Projets ITINERA ELECTRONICA - HODOI ELEKTRONIKAI - HELIOS

Actu' ITINERA+ (Actualités - Nouvelles)


  Accueil     Liste des actualités     Recherche     Actualité     Administration  

Date :     27-06-2003

Sujets :
Environnements hypertextes : Cicéron, Justin, Ovide, Sénèque; Nouveau : Les leçons d'apprentissage; Reviens avec ton bouclier

Notice :

1. Environnements hypertextes :

Les environnements hypertextes constitués pendant la semaine concernent:

Les textes bruts pour ces oeuvres sont disponibles dans le Dépôt ITINERA ELECTRONICA:


2. Nouveau : Les leçons d'apprentissage :

Hypertextes constitue une architecture couvrant trois domaines d'investigation différents:

  • Du texte à l'hypertexte
  • Du texte au parcours didactique (ULTRATEXT)
  • Le Manuel de latin virtuel

Le Manuel devrait renfermer la théorie - description et fonctionnement de la langue - venant en appui des environnements hypertextes - la base textuelle - et des parcours didactiques - l'intégration des données textuelles dans des leçons ou parcours d'enseignement -.

Depuis mars 2002, l'essentiel de nos efforts a porté sur le domaine des environnements hypertextes : à la date de ce jour, 254 oeuvres de 32 auteurs latins différents totalisant 1.799.004 occurrences ont déjà été traitées.

Il nous a dès lors semblé indiqué de (re)mettre l'accent quelque peu sur l'autre voie d'investigation Du texte au parcours didactique. L'année passée, grâce à la collaboration d'un établissement d'enseignement secondaire (12-18 ans), un parcours avait pu être monté sur la Toile: Dédale et Icare d'après les Métamorphoses d'Ovide.

Aujourd'hui, nous avons le plaisir de vous présenter une nouvelle réalisation: Les leçons d'apprentissage.

Ces leçons se veulent être des "habillages" complets: vocabulaire, traduction française (des "belles infidèles", en règle générale), analyses linguistiques, éléments d'histoire, commentaire, illustrations, exercices ... autour d'un extrait textuel (une ou plusieurs phrases) d'une oeuvre traitée déjà en environnement hypertexte et dont les fichiers bruts sont disponibles dans le Dépôt ITINERA ELECTRONICA.

Ces leçons sont à la disposition tant de l'enseignant que de l'apprenant, étudiant ou adulte. Grâce, en effet, à un "mécanisme" les réponses supposées exactes des analyses linguistiques faites sont soit cachées - par défaut, à l'affichage de la page - soit sont reproduites sur l'écran (via le bouton VÉRIFICATION).

L'enseignant a en plus, à sa disposition, le Dossier traitement de texte de la leçon.

En appui de la leçon se trouve une série d'outils: le Dictionnaire latin-français en ligne de Gérard JEANNEAU, l'application en ligne et hors ligne COLLATINUS d'Yves OUVRARD, le Précis grammatical d'Anne-Marie BOXUS et de Jacques POUCET.

Ces outils sont appelables à l'écran grâce à des boutons Dico et Gram apparaissant en haut des pages affichées.

Voisins de ces boutons sont des pavés , numérotés de 3 à 7. Ces pavés ont une double fonction: soit, présenter le système d'écriture des analyses à introduire, soit, conduire aux articles du Précis grammatical pour la syntaxe tant nominale que verbale.

La première leçon placée sur la Toile dans l'environnement ULTRATEXT est construite autour d'une phrase trouvée dans l'historien romain du 4e siècle AMMIEN MARCELLIN.

Dans son Histoire de Rome, au livre XVI, il met dans la bouche du futur empereur Julien une sorte de proverbe par lequel il veut signifier que Julien, astreint à se conformer à l'apprentissage militaire, considère ce "fardeau", qu'il a en aversion, comme peu approprié à sa situation de chef qui, en l'occurrence, montre plus d'intêrêt et d'application pour des questions de philosophie et/ou de religion: c'est comme si on adaptait une selle de bête de somme à un boeuf qui est habitué au joug pour le travail agricole.

