Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     13-05-2005

Sujets :
ITINERA ELECTRONICA : nouveaux environnements hypertextes : Érasme, Ovide, Plaute; CORPORA : base de données globale : Ovide, Les Pontiques; LECTURE : Seul, le poète assure une gloire pérenne; HODOI ELEKTRONIKAI : Nouveaux environnements hypertextes : Arrien, Ésope, Lysias, Platon, Plutarque; Projet HELIOS : applications informatiques : Mots-mêlés - L'Anagramme; Spécial Pompéi;

Notice :

1. ITINERA ELECTRONICA : nouveaux environnements hypertextes :

Christian RUELL a pu créer les environnements hypertextes suivants:

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles, au format .txt, dans le Dépôt ITINERA ELECTRONICA :


2. CORPORA : nouvelle base de données globale : OVIDE, Les Pontiques :

A peine terminé le traitement du dernier livre des lettres Pontiques d'Ovide, Christian Ruell établit la base de données globale pour ces 4 livres de lettres:

OVIDE, Les Pontiques

Statistiques : 4 livres, 20.932 occurrences et 6.946 formes différentes

Appréciation

"... Quoi que l'on pense de l'exil d'Ovide et de son attitude d'exilé, on ne peut méconnaître la virtuosité qu'il ne cesse de déployer dans le récit de ses malheurs. Cette virtuosité suppose, avec cette facilité prodigieuse qui fut la sienne dès l'enfance, une singulière force d'âme. Elle a aussi le mérite, rare parmi les poètes de l'antiquité, de savoir extraire la poésie de la vie la plus quotidienne, récit de navigation, détails domestiques d'alimentation, notations climatériques, conversations avec des matelots ou des Barbares; il y a là un ton de familiarité déjà moderne, qui met en oeuvre « la vie humble aux travaux ennuyeux et faciles » et « la beauté que Dieu donne à la vie ordinaire », pour parler comme Verlaine et Francis Jammes.

C'est de quoi nous devons encore être reconnaissants à Ovide, qui par là des poètes antiques reste le plus proche de nous, par là et aussi par le ton direct de ses lamentations, dans ces confidences déjà romantiques, si l'on peut dire, qui sont uniques dans l'antiquité.

Notons aussi à son actif ce grand sentiment qu'il ne cesse d'exprimer avec force de l'éminente dignité de l'Esprit, vainqueur du temps comme des forces matérielles, imposant son prestige aux pouvoirs politiques et militaires, et encore ce grand sentiment de confraternité qui lui fait traiter en amis tous les poètes, quels qu'ils soient, et le préserve de toute basse jalousie littéraire.

Si on lit avec attention les Tristes et les Pontiques, je suis persuadé qu'on estimera mieux qu'on ne le fait d'ordinaire le poète qui a écrit de tels vers, virtuose à la fois et sincère, poète jusqu'au bout dans toute la force du mot et gardant le culte de la Poésie en dépit des malheurs qu'elle a pu lui valoir. ..."

[extrait de : Émile RIPERT, Ovide, Les Tristes, ... Paris, Garnier, 1957]


3. LECTURE : Seul, le poète assure une gloire pérenne

C'est ce qu'Érasme affirme dans sa Lettre n° 104 au Prince Henry :

At qui carmen suo ingenio, suis uigiliis elucubratum nomini tuo dicat, is mihi non paulo prestantiora uidetur offerre ; utpote qui non aliena, sed propria largiatur, nec paucis annis intermoritura, sed que gloriam etiam tuam immortalem queant efficere, tum ea que perquam pauci possunt donare (neque aenim pecuniosorum et bonorum poetarum par copia), que denique non minus sit regibus pulchrum accipere quam remunerari.

Et opibus quidem nemo non regum abundauit, nominis immortalitatem non ita multi sunt assequuti ; quam quidem illi pulcherrimis facinoribus emereri possunt, at soli uates eruditis carminibus prestare ; siquidem et ceras et imagines et stemmata et aureas statuas et incisos in es titulos et operosas pyramides longa annorum series demolitur, sola poetarum monumenta ipsa etate, que res omnis debilitat, inualescunt. Quod prudenter intelligens Alexander ille, cognomento Magnus, a Cherylo, poeta non admodum sane bono, singulos uersiculos tolerabiles singulis Phylippicis ex pacto redimebat.

Prospiciebat nimirum et Apellis tabulas et Lysippi statuas paucis annis interituras, nec quicquam omnino fortium uirorum memoriam eternam posse reddere preter immortalitate dignas eruditorum hominum litteras ; nec ullum esse glorie genus syncerius ac prestantius quam quod a posteris uirtuti datur hominum, non fortunae, non ab amore, non a metu, non ab assentatione, sed libero iudicio profectum.

