VIRGILE

 

Didon et Énée

(Extraits des chants I, IV et VI de l'Énéide)


INSTRUCTIONS AUX ÉTUDIANTS


 

I. Étudiants concernés

II. Présentation du cours et objectifs

III. Description du cours

IV. Prérequis souhaitables

V. Ouvrages de référence

VI. Méthode d'enseignement

VII. Conseils d'étude

VIII. Évaluation

BAC 11 (LFIAL1181) (5 crédits)
BAC 2 et 3 (LFIAL 1281) (3 crédits)
BAC CLAS/LAFR 2 et 3 (LGLOR 1481) (6 crédits)

IX. Équipe d'enseignement

 

 

I. Étudiants concernés

 

Cette matière fait l'objet de trois enseignements en 2015-2016, destinés, avec des exigences différenciées, aux étudiants de baccalauréat qui ont à leur programme les cours LFIAL 1181 "Langue et textes latins I", LFIAL 1281 "Langue et textes latins : poésie" et LGLOR 1481 "Explications d'auteurs latins : poésie". Pour suivre ce cours avec fruit, les étudiants inscrits en BAC 11 doivent avoir suivi un programme de latin 4h. pendant les quatre dernières années de l'enseignement secondaire, ou avoir réussi un test d'orientation en début d'année académique. Les étudiants de BAC 11 qui ne remplissent pas ces conditions suivent le cours LFIAL 1180 « Initiation au latin » (Prof. A. Meurant).

 

II. Présentation du cours et objectifs

 

« Jusqu'au seuil de l'époque moderne en Occident, quiconque a pensé n'a pensé qu'en latin… Pour toutes les choses de la pensée, le latin a fourni de mots les langues modernes de l'Europe. »

Antoine MEILLET, Esquisse d'une histoire de la langue latine.

 

Ces cours sont les premiers d'une série de cours d'explication d'auteurs latins qui, de la première année du bachelier à la dernière année du master, parcourront toutes les périodes de l'histoire de la littérature et de la langue latines, depuis les premiers témoins jusqu'à l'époque moderne. Dans ces premiers cours, on introduit, on lit, on traduit et on explique un poète de la latinité classique, en mettant l'accent sur la rigueur et la précision dans la traduction de l'auteur, sur l'analyse complète des structures grammaticales — morphologiques et syntaxiques — du texte et sur les prolongements culturels et esthétiques induits par la mise en œuvre littéraire. Accessoirement, on initie les étudiants à la lecture d'un apparat critique et aux problèmes spécifiques de la transmission d'un texte ancien.  Les exigences de l'évaluation sont différenciées selon les publics auxquels s'adressent ces cours : les étudiants de première année sont soumis à une évaluation continue ; les étudiants de deuxième et troisième années sont soumis à une évaluation finale accompagnée d'un travail personnel (voir plus bas les rubriques « Évaluation » et « Travaux personnels »).

 

III. Description du cours

 

En 2015-2016, l'auteur expliqué sera :

• au cours magistral : VIRGILE, Énéide, extraits des chants I, IV, VI (Didon et Énée) ;

• dans les séances d'exercices : pour le groupe « textes médiévaux », les références seront annoncées par Monsieur Éric Delaissé ; les autres groupes, coordonnés par le prof. P.-A. Deproost, travailleront d'autres passages extraits de l'Énéide de Virgile.

Pour la partie magistrale du cours, une introduction substantielle commence par resituer l'auteur et son œuvre dans son cadre historique et culturel : événements contemporains, génération littéraire de l'auteur et de son œuvre, questions spéciales soulevées par l'œuvre étudiée (sources, transmission, composition, langue, destinataire, esthétique générale, etc.). Les textes sont ensuite traduits et expliqués dans tout le détail de l'expression ; le commentaire linéaire intègre l'analyse grammaticale, l'explication des realia, la mise en œuvre stylistique et littéraire. Il est régulièrement prolongé d'un commentaire global qui fait la synthèse des observations faites au fil du texte et suscite à partir d'elles des réflexions complémentaires sur la culture, la société, les valeurs, l'esthétique, les permanences de l'antiquité romaine.

