Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     04-05-2007

Sujets :
Fiches de lecture : 8 ajouts; Enseignement : Paul-Augustin DEPROOST, Didon et Énée (suite); Lecture : Sénèque et la religiosité stoïcienne (Paul VEYNE); HODOI ELEKTRONIKAI : 7 nouveaux environnements hypertextes : Appien (x 2), Dion Cassius, Élien, Quintus de Smyrne, Théognis de Mégare, Thucydide; Statistiques de consultation - avril 2007;

Notice :

1. Fiches de lecture :

  • Adresse du site : Lectures (site arrêté à la date du 18 mai 2006)
  • Base de données : Fiches (depuis le 19 mai 2006)

  • Ajouts : consultation des ==> Nouveautés <==

Les Nouveautés concernent :

  • ==> GREC :
  • APPIEN, Histoire des guerres civiles - L'Ibérique
  • DION CASSIUS, Histoire romaine, LXVIII
  • ÉLIEN, Histoires diverses, V
  • PLATON, Les lois, livre XI
  • QUINTUS de SMYRNE, Les Posthomériques, I

Nouvelles étincelles glanées :

  • Les empereurs Trajan et Hadrien et le pont sur le Danube (L'Ister)
  • Sous Trajan, un temblement de terre à Antioche
  • Le lac Asphaltite (La Mer Morte) et le bitume qu'il produit
  • A propos de la résistance numantine
  • Comment Eschyle échappa au supplice
  • Achille est frappé d'admiration devant la beauté de Penthésilée qu'il vient de tuer
  • Platon à propos des devoirs d'un affranchi
  • Platon et les règles de succession lorsque l'héritier est une fille


2. Enseignement : Didon et Énée :

Au bénéfice des étudiants de son cours d'Explication d'auteurs latins, Paul-Augustin DEPROOST continue d'arpenter et d'explorer l'espace Didon et Énée d'après VIRGILE.

Il vient de mettre en vitrine sur la Toile un nouvel épisode :

Une ultime démarche de Didon (ÉNÉIDE, IV, vers 393-449)

Nous savons gré à P.-A. Deproost de prodiguer son savoir et ses compétences au bénéfice de l'enseignement et de l'apprentissage des langues anciennes et cela en accès libre sur INTERNET. Puissent d'autres enseiognants s'inspirer de son exemple pour aider à construire une Maison (de la latinité) ouverte à tous sur la Toile.

C'est probablement ainsi que s'eplique aussi le succès, - qui ne se démentit pas, mois après mois -, des pages de ce cours dont la consultation est en augmentation constante. Lorsque accès libre rime avec qualité, la combinaison ne peut être que gagnante.


3. Lecture : Sénèque et la religiosité stoïcienne :

Livre : Paul VEYNE, Sénèque. Une introduction
Éditions Tallandier, "Texto", 2007, 295 pp.

Extrait (pp. 188-189) :

"... Il serait abusif, en effet, d'oublier que la religiosité stoïcienne (mais que veut dire ici «religiosité»?) s'adresse moins aux dieux qu'au sage, si bien qu'elle s'adore elle-même ; grâce à la sagesse, l'homme devient l'égal des dieux. «Les dieux ne sont point jaloux» et permettent aux hommes de les égaler en félicité et en sécurité; la seule différence entre le sage et Jupiter est que le dieu suprême durera indéfiniment (mais nous savons que la durée d'une félicité ne la multiplie pas). Qui apprend à se contenter d'eau fraîche et de polente n'aura plus jamais faim ni soif; or « Jupiter n'a pas davantage ».

En outre, le sage vit dans l'incurie, tandis que Jupiter oeuvre à maintenir le cosmos et ne se repose en ses pensées que pendant les intervalles de chaos qui séparent deux cycles de l'éternel retour. Ce qui émerveille Sénèque, c'est la contemplation du cosmos si bien ordonné et celle de la sagesse même. Avec ses Quatre Vertus, avec toutes ses autres qualités, « cette humanité qui est si rare chez les hommes », sa grandeur d'âme, sa délicatesse et sa douceur, le sage frappe de respect sacré, d'enthousiasme religieux; si l'on en voyait un de ses yeux, «on tomberait en extase, comme à l'apparition d'une divinité ». Les grands découvreurs de la vérité, Socrate, Platon, Zenon ou Caton, suscitent une ferveur presque aussi vive; «vouons-leur un culte pareil à celui des dieux; pourquoi ne pas fêter leur anniversaire» comme on fête l'anniversaire des temples ou du genius qui est attaché à chaque être humain ?

