnaies romaines pour les capitales latines ; on guidera sa main pour lui montrer le tracé des différents éléments qui composent la lettre et la façon de relier ces éléments entre eux, en prenant bien soin que l'enfant ait toujours l'impression qu'il joue.

C'est sur le jeu et ses différentes fonctions que repose donc ce programme pédagogique assez original, qui doit permettre à l'enfant d'acquérir une teinture des deux langues [langue maternelle et latin] et un vocabulaire assez riche, mais aussi de commencer à lire et à écrire couramment.

Cette éducation de base, qui détermine l'existence de l'homme, se fait par étapes : d'abord la première éducation, dispensée par la mère et la nourrice, ensuite l'éducation élémentaire, c'est-à-dire l'enseignement des praeludia et des rudimenta, entre la troisième et la sixième année, enfin le commencement de l'instruction systématique, fondée essentiellement sur le vocabulaire, la grammaire rudimentaire, la lecture et l'écriture et donnée d'abord à domicile par un membre de la famille ou par un précepteur, puis à l'école latine. ..."

Environnement hypertexte : ÉRASME, De l'éducation des enfants, pp. 68,773 sqq.


3. HODOI ELEKTRONIKAI : nouveaux environnements hypertextes :

Christian RUELL, fidèle à lui-même, semaine après semaine, il a encore préparé une ample moisson d'environnements hypertextes nouveaux :

  • Eschine, Contre Ctésiphon, discours complet [texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Eusèbe de Césarée, Préparation évangélique, livre IV [texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Platon, Lettres, corpus complet [texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Plotin, Les Ennéades, I, livre VII [texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Plotin, Les Ennéades, I, livre VIII [texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Porphyre, De l'abstinence, livre I [Traduction française reprise au site de Philippe Remacle]

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles dans le Dépôt HODOI ELEKTRONIKAI.


4. Statistiques de consultation - septembre 2007 :

  • Site ITINERA ELECTRONICA:
    • sessions de travail ouvertes: 34.614
    • pages visitées: 63.394
    • pages les plus fréquemment demandées: Actualités : 2.696 pages ; Cours FLTR 1510 (Litt. europ. : Les héritages grec et latin - P.-A. Deproost) : 3.619 pages; Cours FLTR 1760 (Initiation au Latin - A. Meurant) : 2.434 pages; Cours GLOR 2330 (Auteurs latins - P.-A. Deproost) : 15.015 pages; Cours GLOR 2320 + GLOR 1140 (Monique Mund-Dopchie - Auteurs grecs) : 1.875 + 2.137 pages; ITINERA, applications hors ligne : 1.375 pages;

  • Site AGORACLASS - Environnements hypertextes (hors Corpora) :
    • sessions de travail ouvertes: 46.612
    • pages visitées : 4.072.221
    • pages les plus visitées : voir statistiques

  • Site AGORACLASS (CORPORA):
    • sessions de travail ouvertes: 28.601
    • pages visitées: 603.196
    • bases de données les plus fréquemment consultées: statistiques

  • Site BCS (Bibliotheca Classica Selecta):
    • sessions de travail ouvertes: 89.333
    • pages visitées: 202.935
    • pages les plus fréquemment demandées: Folia Electronica Classica (29.081 pages); Suétone (30.378 pages); Virgile (15.892 pages); Précis grammatical (latin) : 9.188 pages ; Précis grammatical (grec) : 5.209 pages.

  • Site LCE (Lupa Capitolina Electronica):
    • sessions de travail ouvertes: 9.537
    • pages visitées: 14.060

  • Site COLLATINVS-UCL (lemmatisation - dictionnaire latin-français) :
    • sessions de travail ouvertes: 10.460
    • pages visitées: 22.591

  • Site HODOI ELEKTRONIKAI (Environnements hypertextes grecs) :
    • sessions de travail ouvertes: 380.062
    • pages visitées: 629.399
    • pages les plus fréquemment demandées : voir statistiques

  • Site HELIOS (Coopération Grenoble (LOG) - UCL-LLN (FLTR/GLOR) : Langues anciennes) :
    • sessions de travail ouvertes: 19.833
    • pages visitées: 42.803
    • pages les plus visitées : statistiques


État de la banque de textes latins :

  • Etat du dictionnaire au 5 octobre 2007:

    257.900 formes différentes.
  • Etat du corpus de textes traités au 5 octobre 2007 :

    72 auteurs, 715 oeuvres, 5.276.331 occurrences.

  • État de la banque de textes grecs :

  • Etat du dictionnaire au 5 octobre 2007:

    338.251 formes différentes.
  • Etat du corpus de textes traités au 5 octobre 2007 :

    55 auteurs, 538 oeuvres, 5.237.956 occurrences.

  • 5. Miscellanea :

    • Boîte à outils :

      Nous sommes régulièrement interrogés - surtout en début d'année scolaire - sur les outils que nous mettons à disposition sur la Toile pour l'apprentissage des langues anciennes (latin-grec).

      Rappelons donc une nouvelle fois qu'il existe, sur les ITINERA et les HODOI, une Boîte à outils qui recense de nombreux outils tant en ligne que hors ligne pour des analyses linguistiques : vocabulaire, grammaire, descriptions lexicographiques, exercices interactifs, etc.

      A titre d'exemple, citons le LEXISCOPE (Lexiscope), présenté dans l'actualité du 24 mars 2006 et qui, depuis un an, ne semble guère attirer l'attention sur lui.

      Pourtant il s'agit d'un outil de description lexicographique permettant à un enseignant ou un étudiant d'étudier le vocabulaire d'un extrait de texte grec en le comparant, mot après mot, au LEXIQUE GREC-FRANCAIS, disponible au sein des HODOI ELEKTRONIKAI. Ce dernier LEXIQUE a été présenté pour la première fois le 12 août 2005. Moins d'un an plus tard, il totalisait déjà 35.192 entrées grâce au travail efficace de Danielle de Clercq.

      Toute forme non reconnue lors de l'interrogation, - parce que pas encore attestée dans le LEXIQUE -, peut être analysée par l'utilisateur grâce à un autre outil mis à disposition : L'analyseur et, ensuite, être envoyée à qui de droit via la voie du courrier électronique. Voilà un excellent outil de travail à domicile via les TICE !

    • Devise américaine :

      Sophie GHERARDI, dans un article du journal LE MONDE (édition du 2 octobre 2007), intitulé Ecofrictions. Noces d'or entre le dollar et Dieu, indique que c'est le 30 juillet 1956 que le Président américain EISENHOWER fit remplacer sur la monnaie américaine (billet d'un dollar) la devise traditionnelle des États-Unis par celle qui y figure encore aujourd'hui : In God we trust.

      Et quelle était la devise antérieure ? Une devise LATINE : E pluribus unum (Un à partir de plusieurs).


    Jean Schumacher
    5 octobre 2007


     
    UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
    Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

    Dernière mise à jour : 17/02/2002