 

IV. Prérequis souhaitables

 

1. Connaissance normale de la langue française.

2. Pour les étudiants de BAC 11, une connaissance du latin telle qu'on peut en avoir si on a suivi un programme de latin 4h. dans les quatre dernières années de l'enseignement secondaire ou avoir satisfait à un test d'orientation en début d'année. Les étudiants qui ne répondent pas à ces conditions suivent le cours LFIAL1180 « Initiation au latin ».

3. Souci de précision, de rigueur et d'analyse : la philologie est une science et ne tolère donc pas plus l'approximation qu'une autre science. Comme le dit Ernst Robert Curtius, « la philologie est aux sciences de l'esprit ce que les mathématiques sont aux sciences physiques et naturelles ! La géométrie démontre à l'aide de figures, la philologie à l'aide de textes. »

 

V. Ouvrages de référence

 

Ces cours sont accessibles en ligne sur le site Internet louvaniste des Itinera electronica.

L'édition de référence pour l'auteur étudié en 2015-2016 est :

VIRGILE, Énéide, t. 1, éd. J. PERRET (3 vol.), Paris, Belles Lettres (Collection des Universités de France = « Collection Budé ») (édition critique bilingue latin-français). D'autres éditions sont disponibles : voir la bibliographie qui accompagne ce cours.

Un dictionnaire latin/français abrégé est suffisant pour les étudiants qui ne se destinent pas aux études de langues et littératures anciennes. Les étudiants en « langues et littératures anciennes » (classiques et latin-français) veilleront cependant à acquérir au plus tôt le « Dictionnaire latin-français » de Félix GAFFIOT, indispensable pour la suite de leurs études.

La grammaire de référence pour ces cours est : Anne-Marie BOXUS — Marius LAVENCY, CLAVIS. Grammaire latine pour la lecture des auteurs, Bruxelles, De Boeck-Duculot, 1999. Les grands chapitres de cette grammaire sont accessibles sous la forme d'un « Précis de grammaire latine » électronique en ligne sur le site louvaniste des Itinera electronica.

On encourage les étudiants en « langues et littératures latines » (classiques et latin-français) à acquérir au plus tôt :

A. ERNOUT — F. THOMAS, Syntaxe latine, Paris, Klincksieck.

M. LAVENCY, VSVS. Grammaire latine. Description du latin classique en vue de la lecture des auteurs, Louvain-la-Neuve, Peeters, 1997 (Coll. Bibliothèque des cahiers de l'Institut de linguistique de Louvain [BCILL], t. 88).

A. CArt, P. Grimal, j. Lamaison, R. Noiville, Grammaire latine, Paris, Nathan, 2007.

Comme manuel d'histoire de la littérature latine, on conseille :

H. ZEHNACKER — J.-Cl. FREDOUILLE, Littérature latine, Paris, Presses Universitaires de France (Collection Premier Cycle), 1993.

 

VI. Méthode d'enseignement

 

Pour les étudiants de BAC 11, le cours magistral est accompagné de séances d'exercices en groupes restreints.

Le cours magistral se déroule de la manière suivante. La traduction et l'explication littérale sont menées de concert. La traduction, très proche du texte, procède par groupes de mots et évite au maximum de « déconstruire » la phrase, tout en soulignant au préalable les grandes articulations de l'énoncé ; elle se construit au fil de la phrase ; elle est reprise plusieurs fois avec d'autres mots pour assurer la meilleure compréhension du texte et éviter la mémorisation pure et simple de phrases trop achevées. Elle mettra les étudiants en garde contre des traductions littéraires et notamment contre la traduction de l'édition utilisée, qui ressemblent trop souvent à de « belles infidèles ». À l'occasion d'observations grammaticales ponctuelles au fil de l'analyse du texte, des exposés récapitulatifs notés au tableau fixeront les structures fondamentales de la grammaire latine. Pour que l'apprentissage soit réellement efficace, il importe que cette traduction soit remise en ordre personnellement par l'étudiant après le cours, sans quoi les notes de cours risquent de ressembler aux pièces éclatées d'un puzzle qui deviendra vite incohérent.

Les exercices sont consacrés aux questions résiduelles portant sur le cours et à un travail dirigé de lecture cursive de textes.  Un groupe destiné, sans exclusive, aux étudiants en histoire est plus particulièrement réservé à la lecture de textes latins du moyen âge (responsable : É. Delaissé).