Les dieux ne se soucient pas «qu'on leur sacrifie des veaux gras ni qu'on glisse des pièces d'or dans les troncs des sanctuaires» ; de même, la sagesse n'exige pas d'autre piété que de se conduire aussi droitement qu'elle; cette rectitude est la seule vraie religion. Donc, à quoi bon des temples ? « Le cosmos est partout un temple », puisqu'il est partout parfaitement raisonné. La religion stoïcienne n'a ni culte, ni surnaturel, ni inégalité entre le divin et l'humain, et son dieu est un « grand artisan », parfait architecte du cosmos.

Un dieu dont on est l'égal n'est pas un père ni un maître; non pareo deo, sed adsentior, «je n'obéis pas au dieu: je partage son avis ». Ce dieu ne saurait se rendre à des prières, puisqu'il a déjà tout fait pour le mieux et qu'il respecte ses propres lois; il ne saurait non plus nous faire de mal.

Les relations de Sénèque et de son dieu sont celles de deux libres citoyens du monde, égaux en droit, indépendants l'un de l'autre et n'obéissant qu'à la raison. Les rites ou les élans religieux seraient serviles et absurdes; allumer des lampes le jour du sabbat ou venir chaque matin saluer les dieux en leur sanctuaire sont des attitudes d'esclaves et «le dieu n'a que faire d'esclaves ». Nous admirons à bon droit l'oeuvre du dieu artisan où notre raison se reconnaît, mais, pour le dieu lui-même, nous n'éprouvons aucun sentiment : étrange religiosité, qui ignore l'amour de Dieu et toute relation personnelle entre la créature et son Auteur.

Témoignage : SÉNÈQUE, Lettres à Lucilius, XVI, 96 :

Si quid credis mihi, intimos adfectus meos tibi cum maxime detego: in omnibus quae aduersa uidentur et dura sic formatus sum: non pareo deo sed adsentior; ex animo illum, non quia necesse est, sequor. Nihil umquam mihi incidet quod tristis excipiam, quod malo uultu; nullum tributum inuitus conferam. Omnia autem ad quae gemimus, quae expauescimus, tributa uitae sunt: horum, mi Lucili, nec speraueris immunitatem nec petieris.

Veuillez m'en croire, moi qui dévoile sans réserve à vos yeux mes sentiments les plus intimes : dans tous les événements qui pourraient me paraître contraires et fâcheux, voici la règle de conduite que je me suis faite : je n'obéis point à Dieu, je consens à sa volonté: c'est de mon plein gré, et non par nécessité, que je lui obéis; jamais je ne recevrai aucun événement avec un visage triste ou mécontent. Jamais on ne me verra payer le tribut malgré moi. Or, tout ce qui excite nos gémissements et nos craintes est le tribut de notre vie. Vous n'avez pu, mon cher Lucilius, ni espérer ni demander d'en être exempt.

Environnement hypertexte : Sénèque, Lettres à Lucilius, XVI, 96


4. HODOI ELEKTRONIKAI :

Christian Ruell, infatigable, est une nouvelle fois sorti vainqueur du labeur entrepris : 7 nouveaux environnements ont vu le jour :

  • Appien, Histoire des guerres civiles - L'Ibérique, texte complet [texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Appien, Histoire des guerres civiles - La guerre de Mithridate, texte complet [texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Dion Cassius, L'Histoire romaine, livre LXVIII [traduction française reprise au site MÉDITERRANÉES d'Agnès Vinas]
  • Élien, Histoires diverses, livre V [texte grec et traduction française repris au site de Philippe Remacle]
  • Quintus de Smyrne, Les Posthomériques (La fin de l'Iliade), chant I [traduction française reprise au site MÉDITERRANÉES d'Agnès Vinas]
  • Théognis de Mégare, Élégies, première partie [traduction française reprise au site de Philippe Remacle]
  • Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse, livre VII [traduction française reprise au site de Philippe Remacle]

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles dans le Dépôt HODOI ELEKTRONIKAI.


