Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     09-09-2005

Sujets :
ITINERA ELECTRONICA - HELIOS : LEXIQUE (expérimental) Latin-Français et Fiche du vocabulaire; ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI : nouveaux environnements hypertextes : Justin - Apollonios, Homère, Plutarque (3 x); Lecture : La fenêtre qui s'ouvre sur l'intérieur de l'homme;

Notice :

1. ITINERA ELECTRONICA - HELIOS : LEXIQUE (expérimental) Latin-Français et Fiche du vocabulaire :

Dans les Actualités du 12 et du 16 aoüt 2005, nous avons présenté, d'un côté, le Lexique grec-français en accès libre sur la Toile - ce Lexique est en construction : Danielle de Clercq vient de nous transmettre une 10ième lettre traitée : la lettre "gamma" - et, d'un autre côté, les différentes procédures (applications GREVOC 1.0 et COMPARAISON.PHP) donnant lieu à la création de la Fiche du vocabulaire d'un extrait textuel ou d'une oeuvre complète.

Nous avons souhaité offrir aux enseignants et étudiants une architecure de traitement similaire pour les données textuelles latines (extraits, livres ou oeuvres complètes).

Nous nous sommes tournés, tout d'abord, vers le Thesaurus des formes analysées, créé en 2000 pour accompagner les parcours didactiques mis sur pied par une vingtaine d'enseignants en conséquence de l'arrivée massive d'ordinateurs dans leurs établissements d'enseignement.

Ce Thesaurus renferme pour des milliers de formes, outre une description lexicographique, une analyse morphologique complète. Ces formes et analyses sont liées aux parcours didactiques et aux extraits étudiés au sein de ces parcours. Et elles se trouvent répétées dans le Thesaurus autant de fois qu'elles interviennent dans les différents extraits : l'objectif visé était de pouvoir "reconstruire", extrait après extrait, l'ensemble des analyses réalisées par les étudiants, année après année, en classe ou en salle didactique. De plus, Danielle de Clercq, a pris sur elle, pendant plus de deux ans, de compléter ce Thesaurus par les analyses "manquantes" pour les formes y présentes.

Au fil des ans, cependant, les analyses complètes se sont faites de moins en moins nombreuses : l'outil est tombé en désuétude : actuellement, il ne connaît plus de nouveaux enrichissements. Sa structure ne permettait pas, d'ailleurs, de le prendre tel quel comme Lexique de base pour la procédure devant conduire à la Fiche du vocabulaire.

Nous nous sommes adressés ensuite à Yves OUVRARD et le Dictionnaire Latin-français de Gérard Jeanneau qui vient en appui des procédures connues sous le nom de COLLATINVS, procédures et applications développées par Yves Ouvrard. Ce dernier est professeur de Lettres classiques au Collège de la Grande Garenne à Angoulême, fonction qu'il cumule avec celle de responsable des répertoires de langues anciennes du site académique de Poitiers. Il est aussi l'éditeur responsable du site COLLATINVS.org.

L'application COLLATINVS est très connue des enseignants qui la pratiquent depuis longtemps pour obtenir le vocabulaire et la description lexicographique des formes des extraits étudiés en classe. Application à la fois hors ligne et en ligne (sur un des serveurs de l'UCL à Louvain-la-Neuve). Dernière version : 7.5 pour Windows et Linux.

Nous avons pris contact avec Yves Ouvrard pour connaître l'état du Lexique venant en appui du système linguistique COLLATINVS. Nous lui avons exposés nos objectifs : obtenir un outil de travail sur la Toile permettant d'aller des formes vers les entrées de dictionnaires ("lemmes"), puis, de ces entrées vers les attestations pour aboutir, enfin, aux contextes présentés dans un environnement bilingue (latin-français): une Dictionnairique virtuelle en libre accès et à la disposition de la communauté intéressée par les langues anciennes.

