Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     30-04-2004

Sujets :
Environnements hypertextes : Cicéron, Érasme, Silius Italicus, Tite-Live; Erasmiana; Nouveau : L'Encyclopédie livienne;

Notice :

1. Environnements hypertextes :

Les environnements hypertextes constitués pendant la semaine concernent :

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles dans le Dépôt ITINERA ELECTRONICA :


2. Erasmiana :

Les Franciscains (Colloque n° 30):

" ... La pièce se compose de plusieurs scènes : deux Franciscains se voient refuser la porte du curé ; conciliabule entre les deux moines, qui décident d'aller frapper chez l'aubergiste. Le patron veut d'abord les chasser, mais sur les instances de sa femme, il les laisse finalement entrer. Ils s'attablent et mangent leurs provisions.

Enfin la conversation s'engage entre l'aubergiste, Conrad et Bernardin, (les deux moines). Pour qui l'estime ou la faveur d'Érasme penche-t-elle? Comme toujours, sa pensée personnelle est bien enveloppée, et il peut toujours se défendre de vouloir prendre parti : il projette sur la scène du monde contemporain un regard narquois, ironique, indigné ou ému, mais le secret de ses dosages est bien à lui et il égarera encore souvent plus d'un critique honnête et plus d'un lecteur candide.

C'est ainsi que Renaudet voyait dans les propos échangés par Conrad, Bernardin et l'aubergiste une satire des ordres mendiants, «les éternels trouble-fête, riches mendiants, moines hypocrites, professeurs de mensonge et de superstition, auteurs de toutes les querelles qui ruinent la paix dans les âmes chrétiennes.»

Madame Marie Delcourt marque à juste titre son désaccord avec le grand historien en renvoyant à l'essai d'Érasme Sur l'Utilité des Colloques. On y lit en effet:

Dans les Mendiants fortunés, combien il y a de préceptes que des curés grossiers, rustres, ignares et tout le contraire de ce que devraient être des pasteurs, pourraient utiliser pour réformer leur vie! D'autres conseils visent à supprimer l'absurde gloriole relative aux vêtements et, inversement, à réprimer la folie de ceux qui détestent l'habit des moines, comme si le froc était un mal en soi. Enfin, on y trouvera décrit l'idéal de ce que devraient être les moines qui s'en vont par les chemins. Car il n'y en a pas beaucoup qui soient semblables à ceux que je décris ici.

Écoutons donc la réponse de Conrad à l'aubergiste qui reproche aux moines de se singulariser par l'habit :

Jadis, nous autres moines, nous n'étions que l'élite des laïcs, et il y avait autant de différence entre un moine et un simple laïc qu'on en trouve aujourd'hui entre un homme sobre et honnête qui nourrit les siens du labeur de ses mains et l'un de ces lansquenets qui, de retour du pillage, se targue de ses méfaits. Puis, le Pape de Rome nous a attribué une part des honneurs dont il dispose. De notre personne a rejailli sur ce vêtement une dignité qui n'est ni laïque ni sacerdotale...

Certes, ni Conrad - qui est pratiquement seul à dialoguer avec l'aubergiste - ni Bernardin ne sont parfaits ; ils ne méprisent ni le gigot de mouton ni le bon vin, et leur conception du bonheur terrestre n'est pas très élevée ; mais leur humanité plaît à Érasme, et s'ils sont si mal reçus, c'est qu'ils sont victimes de la mauvaise réputation qu'ont la plupart de leurs frères : rapaces et goinfres! Ici encore, Érasme pourrait se récrier : Tous ne sont pas mauvais: Vovez ces deux-là! ...

[tiré de : J.-C. MARGOLIN, Érasme par lui-même, Ed. du Seuil, 1965, pp. 59-61]


3. L'encyclopédie livienne :

La constitution d'un environnement hypertexte pour le livre XLV de l'Histoire romaine de Tite-Live clôture le traitement de cette oeuvre. Le premier environnement a été publié sur la Toile le 14 mars 2002 et le dernier le 26 avril 2004: donc, un peu plus de deux ans ont été nécessaires pour traiter les 35 livres conservés car les livres XI à XX y compris sont perdus. Grâce au "coup de pouce" de Jacques Poucet, les traitements ont connu une accélération fulgurante depuis le mois de février de cette année-ci: en deux mois 15 livres ont été traités.

