Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     18-03-2005

Sujets :
ITINERA ELECTRONICA : nouveaux environnements hypertextes : Cicéron (2 x), Xylander; CORPORA : Cicéron, Des lois; HODOI ELEKTRONIKAI : nouveaux environnements hypertextes : Lucien, Xénophon; HODOI ELEKTRONIKAI : une nouvelle application : L'Ardoise virtuelle - L'Analyseur; Lecture : Le crocodile et le trochilus (Hérodote); Découverte : une arbalète romaine; Dernière minute : Jean-Pierre Vernant et la tragédie grecque;

Notice :

1. ITINERA ELECTRONICA : nouveaux environnements hypertextes :

Pendant la semaine écoulée, Christian RUELL a pu constituer les environnements hypertextes suivants:

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles, au format .txt, dans le Dépôt ITINERA ELECTRONICA :


2. CORPORA (bases de données globales) :

Le traitement du livre III du traité De legibus de Cicéron clôture les travaux pour cette oeuvre. C'est ainsi que Christian RUELL a pu établir la base de données globale pour le traité Des lois :

Cicéron, Des lois

Statistiques : 3 livres, 18.484 occurrences, 5.933 formes différentes


3. HODOI ELEKTRONIKAI : nouveaux environnements hypertextes :

Durant cette semaine-ci, Boris MAROUTAEFF s'est chargé de l'élaboration des environnements hypertextes suivants :

  • Lucien, L'Histoire véritable, livre II
  • Xénophon L'Anabase (La retraite des Dix-mille), livre I

Les textes bruts de ces oeuvres, sont disponibles, au format UNICODE, dans le Dépôt HODOI ELEKTRONIKAI :

Enseignement en relation avec LUCIEN:

le cours de Madame Monique MUND, consacré à l'Histoire véritable : cours GLOR 1140

Environnement requis pour les hypertextes grecs :

  • L'environnement idéal :

    poste de travail PC/Windows;
    système opératoire: Windows 2000 ou XP, versions professionnelles;
    police de caractères : ARIAL Unicode MS ou PALATINO Linotype;
    fureteur INTERNET : les dernières versions d'INTERNET Explorer, de NETSCAPE ou de FIREFOX;

  • Autres environnements testés avec succès :

    poste de travail Apple sous MacOS X (version 10.3) et fureteur INTERNET Safari : les caractères grecs polytoniques s'affichent correctement; restriction: le DHTML (Dynamic HTML) n'est pas reconnu; ce langage intervient, par exemple, dans l'application hors ligne EXERCICES 1.0 GRECS;

    poste de travail sous système opératoire LINUX (version : ?) et fureteur FIREFOX (de MOZILLA; version 0.9): les caractères grecs polytoniques s'affichent correctement

Nous incitons à et remercions les internautes, qui mettent en oeuvre nos réalisations, surtout celles impliquant la police de caractères grecs polytoniques et les données au format UNICODE, de nous signaler la correction ou l'incorrection des affichages et des interactions.


4. HODOI ELEKTRONIKAI : L'Ardoise virtuelle - L'Analyseur :

Contrairement au Projet ITINERA, le Projet HODOI ne disposait pas encore d'outil NTIC (TICE) pour la description lexicographique ou l'analyse morphologique.

Rappelons que pour les données latines trois outils des nouvelles technologies sont à disposition :

Pour les données grecques polytoniques, Boris MAROUTAEFF vient de combler cette lacune en développant un nouveau module intitulé L'Ardoise virtuelle - L'Analyseur.

Adresse : L'Ardoise virtuelle - L'Analyseur

Ce module est dérivé de celui créé pour la soumission de travaux de tous types : L'Ardoise virtuelle - Le traducteur, module qui convient tant pour des données latines que pour des données grecques.

Description de l'Analyseur :

Objectif : la description lexicographique et l'analyse morphologique de max. 10 formes grecques

Présentation :

  • 5 parties : coordonnées, travail à faire, pavés & boutons, travail fait, envoi (ENVOYER)

  • coordonnées : la rubrique "courriel" permet à l'enseignant destinataire de connaître l'adresse électronique de l'expéditeur (nécessaire pour le renvoi du travail corrigé)

  • TRAVAIL à faire : une "consigne" peut être placée en tête de liste (des formes à analyser); ATTENTION : les CR/LF ("carriage return, line feed"), en bref ENTER, sont à indiquer pour passer d'une ligne (de séparation) à l'autre sinon le tout s'affichera en "boustrophedon"