Au moment de la prise de contact, Yves Ouvrard était occupé à réécrire son application vedette en OCAML (site de l'INRIA : "Caml est un langage de programmation, fonctionnel et fortement typé, de la famille de ML. Les systèmes OCaml (Objective Caml) et Caml Light sont deux implémentations libres développées à l'INRIA au sein du projet Cristal à Rocquencourt"). Nom de la nouvelle application : LATINUS.EXE.

Yves Ouvrard nous a fait l'amabilité d'adapter cette application à nos besoins - au risque qu'elle ne puisse servir, ainsi écrite, qu'une seule fois -; au travers de cette application, nous avons pu mettre en relation le système linguistique COLLATINVS (une "grammaire générative" en quelque sorte : "lexicum : 10.447 entrées - desinentiae : 2621 - irregulares : 750 - radices : 14.019 entrées") avec les 226.576 entrées du Dictionnaire des formes issu des environnements hypertextes latins. Le résultat a été probant : 111.695 formes ont reçu une description lexicographique (presque 50% de la totalité des formes). Et ces formes analysées constituent maintenant le

Lexique (espérimental) Latin-français

des Projets ITINERA ELECTRONICA et HELIOS.

Nous tenons à exprimer ici à Yves Ouvrard toute notre gratitude pour l'aide qu'il nous a apportée; aide qui nous a permis d'avancer d'un trait vers l'architecture similaire à celle mise en place pour le grec ancien.

Et Boris MAROUTAEFF a fait le reste :

Adresse : Lexique Latin-Français

Les critères de sélection peuvent être : les formes, les lemmes, les catégories et sous-catégories grammaticales, les éléments de la traduction française.

Ayant interrogé un lemme et en cliquant sur l'intitulé de ce lemme, sont affichées les différents formes de ce lemme et chacune de ces formes conduit, à son tour, vers les attestations des auteurs latins traités et dans leurs oeuvres pour aboutir, enfin, aux contextes précis et aux environnements textuels bilingues.

Le module de consultation - recherche est doublé par un module à accès réservé pour l'édition du Lexique (ajout, modification, suppression).

Le statut de ce Lexique est expérimental : il repose, en effet, sur des analyses faites par plusieurs mains et sur un système "génératif" qui, en fonction de ces analyses initiales, a produit, ici et là, des descriptions présentant quelques imperfections voire incohérences. Plutôt que de les blâmer, il y a mieux à faire : nous en faire part afin que nous puissions améliorer encore davantage cet outil de travail inédit et innovateur.

Et la Fiche du vocabulaire?

Le point de départ existait déjà : l'application PC/Windows hors ligne LISVOC créant pour un extrait ou une oeuvre la Liste du vocabulaire des formes différentes (dispositions : ordre alphabétique ou l'ordre des fréquences décroissantes).

Exemple : Tite-Live, Histoire romaine, livre I

Boris MAROUTAEFF s'est chargé, ensuite, du développement d'une procédure similaire à celle créée par lui déjà pour le grec en vue de la mise en correspondance des formes d'un extrait avec les descriptions du Lexique afin d'obtenir la Fiche du vocabulaire de l'extrait : COMPARAISON.PHP

Exemples :
Fichier d'entrée : Tite-Live, Histoire romaine, livre I, chapitre 4
Fichier résultant ("Fiche du vocabulaire"): Tite-Live, Histoire romaine, livre I, chapitre 4.

Constat : 12 formes, au total, sont restées sans description lexicographique (dont plusieurs noms de lieux ou de personnes).

La procédure s'applique donc à des formes différentes - une par ligne - et pas à des textes en continu. LISVOC crée le fichier des formes différentes. Un passage par MS EXCEL permet d'enlever de cet état les fréquences d'attestations; sans cet enlèvement, la procédure est inopérante.

Pour vous permettre d'éprouver cette nouvelle procédure (COMPARAISON.PHP), nous avons procédé à la création de plusieurs fichiers "CODES" :

  • BOCCACE, De la généalogie des Dieux, livre I
  • CÉSAR, Commentaires sur la guerre des Gaules, livre I
  • OVIDE, Les Métamorphoses, livre I
  • TITE-LIVE, Histoire romaine, livre I
  • ÉRASME, Éloge de la folie, texte complet

En soumettant à la procédure COMPARAISON.PHP les intitulés ("adresses") des fichiers ci-dessus, leur "Fiche du vocabulaire" sera produite et affichée à l'écran.

