Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     19-03-2004

Sujets :
Environnements hypertextes : Cicéron, Érasme, Silius Italicus, Tite-Live; TOCS-IN (BCS) : un nouvel environnement logiciel; Lecture : Robert HOLDSTOCK, Le Graal de fer; AgoraQuest : 3ième thématique: Érasme, le programme ERASMUS et au-delà?;

Notice :

1. Environnements hypertextes :

Les nouveaux environnements hypertextes constitués pendant la semaine concernent:

Les textes bruts de ces oeuvres sont disponibles, au format .txt, dans le Dépôt ITINERA ELECTRONICA:


2. TOCS-IN (BCS) : un nouvel environnement logiciel :

TOCS-IN est une base de données bibliographiques relative aux études classiques et présente sur deux sites. La version originale est hébergée au Canada, sur le site CHASS de l'Université de Toronto. C'est là que cette base de données est née.

Un site miroir a été installé ensuite sur un des serveurs de la Faculté de Philosophie et Lettres de l'Université de Louvain à Louvain-la-Neuve pour y constituer un sous-ensemble de la Bibliotheca Classica Selecta (BCS) qui est, comme on le sait communément, le Guide incontournable de l'étudiant, de l'enseignant et du chercheur en langues et littératures classiques.

Des procédures de synchronisation hebdomadaire entre les deux bases de données ont été mises au point car ces deux bases se nourissent mutuellement en données bibliographiques (parutions "avant 1992" et/ou "après 1992") :

"Au 19 mars 2004, 47.181 articles parus dans 160 périodiques et rassemblés par 80 collaborateurs bénévoles de 16 pays différents avaient ainsi été compilés. La documentation est mise à jour très régulièrement, et certains articles (six pour cent) sont même disponibles en ligne, soit intégralement, soit en résumé.

...

En octobre 1999, un élargissement de TOCS-IN a été mis en service. Markus Sehlmeyer (Université de Göttingen) avait en effet envoyé à Toronto une base de données complémentaire, compilée par des collègues et des étudiants allemands, tandis que, de son côté, Louvain songeait à dresser la table des matières complète de certaines revues. L'équipe informatique de Louvain (Jean Schumacher et Boris Maroutaeff) se chargea de mener le projet à terme, en harmonisant des matériaux au départ très différents. À la date du 19 mars 2004, 22.431 titres avaient ainsi été ajoutés, ce qui donne un total de 69.612 titres de revue."

Chacune de ces bases de données est pourvue d'un moteur de recherche permettant divers types d'interrogation et de consultation. Ce sont des moteurs différents d'un site à l'autre.

En ce qui concerne le site de Louvain-la-Neuve, un changement vient d'avoir lieu. Dans le cadre du redéploiement des infrastructures logicielles y entamé, le moteur de la base de données ainsi que les procédures d'interrogation ont été confiées à des logiciels ouverts (open source) et libres d'accès : moteur MySQL et langage PHP.

Le serveur d'application COLD FUSION - payant - , intermédiaire entre les requêtes des utilisateurs clients et le moteur de la base de données sur le serveur, n'est plus nécessaire; avantage supplémentaire: l'exécution des requêtes formulées prend moins de temps.

Artisan de cette remise à neuf: Boris MAROUTAEFF, informaticien au sein de l'équipe informatique facultaire.

Pour rappel, adresse du site TOCS-IN : TOCS-IN

Nous avons annoncé ce changement d'orientation dans une de nos précédentes Actualités. Le forum AgoraQuest, présenté il y a 15 jours, a ouvert la voie. L'expérimentation entamée se poursuit donc aujourd'hui avec la base de données TOCS-IN. L'autre sous-ensemble de la BCS, à savoir les Folia Electronica Classica (FEC), devrait connaître sous peu un traitement similaire.