L'assistance aux exercices est obligatoire ; la participation aux exercices fait l'objet d'une évaluation. Les exercices coordonnés par le prof. P.-A. Deproost auront lieu de 14h. à 16h., les mercredis 30/09, 7/10, 14/10, 4/11, 18/11, 25/11, 9/12, 16/12. Les séances "Textes latins médiévaux" organisées par É. Delaissé auront lieu chaque semaine le mercredi de 13h. à 14h. à partir du mercredi 23 septembre.

 

VII. Conseils d'étude

 

L'apprentissage ou le perfectionnement d'une langue, qu'elle soit ancienne ou moderne, ne se conçoit que dans la durée et la pratique personnelle. Il est donc fortement conseillé aux étudiants de mettre au point leurs notes de cours dès le début de l'année, et au moins dès les premiers cours de traduction et d'explication. Le site Internet permet de retravailler chez soi les passages expliqués au cours et de mettre en ordre la traduction. La traduction du texte réalisée au cours ne se trouve pas sur ce site. Cette absence est volontaire : on ne saurait assez se méfier des traductions que l'on n'a pas élaborées soi-même. Un lien est cependant prévu vers la traduction de Jacques Poucet et Anne-Marie Boxus, pour aider les étudiants à retravailler leur traduction personnelle, mais elle ne peut en aucun cas remplacer ce travail.

Le travail de la lecture cursive doit être préparé à l'avance pour permettre une évaluation correcte lors des séances d'exercices.

 

VIII. Évaluation

 

BAC 11

 

Le cours LFIAL1181 se donne au premier quadrimestre de l'année académique 2015-2016. L'évaluation de ce cours est continue ; elle donne lieu à une note pour la session de janvier, mais aucune séance d'examen n'est prévue pendant la session de janvier :

1.     l'étude du cours magistral sera évaluée au cours de deux séances d'examen écrit d'une heure qui auront lieu le vendredi 13 novembre (de 10h45 à 11h45) et le vendredi 18 décembre (de 11h45 à 12h45). Cette évaluation portera uniquement sur la traduction et l'explication grammaticale du texte étudié au cours. L'introduction générale et les commentaires non grammaticaux ne font pas l'objet d'une évaluation en première année. Les étudiants seront invités à traduire deux extraits à chaque séance et à justifier un certain nombre de structures ou de formes grammaticales selon les modalités pratiquées au cours ;

2.     le travail de lecture cursive sera évalué lors d'un examen particulier dont les modalités seront définies par les gestionnaires des exercices. Pour les exercices coordonnés par le prof. P.-A. Deproost, cet examen aura lieu lors de la séance du mercredi 16 décembre ;

3.     la participation aux exercices fera l'objet d'une évaluation continue : il est donc conseillé aux étudiants non seulement d'être présent aux séances d'exercice — ce qui va de soi ! —, mais aussi de préparer la cursive pour pouvoir participer efficacement et activement au travail collectif.

À l'issue du premier test (13 novembre), une évaluation sera communiquée aux étudiants : feu vert (12/20 et plus) / feu orange (10-11/20) / feu rouge (moins de 10/20)

— en cas de feu rouge, la matière sera obligatoirement représentée lors du deuxième test (18 décembre) et la note finale ne tiendra pas compte du résultat obtenu au test échoué ;
— en cas de feu orange, la matière pourra être représentée lors du deuxième test, si l'étudiant le souhaite ; dans ce cas, la note finale ne tiendra pas compte de la première note. Si l'étudiant ne souhaite pas représenter la matière, la note obtenue pour le premier test sera prise en compte dans la note finale ;
en cas de feu vert, la matière est acquise ; elle ne sera pas représentée lors du deuxième test et la note finale tiendra compte du résultat obtenu pour le premier test.

Lors du test de décembre, les étudiants qui représentent la première partie du cours seront interrogés sur trois extraits (1 pour la première partie ; 2 pour la deuxième) ; les autres étudiants seront interrogés sur deux extraits.