Le 26 avril 2004, donc, nous disposions de 35 bases de données indépendantes ... mais pas de base de données globale. Les consultations se faisaient, nécessairement, à partir d'un livre donné et, dans la page des résultats d'une recherche, une interrogation était possible, mais livre après livre, pour vérifier la présence ou non de la forme consultée dans les autres livres de l'Histoire romaine.

Or, le Projet ITINERA ELECTRONICA renferme tant les textes latins que les traductions françaises et les environnements hypertextes de TOUS les livres. C'est ce qui a fait germer l'idée d'une Encyclopédie livienne virtuelle, rassemblant en un lieu les outils électroniques présents sur différents sites louvanistes (BCS, ITINERA ELECTRONICA, AGORACLASS).

Mais il fallait, tout d'abord, créer une base de données globale comportant et les données textuelles, et les contextes et les liens dynamiques pour chaque forme, etc. L'entreprise a pris de l'ordre de 24 heures en temps (globalement) écoulé sur un serveur de la gamme des serveurs d'une "PME" (Petite et moyenne entreprise).

L'Histoire romaine de Tite-Live renferme 505.435 formes ou occurrences et 50.938 formes différentes. Ce demi-million d'occurrences représente un sizième du total des données textuelles traitées actuellement au sein du Projet ITINERA ELECTRONICA.

Depuis hier, jeudi 29 avril 2004, la base de données globale est créée et, "compactée", elle occupe un espace de 280 méga-octets. Les pages de consultation et d'affichage sur la Toile ont été adaptées en conséquence. Boris Maraoutaeff s'est occupé de l'ingéniérie informatique. Christian Ruell a pris en mains les travaux d'approche.

Toute l'équipe qui a oeuvré sur Tite-Live se joint au signataire pour présenter le nouvel ensemble réalisé: L'Encyclopédie livienne.

L'Encyclopédie connaît, outre une Présentation, six compartiments:

  • Traduction française : les traductions mises en page par Jacques Poucet sur le site de la BCS

    Banque de textes : les textes bruts, tant latins que français, disponibles dans le Dépôt ITINERA ELECTRONICA

  • Environnements hypertextes : textes, juxtapositions textes-traductions, concordances, listes du vocabulaire, possibilités d'interrogation et de recherche : un cocktail d'outils interactifs disponibles en libre accès sur la Toile pour chacun des livres de l'Histoire romaine

  • Recherches : LA base de données globale avec un foisonnement de possibilités d'interrogation (à consommer, cependant, avec une certaine modération car le serveur d'application (COLD FUSION), qui oeuvre en cuisine, a en horreur la préparation, en simultané, de nombreux plats différents ... mais, bientôt, - peut-être déjà dès la semaine prochaine -, le matériel de cuisine, échangé, offrira des performances de préparation et de service plus élevées)

  • Exploitations : la mise en relation de données textuelles et d'analyses au travers d'applications informatiques établies en collaboration avec les enseignants et au bénéfice des apprenants de la langue latine: au titre de mise à l'épreuve, les phrases du premier livre de Tite-Live sont disponibles pour l'analyse (compréhension grammaticale - fonctions syntaxiques), la lemmatisation (outil COLLATINUS d'Yves OUVRARD), la traduction et l'envoi, via le courrier électronique, du travail accompli

  • E-Ressources : un catalogue du Tite-Live virtuel disponible actuellement sur la Toile; catalogue établi par Jacques Poucet (à qui d'autre aurions-nous pu le demander?) et en devenir grâce à un formulaire qui permet à tout internaute de nous communiquer un site, un dossier relatif à Tite-Live; site, dossier, page qu'il a visités lui-même et dont il peut rendre compte au travers d'un avis ou d'une description

L'encyclopédie livienne réalisée nous paraît un produit original offrant à l'enseignant et à l'étudiant une malle à trésors variés et interactifs dont bien de générations de philologues n'ont pu que rêver. Peut-être aurons-nous, un jour, la possibilité de faire de même pour un Cicéron (corpus estimé à un million d'occurrences), un César, un Suétone, un Virgile, un Ovide ... ? Il appartiendra, tout d'abord, à la communauté intéressée par le latin de nous en exprimer le souhait. Puis, il faudra les moyens et les ressources humaines pour faire.

L'Encyclopédie livienne peut être vue comme un Meilenstein sur la route vers la Maison de la latinité virtuelle dont nous avons entrepris de rêver ... mais l'ameublement intérieur demandera la participation de bien d'enseignants et d'étudiants. Qu'ils viennent! Ce sera leur maison.


Jean Schumacher
30 avril 2004


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002