Le Lexique Latin-Français, tout comme son homologue grec, se veut être un outil de travail dynamique appelé à connaître de nombreux enrichissements : de 111.695 entrées, à sa création, il est déjà passé (petitement) à 111.733 descriptions. A nos heures perdues (?) et au fil des environnements hypertextes préparés, nous nous proposons d'augmenter ce Lexique en analyses nouvelles. Une procédure a été prévue par Boris MAROUTAEFF pour exporter les nouveautés, à intervalles réguliers, et les envoyer à Yves OUVRARD pour ajout dans le système COLLATINVS. Les deux outils pourront ainsi rester d'actualité et ne pas tomber en déshérence.

Nous sollicitons aussi - comment pourrait-il en être autrement ? - les enseignants et les étudiants pour UTILISER ce nouvel outil et nous signaler, outre des imperfections, des analyses et des descriptions lexicographiques nouvelles faites par les uns, en préparant des cours, ou, pour les autres, en réalisant des travaux pratiques en classe ou au domicile. Enfin, les apprenants "pour le plaisir" peuvent évidemment aussi apporter leurs découvertes et contributions au nouveau Lexique.


2. ITINERA - HODOI : Nouveaux environnements hypertextes :

Malgré une semaine des plus chargées en activités et interventions diverses, Christian RUELL a réussi à établir les environnements suivants:

Les textes bruts de ces oeuvres, sont disponibles, aux formats .TXT ou UNICODE, dans les Dépôts ITINERA ou HODOI :


3. Lecture : La fenêtre qui s'ouvre sur l'intérieur de l'homme :

C'est une histoire que LUCIEN raconte dans son dialogue Hermotime ou les sectes au ch. 20 :

Φησὶ γὰρ ὁ μῦθος ἐρίσαι Ἀθηνᾶν καὶ Ποσειδῶνα καὶ Ἥφαιστον εὐτεχνίας πέρι, καὶ τὸν μὲν Ποσειδῶ ταῦρον ἀναπλάσαι, τὴν Ἀθηνᾶν δὲ οἰκίαν ἐπινοῆσαι, ὁ Ἥφαιστος δὲ ἄνθρωπον ἄρα συνεστήσατο, καὶ ἐπείπερ ἐπὶ τὸν Μῶμον ἧκον ὅνπερ δικαστὴν προείλοντο, θεασάμενος ἐκεῖνος ἑκάστου τὸ ἔργον, τῶν μὲν ἄλλων ἅτινα ᾐτιάσατο περιττὸν ἂν εἴη λέγειν, ἐπὶ τοῦ ἀνθρώπου δὲ τοῦτο ἐμέμψατο καὶ τὸν ἀρχιτέκτονα ἐπέπληξε τὸν Ἥφαιστον διότι μὴ καὶ θυρίδας ἐποίησεν αὐτῷ κατὰ τὸ στέρνον, ὡς ἀναπετασθεισῶν γνώριμα γίγνεσθαι ἅπασιν ἃ βούλεται καὶ ἐπινοεῖ καὶ εἰ ψεύδεται ἢ ἀληθεύει.

On dit que Minerve, Neptune et Vulcain, disputèrent un jour d'adresse et d'industrie. Neptune forme un taureau, Minerve invente l'art de construire les maisons, et Vulcain donne naissance à l'homme. Ils vont ensuite trouver Momus, qu'ils avaient choisi pour juge. Momus considère l'oeuvre de chacun. Ce qu'il trouve à redire dans les autres oeuvres, nous n'avons pas besoin de le rapporter ici. Quant à l'homme, il blâme Vulcain, qui l'avait bâti, de n'avoir pas placé une petite fenêtre sur sa poitrine, afin qu'en l'ouvrant, tout le monde pût connaître ses désirs et ses pensées, s'il mentait ou s'il disait la vérité.


Jean Schumacher
LLN, 9 septembre 2005


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002