La note finale de l'examen inclura la note obtenue pour l'évaluation des exercices (test du 16 décembre + participation) (40%) et l'évaluation du cours magistral (60% totalisant une ou deux notes selon la couleur du "feu" du premier test). En cas de note finale insuffisante (moins de 10/20), le rattrapage aura lieu en juin et/ou en septembre, au choix de l'étudiant, sous la forme d'un examen oral traditionnel. Ce rattrapage portera sur la même matière : traduction et explication grammaticale des chapitres de l'auteur étudiés au cours magistral (60%) ; traduction et explication grammaticale de la lecture cursive réalisée pendant les séances d'exercice du premier quadrimestre (40%) ; la note de la deuxième session ne tiendra plus compte d'une évaluation continue de la participation aux exercices.

Le dictionnaire et la grammaire sont autorisés aux séances d'exercices ; ils ne sont pas autorisés aux trois séances d'examen.

Voici un exemple de test sur un texte d'Ovide.

 

BAC 2 et 3 (LFIAL1281)

 

Ce cours se donne au premier quadrimestre de l'année académique 2015-2016. Les étudiants inscrits à ce cours n'assisteront pas aux séances d'examen du 13 novembre et du 18 décembre. Un examen oral traditionnel est prévu pendant la session de janvier. Il portera sur la connaissance du cours magistral (y compris l'introduction et tous les commentaires) et sur un travail personnel de lecture cursive. La fréquentation des séances d'exercices est possible pour les étudiants inscrits à ce cours, mais ils doivent en faire la demande au prof. P.-A. Deproost.

 

A. Travail personnel de lecture cursive

Le cours magistral est complété par un travail personnel de lecture cursive :

— pour les étudiants non historiens, ce travail portera sur un extrait de 130 vers consécutifs choisis dans l'ensemble de l'Énéide de Virgile. Ce travail suppose une traduction exacte et proche du texte, selon la méthode pratiquée au cours. Il suppose également que l'on puisse rendre compte de toutes les formes et structures grammaticales du texte traduit : tout doit pouvoir être expliqué sur le plan grammatical. En revanche, aucune recherche n'est demandée dans le domaine des realia ou du commentaire littéraire ; le travail porte uniquement sur la connaissance de la langue. Cette lecture cursive peut être travaillée en commun, mais chacun est personnellement responsable de l'ensemble des 130 vers choisis.

pour les étudiants historiens, ce travail portera sur un portefeuille de textes de latin médiéval compilé par É. Delaissé. Ces étudiants sont invités à se présenter à la séance d'exercices du 23 septembre au cours de laquelle ils recevront toutes les instructions relatives à ce travail. Comme pour les autres étudiants, ce travail portera uniquement sur la connaissance de la langue.

Mademoiselle Sarah Béthume, assistant en langues et littératures anciennes, est à la disposition des étudiants pour répondre aux questions concernant la cursive de l'Énéide : pour permettre une gestion efficace de l'encadrement, les étudiants sont invités à envoyer leurs questions par courrier électronique en utilisant le document disponible sur le site MoodleUCL du cours dans la section "Documents et liens". Monsieur Éric Delaissé est à la disposition des étudiants historiens pour répondre aux questions concernant la cursive des textes latins médiévaux.

Pour la préparation de la cursive, le dictionnaire latin-français de Félix Gaffiot et la grammaire CLAVIS de A.-M. BOXUS et M. LAVENCY sont une bonne base de départ ; on recommande aussi les outils électroniques Collatinus (Y. OUVRARD), pour la recherche lexicographique, et Précis grammatical (A.-M. BOXUS), pour le commentaire morphologique et syntaxique, hébergés sur le site des Itinera electronica.

 

B. Déroulement de l'examen

L'examen est oral et doit être présenté à la session de janvier. Un temps de préparation est accordé aux étudiants pour la partie de l'examen qui concerne la connaissance du cours magistral. L'examen se déroule en deux temps :

1.     Connaissance du cours magistral  :

a. lecture en latin, traduction et explications (grammaticales, littéraires et realia) d'un passage. La traduction doit rendre compte de toutes les particularités grammaticales du texte ; tant qu'elle n'est pas correcte, on ne passe pas à autre chose. Exactitude, précision et analyse complète des faits sont ici de rigueur (analyses morphologiques complètes, temps primitifs, explications syntaxiques, etc.); il n'y a aucune place pour l'approximation.

b. question plus générale de commentaire qui peut porter sur l'introduction, les conclusions ou les synthèses qui ont été faites au cours magistral. Le but de cette question est moins d'obtenir une réponse exhaustive qu'une réponse cohérente et organisée à propos d'une problématique globale qui a été exposée au cours.