Adresse sur la Toile de la leçon: L'empereur Julien et l'éducation militaire

La présentation d'un parcours d'apprentissage sera vite faite:

  • à gauche, en marge: les onglets d'appel des différentes rubriques d'une leçon
  • en tête des pages d'affichage d'une leçon: les onglets de navigation entre les leçons dans l'environnement ULTRATEXT; avec, en particulier :
  • l'onglet du moteur de recherche permettant de parcourir la banque de données des leçons - pour le moment il n'y a encore qu'une seule leçon dans la banque de données - en l'interrogeant soit en fonction des objectifs linguistiques soit en fonction des ancrages culturels.

Nous terminons le présent sujet d'actualité par l'habituel appel à la collaboration: les leçons d'apprentissage sont conçues "les plus simples possible" ("LPSP"; en anglais: K.I.S.S), un modèle de dossier est même disponible au format traitement de texte. De nombreux enseignants ont dû élaborer des dossiers similaires durant leurs années d'enseignement: ne se trouverait-il pas l'un ou l'autre parmi vous à nous en communiquer le descriptif et les anayses faites de manière à ce que nous puissions les mettre "en musique informatique" et les afficher sur la Toile à la vue de tous les intéressés? Si nous devions rester seuls dans cette entreprise, la banque de données des leçons risque de mettre des années à être d'un bon poids et d'un bon rapport.

S'il est vrai qu'aujourd'hui, en bien des endroits, ce sont les études culturelles ("cultural studies") qui sont particulièrement en vogue, l'aspect linguistique de l'apprentissage d'une langue garde toute sa valeur, ne fut-ce déjà que pour éviter les "approximations" lues récemment sur un écriteau en pâtisserie: "La condeuve aux cérises est arrivées" pour "la condoeuvre aux cerises est arrivée".


3. Reviens avec ton bouclier :

PLUTARQUE, dans Les Paroles de Lacédémoniennes, met cette phrase dans la bouche d'une mère de famille spartiate au moment où elle dit au revoir à son fils qui part pour la guerre: Reviens avec ton bouclier ou dessus.

Shannon E. FRENCH, dans un article intitulé When teaching the Ethics of War is not academic, publié au moment de la guerre de l'Iraq dans The Chronicle of Higher Education, édition du 21 mars 2003, commente cette phrase dont il voudait voir son contenu retenu par les soldats américains engagés en Iraq:

Si un guerrier revient de la guerre sans son bouclier, cela veut dire qu'il l'a abandonné pour prendre la fuite pendant le combat. Du temps de Sparte, pendant l'engagement, un bouclier servait à protéger à la fois celui qui le tenait mais aussi le soldat placé juste à côté dans le même rang.
Revenir sur son bouclier signifait qu'on était soit blessé soit mort. Revenir avec le bouclier indiquait donc que son porteur avait combattu courageusement en maintenant la discipline militaire et qu'il pouvait revenir à son domicile intact et dans l'honneur. La faute et le déshonneur lui avaient été épargnés.

Le message de la mère lacédémonienne est intemporel: il importe à tout moment, si quelque part combat il y a, de prendre, à tous les échelons, toutes les mesures utiles et nécessaires pour préserver la vie du combattant et celle des camarades de combat, mais, aussi, si l'on revient sain et sauf, d'avoir fait en sorte de préserver une vie qui vaudra la peine d'être vécue au-délà de la fin de la guerre.
Le code du combattant est le bouclier qui préserve l'humanité du guerrier. Sans code d'honneur, il sera difficile de trouver une sortie (honorable) à la guerre.

Une nouvelle fois, les auteurs anciens sont cités à témoin dans le cadre d'un événement se déroulant près de 2000 ans plus tard.


Jean Schumacher
LLN, le 27 juin 2003


 
UCL | FLTR | Itinera Electronica | Bibliotheca Classica Selecta (BCS) |
Analyse, design et réalisation informatiques : B. Maroutaeff - J. Schumacher

Dernière mise à jour : 17/02/2002