Mais celui qui te dédie un poème, fruit de son génie et de ses veilles, celui-là me paraît offrir bien plus beau cadeau ; ce qu'il donne est, pour commencer, non un objet extérieur à lui, mais sa propre substance, une chose qui n'est pas destinée à disparaître après quelques années, mais qui a le pouvoir de conférer une gloire immortelle, une chose enfin que très peu de personnes sont capables d'accorder, car les poètes sont beaucoup moins nombreux que les gens riches, une chose enfin qu'il est aussi beau pour les rois de recevoir que de récompenser. Et il n'est aucun roi qui n'abonde en richesses ; ceux qui ont obtenu la gloire de l'immortalité ne sont pas si nombreux ; et même s'ils ont pu la mériter par les actes les plus admirables, les poètes seuls ont pu la leur assurer par leurs savants poèmes ; en effet, les bustes de cire et les effigies, et les guirlandes autour des portraits des ancêtres, et les statues d'or, et les titres gravés dans le bronze, et les coûteuses pyramides, se détruisent au long des années ; seuls les monuments élévés par les poètes reçoivent du temps, qui affaiblit toutes choses, une force toujours croissante.

C'est ce qu'avait fort bien compris cet Alexandre qu'on appelle le Grand lorsqu'il paya à Choerilos, un poète loin d'être excellent, un philippe d'or pour chacun de ses petits vers tout juste supportables, en vertu d'un accord qu'ils avaient conclu. Il avait deviné en effet que les tableaux d'Apelle et les statues de Lysippe périraient en peu d'années et que rien n'était capable de rendre éternel le souvenir des grands hommes excepté toutefois les écrits, dignes eux-mêmes d'immortalité, d'auteurs érudits ; qu'aucune forme de la gloire n'a la pureté, n'a la force, de celle que la postérité accorde, non à la fortune des hommes, mais à leur vertu, et qui ne résulte ni de l'amour, ni de la crainte, ni de la flatterie, mais d'un libre jugement.

Ovide avait déjà exprimé le même avis dans ses Pontiques, IV, 8, vers 43-56 :

Nec tamen officio uatum per carmina facto
principibus res est aptior ulla uiris.
45 Carmina uestrarum peragunt praeconia laudum
neue sit actorum fama caduca cauent.
Carmine fit uiuax uirtus expersque sepulcri
notitiam serae posteritatis habet.
49 Tabida consumit ferrum lapidemque uetustas

[4,8,50] nullaque res maius tempore robur habet.
Scripta ferunt annos: scriptis Agamemnona nosti
et quisquis contra uel simul arma tulit.
Quis Thebas septemque duces sine carmine nosset
et quicquid post haec, quicquid et ante fuit?
55 Di quoque carminibus, si fas est dicere, fiunt
tantaque maiestas ore canentis eget.

Cependant, l'offrande sans contredit la plus agréable aux héros est l'hommage que le poète leur rend dans ses vers. Les vers ratifient les éloges que vous avez mérités, et veillent à la garde d'une gloire qui deviendra par eux impérissable : les vers assurent à la vertu une perpétuelle durée, et après l'avoir sauvée du tombeau, la font connaître à la dernière postérité.

Le temps destructeur ronge le fer et la pierre ;

[4,8,50] rien ne résiste à son action puissante ; mais les écrits bravent les siècles.

C'est par les écrits que vous connaissez Agamemnon et tous les guerriers de son temps, ses alliés ou ses adversaires. Sans la poésie, qui connaîtrait Thèbes et les sept chefs, et tous les événements qui précédèrent et tous ceux qui suivirent ? Les dieux mêmes, s'il est permis de le dire, sont l'ouvrage du poète : leur majestueuse grandeur a besoin d'une voix qui la chante.


4. HODOI ELEKTRONIKAI : Nouveaux environnements hypertextes :

Comme il sera retenu une grande partie de la semaine prochaine par une formation, Christian Ruell, à côté des environnements latins (cf. supra), a aussi créé une kyrielle d'environnements grecs :

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles, au format UNICODE, dans le Dépôt HODOI ELEKTRONIKAI :


5. Projet HELIOS : Exercices : Mots mêlés - L'Anagramme :

Sur la lancée des développements au profit de l'enseignement et de l'apprentissage de l'espagnol (Projet HISP@CULTURA), Boris MAROUTAEFF a réarrangé l'environnement de l'application Mots mêlés et a progammé, spécifiquement pour le grec, l'application hors ligne L'Anagramme.

  • Exercices ludiques : Mots mêlés.

    L'environnement pour Mots mêlés, un module exécutable en ligne, existe depuis les parcours didactiques datant de l'an 2000.

    Un intermédiaire était nécessaire pour l'exécution de ce programme : le serveur d'applications COLD FUSION (logiciel développé à l'origine, aux U.S.A. auprès le la firme ALLAIRE, puis, repris par la firme MACROMEDIA; enfin MACROMEDIA est maintenant tombé dans le giron d'ADOBE).
    COLD FUSION exécute les requêtes formulées via un formulaire (sur la Toile) dans des bases de données et convertit, dynamiquement, les résultats obtenus en language HTML en vue de l'affichage à l'écran.