  • PAVÉS (relatifs au système de codification des analyses) : ces "memento" sont nécessaires pour garantir l'uniformisation du codage des analyses

  • PRÉCIS grammatical : un lien est établi vers le Précis de grammaire grecque qui est en ligne sur le site de la Bibliotheca Classica Selecta (BCS)

  • BOUTONS ANA 1 à 10 : en cliquant sur un de ces boutons les différentes rubriques de l'analyse apparaissent; pour passer d'une première analyse à la suivante : cliquer sur le bouton ANA suivant; en mémoire de l'application sont maintenues toutes les analyses faites jusqu'au moment de l'envoi; de la sorte, un retour sur une analyse déjà faite est toujours possible AVANT l'envoi à l'enseignant

  • BOUTON ENVOYER : plusieurs destinataires peuvent être indiqués moyennant l'indication d'un séparateur entre différentes adresses, à savoir : la virgule; de la sorte l'apprenant peut transmettre son travail et à l'enseignant et à lui-même pour en garder une trace dans son dossier personnel (et aussi pour l'imprimer en local).

  • POST-TRAITEMENT :

    • les analyses sont envoyées sous forme d'ANNEXES à un courrier électronique;
    • pour la vérification et la correction du travail exécuté, ces fichiers ANNEXES peuvent être ouverts et édités soit via un traitement de texte du type WORD soit via un éditeur HTML au choix (Front page, Dreamweaver, etc.);
    • les fichiers corrigés peuvent être renvoyés à l'étudiant via, par exemple, l'option "Envoyer à" ("Send to") du menu FICHIER ("FILE") du traitement de texte WORD : le traitement de texte "passe la main" au logiciel de courrier EUDORA, OUTLOOK EXPRESS, etc. pour l'envoi du message en tant que tel en indiquant automatiquement dans l'en-tête du message l'endroit où se trouve le fichier-annexe sur le disque dur du poste local.
      Une autre façon de pratiquer : l'enseignant imprime le travail corrigé pour chacun des étudiants et demande à ceux-ci d'afficher sur leur poste de travail le corrigé du travail placé par l'enseignant sur la Toile.
      Exemple de corrigé qu'une enseignante française nous a fait parvenir après l'utilisation de l'Analyseur :

      Platon, Le Banquet

Thesaurus des formes analysées :

la procédure de l'Analyseur devrait permettre aussi de pallier à l'absence d'un Dictionnaire grec-français sur la Toile, abstraction faite de l' Abrégé du dictionnaire de A. BAILLY (mais qui ne s'y présente que sous la forme d'images numérisées).

Par la présente, nous lançons en effet, un (autre) appel à tous les enseignant(e)s pratiquant (encore) l'enseignement de la langue grecque pour les inviter à venir rejoindre celles et ceux qui recourent déjà à la nouvelle procédure mise aujourd'hui à la disposition générale: plus il y aura de formes grecques analysées et d'analyses revues et corrigées, plus vite le Thesaurus deviendra une réalité "tangible" et pourra évoluer vers un dictionnaire en ligne Grec - Français en bonne et due forme et, - pourquoi pas M. Ouvrard? -, être associé aussi à un (outil du type) COLLATINVS tenant compte des spécificités de la langue grecque (caractères polytoniques, format UNICODE).

Les intéressés peuvent s'adresser à nous (ruell@fltr.ucl.ac.be; maroutaeff@fltr.ucl.ac.be; schumacher@sflt.ucl.ac.be) pour obtenir la possibilité de venir "déverser" des analyses (si possible conformes au système prôné dans l'Analyseur) dans l'espace réservé à cette fin.

Dans le cadre des environnements hypertextes déjà constitués au sein du Projet HODOI ELEKTRONIKAI, un trésor de 33.790 formes différentes est à disposition pour l'analyse.

Signalons, à l'occasion, que dans chaque environnement, figure une Liste du vocabulaire recensant, lettre après lettre, toutes les formes différentes de l'oeuvre analysée. Exemple: Xénophon, Anabase, livre I. Ces listes peuvent donc aisément fournir des séries de formes à soumettre, pour analyse, à des apprenants ou des étudiants au titre d'exercices à faire via l'Analyseur.


