Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     19-11-2004

Sujets :
Environnements hypertextes : Cicéron; CORPORA : Cicéron, Les Tusculanes; Imitatio Ciceroniana : La dépouille d'Érasme mise en pièces (dans une oeuvre d'O. LANDO); Applications : EXERCICES 4.1 : Le Puzzle - Utilitaire : Le traducteur; Lecture : Rome(s) - Les liens familiaux dans la mythologie;

Notice :

1. Environnements hypertextes :

Les environnements hypertextes constitués pendant la semaine par Christian Ruell concernent :

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles, au format .txt, dans le Dépôt ITINERA ELECTRONICA :


2. CORPORA : Cicéron, Les Tusculanes :

Une nouvelle base de données globale est disponible en accès libre sur la Toile :

Cicéron, Les Tusculanes

Détail : 5 livres, 47.300 occurrences pour 11.762 formes différentes


3. Imitatio ciceroniana : La dépouille d'Érasme mise en pièces :

Paul F. GRENDLER, dans un livre publié en 1969 par la University of Wisconsin Press, intitulé Critics of the Italian World 1530-1560, présente trois auteurs du début du XVIe siècle : Anton Franceso DONI, Nicolo FRANCO, Ortensio LANDO.

Les deux premiers semblent n'avoir écrit qu'en langue italienne alors qu'O. Lando a composé des ouvrages écrits tant en latin qu'en italien. La biograpie et la description des oeuvres d'Ortensio LANDO figurent aux pages 21 à 38.

Parmi ces oeuvres figure un

In Des. Erasmi Roterodami Funus, dialogus lepidissimus

publié en 1540. P.F. GRENDLER en fait la description aux pages 28 et 113-114 :

p. 28 : "... Erasmus funus, Lando's next book, was published anonymously in Basel in August 1540. It was a dialogue in which two speakers described and commented on the manner in which some German monks desecrated the body and insulted the memory of Erasmus at the latter's funeral at Basel.

Printed under the pseudonym, "Philalethis ex Utopia Civis," the book raised a storm. ..."

p. 113-114 : "... In the dialogue Erasmus funus (1540) Lando discussed the impact of the life and message of Erasmus on the religious conscience of Europe.

The book was, first, a satire which chastised the Swiss reformers for their lack of fidelity to the message of the great humanist, and the hostile reaction to it of the Basel Reformed Church showed that Lando's comments struck a sensitive nerve.

Then, Lando expressed his approval of the Erasmian program of calling men back to Christ through reading Scripture, and indicated that he had been influenced to turn to Christ by Erasmianism. Finally, Lando criticized Luther and Bucer by name - a contrast to his earlier enthusiasm for German and Swiss Protestantism -.

The central incident in the dialogue is an account of the desecration of Erasmus's tomb by some unidentified monks. As the title of the work indicates, the starting point of the dialogue is Erasmus's funeral. There are two speakers: Arnoldus, a German, and Arianus, an Italian.

Arnoldus has just returned from a trip to upper Germany, and in response to questions, narrates what has happened. He sorrowfully explains that a heavy blow has fallen upon Germany: Erasmus has died. Sacred letters and the arts mourned his death, but not impious German monks.

When Erasmus died, they drank and celebrated as if at a great triumph. Gathering at his catafalque, they wrote, "May he be denied eternal peace."

After the funeral oration, the monks returned at night, opened the casket, and tore the cadaver to pieces. They danced around the mutilated body, mocking the dead Erasmus, saying, "Play with us now, if you can, Erasmus; cut us if you can, oh deserter!"

Later, better, youthful men came and built a small shrine to Erasmus, but the monks returned at night to demolish it, and defiled the Stones to warn others.

The funeral of Erasmus had occurred in Basel, where he had long lived and worked. Later in the dialogue Lando identified and praised a list of Swiss Protestants including leaders of the Reformed Church in Basel, some of whom Erasmus had known. Who, then, were the monks who defiled the corpse of Erasmus in Lando's humorous description? ..."

La profanation de sépultures voire même la mise en pièces de dépouilles mortelles ne paraissent donc pas inconnues au XVIe siècle.

Nous avons sollicité de la Harvard University Library (Cambridge, Massasuchetts) une copie (photocopies? images numérisées au format PDF?) des pages de ce texte - c'est la seule trace que nous ayons pu trouver de l'existence d'une édition du Funus -; si nous devions recevoir cette copie et si nous pouvions lui appliquer les traitements informatiques usuels, nous pourrions être en mesure de vous présenter sous peu l'environnement hypertexte consacré à cette autre oeuvre d'Ortensio Lando (mais sans traduction française).


4. Applications : EXERCICES 4.1 - Le puzzle et l'utilitaire Le traducteur : :

  • EXERCICES 4.1 :

    Le Puzzle : nous vous avons présenté cette nouvelle application dans l'Actualité de la semaine passée :

    EXERCICES 4.0

    Cette réalisation a rencontré un succès immédiat : Madame Van Esch (Grenoble, France) a publié sur la Toile plusieurs de ces puzzles créés au sein de son Itinéraire de lecture. Un autre enseignant a utilisé le programme dans le cadre d'une version latine.

    Un souhait a été exprimé, ensuite, à propos de l'affichage de l'exercice à l'écran : donner plus d'espace aux segments de phrases de manière à éviter, dans la mesure du possible, un retour à la ligne pour la suite et la fin du texte concerné. Boris MAROUTAEFF a pu réaliser cette mise à jour du programme qui est passé, ainsi, de la version 4.0 à la version 4.1.

    Comme il s'agit d'une application hors ligne, il y a lieu, si la version 4.0 précédante a déjà été téléchargée et installée, de désinstaller cette version 4.0 pour, ensuite, télécharger et installer la version 4.1. En ce qui concerne les exercices déjà créés, il faut les (ré-)éditer (fichiers à l'extension .IED) dans l'application EXERCICES 4.1 afin de pouvoir procéder à une nouvelle conversion au format HTML et bénéficier, ainsi, de l'affichage amélioré.

  • Utilitaire : Le traducteur :

    Boris MAROUTAEFF a développé aussi, en réponse à une demande urgente, un formulaire auquel nous avons donné le nom de :

    Le traducteur

    C'est une application de type utilitaire permettant à l'apprenant de fournir une réponse à une question posée par l'enseignant et d'expédier cette réponse par la voie du courrier électronique en y ajoutant des coordonnées et les références de l'exercice.

    La réponse peut-être, comme ici, en l'occurrence, une traduction pour une partie de texte précisée par l'enseignant mais ce formulaire peut aussi servir pour y annoter, par exemple, des analyses et/ou des commentaires à propos d'un chapitre donné à lire et affiché dans la partie supérieure du formulaire.

    Cette application, vite fait, sans prétention, est d'une utilisation passe-partout.


5. Lecture :

  • Rome(s): Pierre GRIMAL, Le voyage à Rome
    et
    Dominique FERNANDEZ, Rome :
    présentations dans le numéro de la semaine passée de la revue : Le Nouvel Observateur

  • Les liens familiaux dans la mythologie. Études réunies par Alain MEURANT et publiées dans Ateliers n° 32-2004.


Jean Schumacher
19 novembre 2004


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002