2.     Évaluation du travail de lecture cursive :

les étudiants seront interrogés sur un passage de leur lecture cursive : ici aussi, il faut bannir toute approximation dans la traduction et l'analyse des faits grammaticaux ; la traduction française doit refléter exactement le texte latin ; les formes et les faits syntaxiques doivent être identifiés et justifiés comme on l'aura fait au cours ; il faut connaître les temps primitifs des verbes et le nominatif des noms et adjectifs. Pour cette partie de l'examen, les étudiants peuvent consulter, au moment de l'interrogation, l'ensemble du dossier de leur documentation écrite, y compris leur traduction personnelle; ce dossier ne doit pas être remis à l'interrogateur. Le prof. P.-A. Deproost interrogera les étudiants pour la cursive sur l'Énéide ; É. Delaissé interrogera les étudiants pour la cursive sur les textes médiévaux selon les modalités qu'il aura annoncées aux étudiants.

La note finale de l'examen est une combinaison des résultats obtenus pour les deux parties (connaissance du cours et travaux personnels), chaque partie intervenant pour 50% de cette note.

 

BAC CLAS/LAFR 2 et 3 (LGLOR 1481)

 

Le cours LGLOR 1481 se prolonge sur l'ensemble de l'année académique et est destiné aux étudiants qui se spécialisent en langue et littérature latines, dans une orientation majeure ou mineure. Il portera sur des extraits des chants I, IV et VI de VIRGILE, Énéide (Didon et Énée). Comme le prévoit le règlement des examens, l'évaluation de ce cours sera en deux temps: un examen partiel (60%) sera organisé en janvier sur la matière du premier quadrimestre ; un deuxième examen sera organisé en juin sur la matière du deuxième quadrimestre pour les étudiants qui auront réussi l'examen de janvier (40%) : la note finale sera la moyenne des deux examens. Les étudiants qui n'auront pas réussi l'examen partiel de janvier seront réintterrogés en juin sur l'ensemble de la matière (100%). S'il échet, l'examen d'août portera lui aussi sur l'ensemble de la matière. Les examens de janvier et de juin seront des examens écrits; l'examen de janvier aura une durée de 3h. ; l'examen de juin aura une durée de 2h. ou de 3h. selon les cas. L'examen d'août sera un examen oral. Tous ces examens porteront sur la maîtrise de toutes les rubriques du cours: introduction, traduction, explications grammaticales, realia, commentaires "au fil du texte" et notes complémentaires.

 

 

IX. Équipe d'enseignement

 

• Prof. Paul-Augustin DEPROOST, Faculté de philosophie, arts et lettres (FIAL), Langues et littératures anciennes (GLOR), Collège Érasme, Place Blaise Pascal 1, 1348 LLN, Bureau D235. Tél.: 010/47.49.31. Courriel : paul.deproost@uclouvain.be. Reçoit sur rendez-vous.

Monsieur Éric DELAISSÉ, Docteur en histoire, histoire de l'art et archéologie, Faculté de philosophie, arts et lettres (FIAL), Histoire (HIST), Collège Érasme, Place Blaise Pascal 1, 1348 LLN, Bureau D251. Tél.: 010/47.48.66. Courriel : eric.delaisse@uclouvain.be. Reçoit sur rendez-vous.

Mademoiselle Sarah BÉTHUME, assistante en langues et littératures anciennes (GLOR). Tél.: 010/47.27.60 (Bureau C216). Courriel: sarah.bethume@uclouvain.be

Mademoiselle Aurore MARTEAU, étudiante-tutrice, inscrite à l'agrégation en langues et littératures moderne et ancienne. Courriel : aurore.marteau@student.uclouvain.be

Mademoiselle Marianne COCHE, étudiante-tutrice, inscrite à l'agrégation en langues et littératures anciennes. Courriel : marianne.coche@student.uclouvain.be

Monsieur Thibault BAUWENS, étudiant-tuteur, inscrit au master en langues et littératures moderne et ancienne (latin-français) à finalité didactique. Courriel : thibault.bauwens@student.uclouvain.be

 

Responsable académique : Paul-Augustin Deproost  
Analyse : Jean Schumacher  
Design & réalisation inf. : Boris Maroutaeff

Dernière mise à jour : 17 septembre 2015