5. Lecture : Le crocodile et le trochilus :

Dans l'actualité du 4 février dernier nous avons relaté un épisode tiré des Questions naturelles de Sénèque et mettant en scène des crocodiles et des dauphins. Dans Hésiode, Histoires, II, 68 il est encore une fois question de crocodile mais cette fois-ci il est associé au trochilus (le Pouillot fitis?) :

... ἅτε δὴ ὦν ἐν ὕδατι δίαιταν ποιεύμενον, τὸ στόμα ἔνδοθεν φονέει πᾶν μεστὸν βδελλέων. τὰ μὲν δὴ ἄλλα ὄρνεα καὶ θηρία φεύγει μιν, ὁ δὲ τροχίλος εἰρηναῖόν οἱ ἐστὶ ἅτε ὠφελεομένῳ πρὸς αὐτοῦ· (5) ἐπεὰν γὰρ ἐς τὴν γῆν ἐκβῇ ἐκ τοῦ ὕδατος ὁ κροκόδειλος καὶ ἔπειτα χάνῃ (ἔωθε γὰρ τοῦτο ὡς ἐπίπαν ποιέειν πρὸς τὸν ζέφυρον), ἐνθαῦτα ὁ τροχίλος ἐσδύνων ἐς τὸ στόμα αὐτοῦ καταπίνει τὰς βδέλλας· ὁ δὲ ὠφελεύμενος ἥδεται καὶ οὐδὲν σίνεται τὸν τροχίλον.

Comme il [le crocodile] vit dans l'eau, il a le dedans de la gueule plein de sangsues. Toutes les bêtes, tous les oiseaux le fuient ; il n'est en paix qu'avec le trochilus, à cause des services qu'il en reçoit. Lorsque le crocodile se repose sur terre au sortir de l'eau, il a coutume de se tourner presque toujours vers le côté d'où souffle le zéphyr, et de tenir la gueule ouverte : le trochilus, entrant alors dans sa gueule, y mange les sangsues ; et le crocodile prend tant de plaisir à se sentir soulagé, qu'il ne lui fait point de mal.


6. Découverte archéologique :

Lors de fouilles près de XANTEN en Allemagne, des archéologues ont mis au jour des restes d'une arme romaine, datant d'il y a 2000 ans et dont le fonctionnement est similaire à celui d'une arbalète.

La reconstruction de l'arme complète montre qu'il devait s'agir d'une arme incroyablement puissante faite pour tuer.

Elle sera exposée, à partir du 12 mars 2005, dans le Römisch-Germanisches Museum de Kôln dans le cadre d'une exposition intitulée Von Anfang an.


7. Dernière minute : Jean-Pierre VERNANT et la tragédie grecque :

Le journal Le MONDE, édition du mardi 15 amrs 2005, consacre une double page à des propos de Jean-Pierre Vernant (91 ans) recueillis par Fabienne Darge.

L'entretien est intitulé : Jean-Pierre Vernant, aux racines de l'homme tragique.

Citons quelques phrases "marquantes" :

  • La tragédie grecque apparaît "Au VIe siècle avant Jésus-Christ, avec la démocratie athénienne. La tragédie court sur un siècle, puis s'arrête."
  • ".. la naissance de la tragédie est inséparable de l'organisation civique, de l'élaboration de la démocratie athénienne."
  • La tragédie "marque effectivement la création d'un genre littéraire nouveau." ... "Avec la tragédie, nous avons affaire avec quelque chose de complètement différent : un spectacle."
  • "Le dilemme où se trouve un personnage est le moteur de l'action tragique". ... "L'homme tragique accumule sur lui toutes les souffrances et toutes les horreurs du monde."
  • A propos d'Oedipe-Roi et de l'énigme du Sphinx : "Comme si Sophocle explicitait ce que doit être la tragédie avec sa célèbre énigme - quel est l'animal qui a quatre pieds le matin deux à midi et trois le soir ? - qui vient clore l'énigme elle-même.
    Tous les animaux sont quadrupèdes ou bipèdes : l'homme est le seul animal dont la nature change avec l'âge. L'enfant qui se traîne à quatre pattes est différent de l'adulte, debout sur ses deux jambes, lui-même un autre par rapport au vieillard appuyé sur son bâton, son troisième pied.
    Oedipe, c'est celui qui veut conjuguer ces trois moments. Il a deux pieds parce qu'il est adulte, quatre parce qu'il est le frère de ses enfants, et trois puisqu'il est comme son père. C'est donc un monstre puisqu'il boucle sur lui-même les trois stades qui constituent la nature extraordinaire de l'homme. Il redevient humain à force de souffrance, et ce qu'il comprend, c'est qu'il est incompréhensible.


Jean Schumacher
18 mars 2005


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002