L'habillage des différentes pages sur la Toile pour TOCS-IN a également fait l'objet d'un renouveau. Les pages ont été réécrites en fonction de standards HTML actuels; le meilleur affichage s'obtient dès lors avec les dernières versions des fureteurs sur la Toile (en ce qui concerne MS INTERNET Explorer: la version 5.1 et supérieures pour les machines de la firme Apple et les version 6.0 et supérieures pour le monde PC).

Nous sommes à votre écoute pour des avis ou des suggestions permettant d'améliorer encore la visibilité et la lisibilité de ces pages.


3. Lecture :

Robert HOLDSTOCK, Le Graal de fer
volume II du Codex Merlin
Titre original: The iron Grail (publié en 2002)
Traduit de l'anglais par Thierry ARSON
Édition: Paris, Le Pré aux Clercs, 2004, 396 pp.

A deux reprises déjà nous vous avons parlé de cet auteur à l'occasion de la parution du tome premier du Codex Merlin : CELTIKA (Actualités du 23 mai 2003 et du 13 août 2003.

Quatrième de couverture : Merlin revient en Alba - l'Angleterre - cette île aux « murailles battues par les flots » où il est accueilli par de bien mauvaises nouvelles. La forteresse de Taurovinda a été prise par les troupes du Pays Fantôme, et l'enchanteur est l'objet de multiples menaces. La guerre contre le Pays Fantôme semble inévitable. Urtha, Haut roi des Cornovides, est bien décidé à reconquérir sa place forte, et Merlin est persuadé que Jason, s'il a survécu à ses blessures, reviendra sur cette île pour tenter de retrouver son second fils, Kinos - le Petit Rêveur - caché queque part dans le royaume. Ce dernier, Merlin en est convaincu, tient un grand rôle dans la sombre histoire qui se déroule en Alba. Et quel sera celui de l'effroyable Médée ?

Le Graal de fer est un roman de science-fiction mêlant deux cycles de légendes: la légende "nordique" autour de Merlin l'Enchanteur et celle du "Sud" autour des Argonautes, en particulier Jason, de leur vaisseau Argo et de Médée la Colchidienne. Plus de 700 ans après sa mort, Jason "ressuscite" et apprend que ses deux fils qu'il croyait morts - car tués par leur mère Médée - sont en fait bien vivants: Médée les a cachés dans les temps futurs. Jason retrouve un de ses fils dans CELTIKA et se met à la recherche de l'autre dans Le Graal de fer.

Nous n'avons pas encore lu ce livre, mais, dès que sera fait, nous pourrons probablement vous proposer un extrait comme nous l'avons fait pour CELTIKA.


3. AgoraQuest (forum): 3e thématique : Érasme, le programme ERASMUS et au-delà? :

Dans la lettre n° 2879, pour laquelle nous venons d'établir un environnement hypertexte (cf. supra), Érasme donne des conseils d'éducation et de formation aux jeunes:

"... Dès leur prime adolescence, ils quittent la maison paternelle pour l'Italie ou la France : ainsi ils s'habituent aux langues et aux coutumes étrangères.
C'est là comme une greffe intellectuelle qui les adoucit et les dépouille de leur naturel sauvage, s'ils en ont un. Car rien n'est plus quinteux que ceux qui ont passé leur vie dans leur patrie : ils haïssent l'étranger et condamnent tout ce qui diffère de leurs rites indigènes..."

En 1987, la Commission Européenne a institué le plan d'action ERASMUS au sein du programme SOCRATES. Plan d'action visant la mobilité des étudiants à l'intérieur de l'espace européen et mettant ainsi en pratique les conseils donnés par Érasme, qui, esprit ouvert et grand voyageur lui-même, a été choisi par les instances européennes pour donner son nom à ce plan d'action.

L'évolution de la technologie associée à des études (re)devenues payantes sont susceptibles de modifier cette mobilité.

Si vous voulez en savoir plus, venez sur AgoraQuest où il vous est même loisible de participer à la discussion autour de cette thématique, si elle a lieu.


Jean Schumacher 19 mars 2004


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002