5. Statistiques de consultation - avril 2007 :

  • Site ITINERA ELECTRONICA:
    • sessions de travail ouvertes: 54.378
    • pages visitées: 81.010
    • pages les plus fréquemment demandées: Cours FLTR 1510 (Litt. europ. : Les héritages grec et latin - P.-A. Deproost) : 4.006 pages; Cours FLTR 1760 (Initiation au Latin - A. Meurant) : 1.334 pages; Cours GLOR 2330 (Auteurs latins - P.-A. Deproost) : 18.992 pages; Actualités : 7.365 pages ; Cours GLOR 2320 + GLOR 1140 (Monique Mund-Dopchie - Auteurs grecs) : 4.059 + 2.076 pages; ITINERA, applications hors ligne : 2.379 pages;

  • Site AGORACLASS - Environnements hypertextes (hors Corpora) :
    • sessions de travail ouvertes: 395.487 (robots d'indexation exclus)
    • pages visitées : 994.487
    • pages les plus visitées (au-dessus de 10.000 pages individuellement) : Ammien, livre XXII : 13.830 pages; Cicéron, Pro Murena : 15.957 pages; Erasme, Eloge de la folie : 14.856 pages; Lucrèce, De natura rerum, livres I, II et III : 14.225, 11.766 et 10.711 pages; Ovide, Métamorphoses, livre I : 11.254 pages; Sénèque, Des bienfaits, III : 12.352 pages;

  • Site AGORACLASS (CORPORA):
    • sessions de travail ouvertes: 30.647
    • pages visitées: 899.835
    • bases de données les plus fréquemment consultées: Ammien Marcellin : 190.373 pages; Apulée : 88.706 pages; Cicéron, Contre Verrès : 24.994 pages; Ovide, Métamorphoses : 24.503 pages; Pline, Lettres : 24.522 pages; Sénèque (Lettres) : 45.465 pages); Tacite, Annales : 34.249 pages; Valère Maxime : 29.584 pages;

  • Site BCS (Bibliotheca Classica Selecta):
    • sessions de travail ouvertes: 150.418
    • pages visitées: 297.221
    • pages les plus fréquemment demandées: Folia Electronica Classica (43.052 pages); Ovide, Métamorphoses : 10.880 pages; Suétone (46.597 pages); Virgile (25.201 pages); Précis grammatical (latin) : 9.208 pages ; Précis grammatical (grec) : 6.436

  • Site LCE (Lupa Capitolina Electronica):
    • sessions de travail ouvertes: 13.437
    • pages visitées: 19.662

  • Site COLLATINVS-UCL (lemmatisation - dictionnaire latin-français) :
    • sessions de travail ouvertes: 13.355
    • pages visitées: 18.684

  • Site HODOI ELEKTRONIKAI (Environnements hypertextes grecs) :
    • sessions de travail ouvertes: 71.386
    • pages visitées: 342.168
    • pages les plus fréquemment demandées (au-delà de 5.000 pages individuellement) : Héliodore, Aethiopica, X : 5.735 pages; Isée, Cléonyme : 6086 pages; Isocrate, Philippe : 6.601 pages; Longus, Daphnis et Chloé : 5.216 pages; Platon, Phédon : 5.747 pages; Plutarque, Vie de César : 5.346 pages; CORPORA : Homère, L'Iliade : 18.079 pages;

  • Site HELIOS (Coopération Grenoble (LOG) - UCL-LLN (FLTR/GLOR) : Langues anciennes) :
    • sessions de travail ouvertes: 17.843
    • pages visitées: 35.593 (dont 9.626 pour les forums de discussion)
    • dossiers les plus visités : Leçon Catastrophes : 606 pages; Leçon Tite-Live : 2.053 pages; Leçon Platon : 1.501 pages visitées; Leçon Socrate : 1.907 pages;


État de la banque de textes latins :

  • Etat du dictionnaire au 4 mai 2007:

    252.608 formes différentes.
  • Etat du corpus de textes traités au 4 mai 2007 :

    68 auteurs, 679 oeuvres, 5.080.039 occurrences.

  • État de la banque de textes grecs :

  • Etat du dictionnaire au 4 mai 2007:

    314.600 formes différentes.
  • Etat du corpus de textes traités au 4 mai 2007:

    50 auteurs, 447 oeuvres, 4.530.812 occurrences.

  • Jean Schumacher
    4 mai 2007


     
    UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
    Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

    Dernière mise à jour : 17/02/2002