    De manière à contourner cet intermédiaire, à la traîne devant des centaines de bases de données en traitement simultané, comme cela est maintenant de plus en plus souvent le cas avec les concordances du site AGORACLASS (environnements hypertextes latins; plus de 500 bases de données relationnelles actives), Boris MAROUTAEFF a réarrangé ce module pour le libérer de cette contrainte.

    Cet exercice ludique a pris place au sein du site HELIOS, dans la rubrique EXERCICES :

    EXERCICES, Mots mêlés

    Consigne :

    Retrouver (en les cerclant avec la souris) des mots (max. 20) placés, de façon aléatoire, dans une grille remplie de caractères;
    les mots à identifier sont disposés de différentes façons : verticalement, horizontalement, en diagonale ou même écrits à l'envers. Logiciel (libre d'accès) : WORDSEARCH (Applet Java; auteur : Mike Hall).

    Plusieurs de ces exercices sont déjà à disposition; la classe de 4e du Collège de Vif, Grenoble, sous la conduite de Sophie Van Esch, a livré à HELIOS plusieurs productions de ce type en rapport avec les Adelphes de Térence.

    Le principe est des plus simples: une liste de 10 à 20 termes est à fournir à l'application, qui, sur cette base, remplit une grille de façon aléatoire avec les caractères des mots de cette liste en répétant ces caractères à l'envi et en disposant les mots à retrouver de diverses façons.

  • L'ANAGRAMME, une application hors ligne et spécialement conçue pour le grec. Au sein des ITINERA ELECTRONICA, cette application figure sous le même nom mais à exécuter en ligne : c'est l'exercice de Type L des parcours didactiques (cf. supra).

    Boris MAROUTAEFF a reprogrammé cet exercice pour en faire une application hors ligne spécialement conçue pour le grec ancien :

    EXERCICES : L'Anagramme

    anagramme.zip est un fichier archive compressé. Après téléchargement et décompression, l'installation de ce programme sur un PC/Windows s'obtient en activant le module SETUP.EXE. En cliquant, ensuite, sur Anagramme, le programme se lance.

    Que fait cette application?

    Un exemple, créé à partir des animaux cités dans les premières Fables d'Ésope, permet de comprendre aisément l'objectif et le fonctionnement du programme :

    L'anagramme Fables d'Ésope

    Les noms d'animaux en français constituent les questions.
    Les lettres en pagaille permettent de reconstituer le mot grec recherché. Comment? En cliquant successivement sur les caractères présentés; s'ils correspondent, ils s'inscrivent dans la case votre réponse. En activant OK, la réponse correcte est affichée ainsi que l'évaluation. Nombre d'opérations indique le nombre de clics qui ont été nécessaires pour reconstituer le mot: un 5 sur 5 fait voir que les "bons" caractères ont été trouvés à chaque fois au premier essai.

    Comment construire un tel exercice?. L'application renferme une module d'édition permettant de créer un nouvel exercice ou de le modifier. Sous Question il faut indiquer en français le mot à rechercher et sous Réponse il faut coller le mot grec copié quelque part dans un extrait de texte (l'encodage direct en grec n'est pas (encore) possible). L'application disloquera elle-même le terme pour en présenter les lettres en pagaille.

    En cliquant sur le symbole de la disquette, le fichier de l'exercice est enregistré sur le disque dur du poste de travail (ex. : fables_esope.HEA) et, en cliquant sur le symbole du globe terrestre, ce fichier est converti en module exécutable sur la Toile (ex. : fables_esope.HTML).

    Avantage pédagogique de cette application: tant l'enseignant que l'apprenant peuvent construire des exercices avec Anagramme.

    Les enseignants affiliés au Projet HELIOS disposent d'un accès au serveur HELIOS et peuvent dès lors y déposer des exercices construits par eux-mêmes ou par leurs étudiants et pratiquer ainsi la mutualisation des apprentissages. Bien des enseignants n'ont encore qu'une connaissance et une compétence rudimentaires des nouvelles technologies. Avoir à sa disposition un arsenal d'outils et de réalisations peut alors constituer un secours indéniable.
    La porte d'HELIOS est grandement ouverte aux postulants.


6. Spécial Pompéi :

C'est là l'intitulé de la page de couverture du magazine SCIENCES et AVENIR, numéro de mai 2005.

Aux pages 76 à 89 figurent quatre articles illustrés de belle façon:

  • Pompéi pour l'éternité : Le virtuel contre les menaces du temps (projet de modélisation numérique)
  • Les trésors de Pompée
  • Une petire ville si tranquille
  • A la recherche des cités perdues du Vésuve
Un DVD-ROM avec le film Le dernier jour de Pompéi (BBC, Ailsa ORR) peut être acquis en même temps que le numéro du magazine.


Jean Schumacher 13 mai 2005


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002